Archives par étiquette : robin des bois

Jonathan Fruoco (Université Grenoble Alpes)

Jonathan Fruoco, FRHistS, est historien spécialiste de littérature médiévale. Son travail de recherche porte sur l’évolution culturelle et linguistique de l’Angleterre médiévale, avec un intérêt particulier pour la polyphonie de l’œuvre de Geoffrey Chaucer et ses liens avec la poésie courtoise française et italienne. 

Agrégé d’anglais et titulaire d’un doctorat en langues, littératures et sciences humaines, il est Fellow de la Royal Historical Society, membre associé de l’ILCEA4 (Université Grenoble Alpes) et professeur agrégé dans le secondaire.

Il travaille actuellement, avec le soutien officiel de la New Chaucer Society, à l’édition et traduction de l’œuvre complète de Chaucer, à paraître en cinq volumes aux éditions Classiques Garnier.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site.

 

Dernières publications :

Livres :

Le Livre de la Duchesse et autres textes. Tome 1. Paris : Classiques Garnier, 2021.

Polyphony and the Modern. Abingdon-on-Thames : Routledge, 2021.

Chaucer’s Polyphony: The Modern in Medieval Poetry. Kalamazoo-Berlin : MIP, De Gruyter, 2020.

Les faits et gestes de Robin des Bois : poèmes, ballades et saynètes. Grenoble : UGA Editions, 2017.

Avec Laimé, Arnaud, Rando Martin, Andréa (éds.). Imaginaire sériel. Grenoble : UGA Editions, 2017.

 

Chapitres d’ouvrages :

Auteur de onze entrées dans The Chaucer Encyclopedia. Ed. par Richard Newhauser, Vincent Gillespie, Jessica Rosenfield et Katie Walter. Hoboken : Wiley-Blackwell, 2023 (à paraître).

« Robin des Bois et Merlin, l’héroïsme en forêt ». La forêt, un Moyen Âge enchanté ? Catalogue d’exposition du Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye. Gand : Snoeck éditions, 2021, p. 116-121.

« Emergence des vernaculaires et traductions du sacré dans l’Europe médiévale : le cas de conscience de l’Église ». “Translatioand the History of Ideas, Languages, Politics. Volume 1. Ed. Anna Kukułka-Wojtasik. Bern : Peter Lang, 2019, p. 169-177.

« Myth Contact in Medieval England: The Birth of a Transnational Arthurian Mythology ». Pérégrinations et métamorphoses : Échanges linguistiques et littéraires entre la Grande-Bretagne et la France depuis le Moyen Âge. Ed. Diane Nicolas. La Roche-sur-Yon : Presses Universitaires de l’ICES, 2019, p. 67-79.

« Chaucer as a Sociolinguist: Understanding the Role of Language in Chaucer’s Internationalism ». Geoffrey Chaucer. Ed. James M. Dean. Ipswich, Massachusetts : Salem Press, 2017, p. 216-230.

 

Articles:

« A Tale of Two Competing Pandemic Experiences. » New Chaucer Studies: Pedagogy and Profession 2.2, 2021, p. 65-67,  https://escholarship.org/uc/ncs_pedagogyandprofession.

« Geoffrey Chaucer in Battle: The Trauma of War » Medieval Warfare 11│3. Rotterdam : Karwansaray, 2021, p. 36-39.

« Geoffrey Chaucer et le dédale de Renommée. » Questes 42. Paris : Presses Universitaires de la Sorbonne, 2020, p. 21-33.

« Si l’or doit rouiller, que deviendra le fer ? Chaucer et les représentations du Pardonneur dans les Contes de Canterbury. » Mélanges de Science Religieuses 76/4. Lille : FLSH de l’Université Catholique de Lille, 2019, p. 5-18.

« Adapting Don Quixote: Terry Gilliam’s Picaresque Journey in the Film Industry. » CultureCom – La Revue, Dir. Zineb Serghini, FLSH de l’Université Catholique de Lille, n°2, 2019. [En ligne], 04 Juillet 2019, http://culturecom-larevue.com/n2-adapting-don-quixote-terry-gilliams-picaresque-journey-in-the-film-industry-jonathan-fruoco/.

« Geoffrey Chaucer, The Merchant’s Tale et la dialectique de l’élévation. » IRIS, Dir, Fleur Vigneron, Université Grenoble Alpes, n°39, 2019.

