Archives par étiquette : transmédia

Laurent Di Filippo

 

 

Laurent Di Filippo est docteur en sciences de l’information et de la communication et en études scandinaves. Il a effectué sa thèse en co-tutelle sous la direction du Professeur Jacques Walter à l’université de Lorraine, et du Professeur Jürg Glauser à l’université de Bâle. Il est actuellement Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine.

Ses recherches portent sur les phénomènes culturels et leurs dynamiques à travers l’étude des processus de transmission, de manifestation et d’appropriation des récits médiévaux scandinaves, qu’on appelle couramment les « mythes nordiques », jusqu’à leur usages dans les médias contemporains. À ce titre, il a étudié principalement les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs, mais mes recherches s’intéressent plus globalement aux jeux vidéo et aux jeux de rôle, aux séries télévisées, aux films, aux comics et aux mangas. Il s’intéresse également aux questions relatives aux manières de penser les relations entre média et particulièrement à la transmédialité, ainsi qu’à l’interdisciplinarité, à l’épistémologie des sciences de l’homme et de la société.

Mots-clés : culture, communication, anthropologie, mythes, jeux, Nord, transmédia, religions

Sélection de travaux :

  • Di Filippo, L (dir.), 2021, Sciences du jeu n° 15 – Jeux et faits religieux. Accès en ligne: https://journals.openedition.org/sdj/3099
  • Di Filippo, L., Schmoll, P. (2016). La ville après l’apocalypse: entre formalisation projective et réalisation locale. Revues des sciences sociales, 56, 126-133.
  • Di Filippo, L. (2016). Conan entre personnage transmédia, monde transmédial et réalisations locales. RFSIC – Revue française des sciences de l’information et de la communication, 10, [En ligne].
  • Di Filippo L. (2016). Des récits médiévaux scandinaves aux mythes nordiques : catégorisations et processus d’universalisation. In : C. Delaporte, L. Graser, J. Péquignot (dirs). Penser les catégories de pensée. Arts, cultures et médiations. Paris : L’Harmattan, 115-133.
  • Di Filippo, L. (2014). Contextualiser les théories du jeu de Johan Huizinga et Roger Caillois. Questions de communication, 25, 281-308.