Archives par étiquette : XVIIe siècle

Parution: Don Quichotte à Versailles

Marine RoussillonDon Quichotte à Versailles. L’imaginaire médiéval du Grand Siècle, Paris, Champ Vallon, 2022.

On n’a pas attendu Tolkien ou les romantiques pour inventer un Moyen Âge de fantaisie. À la cour de Louis XIV, les nobles jouent aux chevaliers et combattent des géants. Dans les romans, à l’opéra, dans les contes, on croise Clovis et Charlemagne, des fées et des troubadours. Le passé médiéval est un enjeu de pouvoir : il prouve l’ancienneté d’une famille, légitime les prétentions d’une couronne. C’est aussi un objet de plaisirs : plaisirs coupables de lecteurs (et surtout de lectrices) décrits comme de nouveaux Don Quichotte, fêtes royales, divertissements de l’opéra… En imaginant son passé médiéval, le XVIIe siècle définit les plaisirs acceptables et ceux qui ne le sont pas, débat des pouvoirs de la fiction et instaure une coupure durable entre l’esthétique et le politique.

 

Tous les détails sur le site de l’éditeur.

Marine ROUSSILLON

Marine Roussillon est ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de lettres modernes et maîtresse de conférences en littérature française à l’université d’Artois, membre de l’unité de recherches « Textes et Cultures ».

Sa thèse, soutenue en 2011 sous la direction d’Alain Viala, portait sur les usages des récits chevaleresques à l’âge classique. Elle est l’autrice d’un essai à paraître chez Champ Vallon en 2021 intitulé Don Quichotte à Versailles. L’imaginaire médiéval du Grand siècle et de plusieurs articles sur les figures du chevalier, de la magicienne et du troubadour dans les écrits et les spectacles du XVIIe siècle. 

Ses recherches portent plus largement sur les usages politiques des lettres et des arts au XVIIe siècle, les divertissements à la cour de Louis XIV et les écritures de la fête. 

Pour en savoir plus : 

https://cv.archives-ouvertes.fr/marine-roussillon

Appel : “Inventer la littérature médiévale”

Appel à communication pour un colloque

« Inventer la littérature médiévale (XVIe-XVIIe siècle) »

Université de Lausanne, 6-7 octobre 2016. Réponses attendues pour le 30/01/16.

«Littérature du Moyen Âge» est une catégorie relativement récente dans la longue histoire de l’étude des textes médiévaux. L’expression semble ne pas remonter en-deçà de la première moitié du XIXe siècle. En France, par exemple, Abel-François Villemain la retient comme titre de vingt-quatre leçons de son Cours de littérature française donné en Sorbonne (1829–1830) et Émile Lefranc comme sous-titre d’un tome de son Histoire élémentaire et critique de la littérature (1840). En 1852, Paulin Paris la revendique pour l’intitulé d’une chaire qu’il souhaiterait voir fonder au Collège de France et qu’il occupe dès 1853. Par «littérature», ces intellectuels comprennent des œuvres dotées d’une valeur «esthétique», expressions du «génie» ou de l’«esprit» national. Continuer la lecture