Parution: Fake Moyen Âge!

Laurent Gervereau, FAKE MOYEN ÂGE! ou comment le Moyen Âge est imaginé à travers les films, la bande dessinée, les jeux vidéo, la pop culture, Argentat-sur-Dordogne, Nuage Vert, 2022.

Dans le cadre d’une exposition sur le médiévalisme organisée à la médiathèque Xaintrie Val’Dordogne à partir du 5 février 2022, découvrez la publication de 26 articles synthétiques et destinés au grand public sur l’utilisation du Moyen Âge dans différentes sphères médiatiques et culturelles. Cet ouvrage est à paraître le 15 janvier 2022 avec, en prime, la contribution de plusieurs de nos membres.

 

Table des matières

Rêver hier, Laurent Gervereau 7

Préface, Jean-Claude Schmitt 15

 

La construction d’un imaginaire medieval

Un Moyen Âge « walterscotté », Patricia Victorin 22

La place du Moyen Âge dans l’espace public de l’époque romantique à nos jours (1820-2020), Christian Amalvi 56

Le château de Versailles, vitrine paradoxale des représentations du Moyen Âge, Christian Amalvi 89

Les sources médiévales de l’art modern et contemporain, Thomas Golsenne 97

Au cinéma, un Moyen Âge condamné à être « faux » ?, François Amy de la Bretèque 113

Le Moyen Âge dans la BD : un être culturel iconique et plastique, Alain Chante 140

Moyen Âge et séries télévisées, Justine Breton 160

Stronghold Legends : exemple d’un jeu vidéo entre Moyen Âge et humour, Raphaël Bourdot 172

Les fêtes médiévales, Florian Besson 185

Jeux vidéo et bardcore: les nouveaux usages du médiévalisme en musique ? Matthias Lakits 193

Une brève histoire des médiévistes : de l’époque classique à nos jours, Christian Amalvi 202

Moyen Âge et nationalisme, Richard Utz et Anne-Françoise Le Lostec 245

Le médiévalisme, Yohann Chanoir 262

 

Sujets de fascination

L’invention de Jeanne d’Arc par les Romantiques, Gerd Krumeich 272

Robin des Bois, objet de fascination du cinema, François Amy de la Bretèque 286

Un roi, une table, un plat, des chevaliers, des dames et des romans, Patricia Victorin 301

Le château fort et les idées reçues dès l’enfance, Marie Périn 321

Le castrum de Merle, un château pas comme les autres ?, Christian Remy 335

Ma sorcière mal-aimée ? Les sorcières dans la BD et le cinéma, Danièle Alexandre-Bidon et Yohann Chanoir 354

Ils se refilent la précieuse carcasse du goupil, Aurélie Barre 368

Les serfs, Yohann Chanoir 381

Imaginaire ou idéologique : la cathédrale, Danièle Alexandre-Bidon 391

Représentations de la forêt médiévale dans l’histoire et dans la littérature, Sylvie Bépoix, Hervé Richard et Hélène Gallé 405

Sales ? Non : propres ! Hygiène publique et hygiène privée, histoire d’un découplage Danièle Alexandre-Bidon 435

Manger médiéval ?, Denis Saillard 451

L’imaginaire des croisades, Florian Besson 465

Journées d’étude et séminaire: Médiévalisme(s)

Hélène Cordier et Martine Ostero organisent avec le CEMEP et l’Université de Lausanne un riche programme intitulé “Médiévalisme(s)“, qui s’étendra d’octobre 2021 à avril 2022. Vous y retrouverez quatre ateliers et un cours public (les jeudis de 18h à 19h, du 3 mars au 7 avril 2022), ainsi qu’une annonce d’école d’été à Lausanne.

À la fois source de fantasmes, réservoir de stéréotypes et puissant moteur créatif, le Moyen Âge et son imaginaire exercent un tel pouvoir de fascination qu’ils se voient déployés aujourd’hui au sein de nombreux domaines, activités et supports. Ce développement fécond attise l’intérêt à la fois des artistes, des passionnés, du grand public, mais aussi des chercheurs. De fait, le phénomène de réception du Moyen Âge et de sa culture est devenu un champ d’études à part entière. Le médiévalisme (ou modernités médiévales) vise à éclairer le Moyen Âge dans ses relations avec les époques qui le suivent et vice-versa. Les axes de réflexion entendent explorer les diverses pratiques
actuelles médiévalisantes ou touchant au médiévalisme : processus de réécritures et de créations artistiques, médiation culturelle, enseignement et approches pédagogiques de la discipline, pratiques ludiques comme les reconstitutions historiques ou les jeux de rôle constituent, sans s’y limiter, un terrain fertile d’exploration. De cette manière, le programme envisage divers pôles qui mettent en lumière la portée tant populaire qu’érudite du médiévalisme, tout en considérant les enjeux épistémologiques de ce champ de recherche.
Médiévalisme(s) propose d’examiner ces axes de réflexion au fil de 4 journées d’étude, de 6 cours publics et d’un séminaire de recherche. Les étudiant·e·s inscrit·e·s à la spécialisation de Master « Culture, civilisation et résurgences du
Moyen Âge » auront également la possibilité d’obtenir 4 crédits ECTS en participant à une école d’été qui aura lieu en août 2022 à Lausanne, co-organisée par l’Université de Lausanne et par l’Université de Grenoble-Alpes : « Moyen Âges d’en haut et d’en bas : perméabilités, interactions
et débats de la recherche académique et des cultures populaires ».
Une possibilité de stage est également prévue dans le cadre du projet de recherche « ARAROEM ». Les Archives Rhône-Alpes Romandie des objets éphémères médiévalisants sont un programme de recherche international qui propose la première étude des produits inspirés par le Moyen Âge créés, diffusés et consommés depuis 2000 dans la région transfrontalière du sillon
alpin. Certains enseignements, notamment les ateliers, sont pensés pour créer des synergies et des espaces communs de réflexion avec la spécialisation de Master « Pédagogie et médiation culturelle en
sciences humaines » et sont donc accessibles aux étudiant·e·s inscrit·e·s à ce programme.


Contacts : helene.cordier [at] unil.ch ; martine.ostorero [at] unil.ch ; et sur le site de l’université.

 

Atelier 1 – 29 octobre 2021: Reconfigurer: la petite fabrique du Moyen Âge aujourd’hui

Christophe Imperiali (Université de Neuchâtel), En quel temps notre Moyen-Âge nous entraîne-t-il ?
William Blanc (EHESS), Le médiévalisme à l’écran : comment se construisent les stéréotypes visuels associés au Moyen Âge ?
Jonathan Fruoco (Chercheur indépendant), Réimaginer la légende : Robin des Bois, du texte à l’écran
Clément Pélissier (Université Grenoble-Alpes), Tristes chevaliers, exceptionnels humains : les détournements merveilleux de Kaamelott
Etienne Anheim et Valérie Theis, (EHESS, ENS Paris), Représenter le Moyen Âge en bandes dessinées aujourd’hui

 

Atelier 2 – 26 novembre 2021: Pratiquer: le Moyen Âge interactif

Audrey Tuaillon Demésy (Université Franche-Comté), « On a le temps de vivre à son rythme ». Créations collectives et temporalités en reconstitution historique
Vincent Deluz (Université de Genève), Étude et pratique des arts martiaux médiévaux

Grégory Thonney (Université de Lausanne), Jeu de rôle médiévalisant : à quel Moyen Âge joue-t-on?
Hélène Cordier, Leticia Ding et Chloé Gumy (Université de Lausanne), Du trouvère au créateur de mèmes : actualiser les pratiques d’écriture médiévale sur internet

 

Atelier 3 – 4 mars 2022: Médier: un accès au Moyen Âge

Collectif « Actuel Moyen Âge », « Actuel Moyen Âge » : enjeux et limites d’une démarche de médiation
Estelle Doudet (Université de Lausanne), Jouer avec les possibles : Moyen Âge, théâtre et réalité virtuelle
Nathalie Roman (Université de Lausanne), Vie de princesses ? Dans les coulisses d’une exposition sur les femmes au Moyen Âge
Sabine Utz et Aude Souillac (MCAH), Boucle de ceinture et pince à épiler : expositions et médiation culturelle des collections cantonales médiévales

 

Atelier 4 – 8 avril 2022: Enseigner: les modernités médiévales en classe

Francesca Roversi Monaco (Université de Bologne), Moyen Âge, histoire médiévale et médiévalisme(s): sources et méthodologies
Filippo Fonio (Université Grenoble-Alpes), Enseigner la littérature médiévale à travers le médiévalisme : enjeux théoriques et pratiques
Rory Critten (Université de Lausanne), Female Impersonation Across Time : Modern Drag and the Medieval Woman’s Song
Barbara Wahlen (Université de Lausanne), Lire à rebours

 

Cours public – du 3 mars au 7 avril 2022 (jeudis de 18h à 19h)

3 mars : Anne Besson (Université d’Artois), Moyen Âge et Fantasy : liaisons dangereuses ?
10 mars : Karina Queijo (Université de Lausanne), Inventer le Moyen Âge vers 1900. Les premières restaurations de peintures murales médiévales dans le canton de Vaud
17 mars : Pierre-Alain Mariaux (Université de Neuchâtel), Des savoirs à partager, ou le Moyen Âge à portée de main. Le cas du patrimoine de Saint-Maurice d’Agaune
24 mars : Alain Corbellari (Université de Lausanne), Le Moyen Âge a-t-il inventé la BD ? La réponse des dessinateurs médiévalisants
31 mars : Juliette Vuille (Université de Lausanne), La femme guerrière germanique : une invention populaire contemporaine ? (En collaboration avec le Festival Histoire et Cité)
7 avril : Francesca Roversi Monaco (Université de Bologne), Damsel in distress? L’évolution des princesses médiévales de Blanche-Neige à Arya Stark 

Tous les détails concernant le cours public sont accessibles sur le site de l’université.

Conférences : mythes médiévaux

LES MYTHES MÉDIEVAUX REVISITÉS AU XXème SIÈCLE
Trois rencontres des Amis du Musée de Cluny avec William Blanc
Mardi 5 février, jeudi 21 février, mardi 19 mars 2019 à 18h

Le Bloc, espace de Coworking, 10 bis, rue du Sommerard Paris 5ème

Jamais le Moyen Âge n’a autant été présent dans le paysage culturel. Romans, films, bandes dessinées, jeux, publicités, la fascination pour l’époque médiévale prend des tours et des détours parfois déroutants, souvent originaux, mais toujours fascinants. Pour en savoir plus, la Société des Amis du musée de Cluny, avec la complicité de William Blanc, vous propose ce cycle de conférences pour découvrir en trois temps le Moyen Âge dans la culture populaire d’aujourd’hui. 

Mardi 5 février – 18h : Le mythe arthurien, du cinéma à la BD

Jeudi 21 février – 18h : Games of thrones, une histoire de la Fantasy

Mardi 19 mars- 18h : Robin des bois en Amérique

Intervenant : Historien et passionné du Moyen Âge et de ses représentations dans les arts populaires (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques), William Blanc participe depuis 2012 à l’aventure de la revue Histoire et Images médiévales. Il est aussi coauteur ou auteur de plusieurs livres : « Le Roi Arthur. Un mythe contemporain » (Libertalia, 2016), « Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l’Histoire au mythe identitaire» (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin). Outre plusieurs articles dans des revues scientifiques, il organise également le podcast Fréquence médiévale.

Accès gratuit dans la limite des places disponibles.

Réservation indispensable au plus tard 8 jours avant chaque conférence auprès de : amis.musee.cluny@outlook.fr

auprès de : amis.musee.cluny@outlook.fr

Parution : “Reading Robin Hood”

Stephen Knight, Reading Robin Hood, Content, form and reception in the outlaw myth, Manchester University Press, 2015.

Robin_Hood_and_Maid_Marian

Reading Robin Hood explores and explains stories about the mythic outlaw, who from the middle ages to the present stands up for the values of natural law and true justice.

This analysis of the whole sequence of the adventures of Robin Hood first explores the medieval tradition from early poems into the long-surviving sung ballads, and also two variant Robins: the Scottish version, here named Rabbie Hood, and gentrified Robin, the exiled Earl of Huntington, now partnered by Lady Marian.

The nineteenth century re-imagined medieval Robin as modern – he loved nature, Marian, England, and the rights of the ordinary man – and in novels and especially films he has developed further, into an international figure of freedom, just as Marian’s role has grown in a modern feminist context.
Continuer la lecture