Archives par étiquette : Nord

Séminaire « Boréalisme »

Séminaire « Boréalisme : Pour un atlas sensible du Nord », de 10h à 12h à la Bibliothèque Nordique (Paris).

Trois séances sont prévues au second semestre 2019 :

8 avril 2019 : avec M. Cedergren et D. Chartier sur “Littérature du Nord, Littérature autochtone – Imagologie et méthodologie littéraire”

6 mai 2019 : avec D. Rouiller sur “Le Grand Nord dans les théories du climat à la Renaissance”

3 juin 2019 : avec F. Chapuis “Les fonds boréalistes de la Bibliothèque Nordique”

voir https://borealisme.hypotheses.org/ :

Ce séminaire entend « tracer l’histoire des déplacements, des transformations et des circulations se référant au « Nord » […] à la croisée des outils épistémologiques développés par les sciences historiques, la géographie, la littérature comparée, et plus généralement de l’histoire culturelle. » « Ce programme se propose de dépasser la définition d’un « boréalisme » comme transposition de l’orientalisme afin de convoquer ce terme dans un sens plus large, pour désigner les mouvements croisés qui aboutissent à la fabrication d’un Nord non plus seulement scandinave mais aussi circumpolaire, sur une échelle historique plus large, de l’Antiquité à nos jours. » Il « refuse une essentialisation du « Nord » et de l’imaginaire collectif qui lui est associé, et pour saisir un processus dynamique qui redéfinit le « Nord » à chaque énonciation. »

Parution : langues et imaginaires du Nord

Geographies of Knowledge and Imagination in 19th Century Philological Research on Northern Europe, éd. Joachim Grage and Thomas Mohnike, Cambridge Scholars Publishing, 2017, 230 p. 

Comparative philology was one of the most prolific fields of knowledge in the humanities during the 19th century. Based on the discovery of the Indo-European language family, it seemed to admit the reconstruction of a common history of European languages, and even mythologies, literatures, and people. However, it also represented a way to establish geographies of belonging and difference in the context of 19th century nation-building and identity politics. In spite of a widely acknowledged consensus about the principles and methods of comparative philology, the results depended on local conditions and practices. If Scandinavians were considered to be Germanic or not, for example, was up to identity politics that differed in Berlin, Strasbourg, Copenhagen and Paris.

The contributors here elaborate these dynamics through analyses of the changing and conflicting versions of imaginative geographies that the actors of comparative philology evoked by using Scandinavian literatures and cultures. They also show how these seemingly delocalized scientific models depended on ever-different local needs and practices. Through this, the book represents the first distinctly transnational dynamic geography and history of the philological knowledge of the North – not only as a history of a scientific discourse, but also as a result of doing and performing scientific work.

Grage and Mohnike have worked together on the project Building the North with Words: Geographies of Scientific Knowledge in European Philologies 1850–1950, funded by the Institutes for Advanced Studies of their home universities, since 2013.

Pour lire un extrait (introduction, ToC) : http://www.cambridgescholars.com/download/sample/63906

Laurent Di Filippo

 

 

Laurent Di Filippo est docteur en sciences de l’information et de la communication et en études scandinaves. Il a effectué sa thèse en co-tutelle sous la direction du Professeur Jacques Walter à l’université de Lorraine, et du Professeur Jürg Glauser à l’université de Bâle. Il occupe actuellement le poste de chargé de recherche au sein du département R&D du studio de jeux vidéo Ernestine à Strasbourg et il est membre associé du Centre de recherche sur les médiations (CREM – EA 3476).

Ses recherches portent sur les phénomènes culturels et leurs dynamiques à travers l’étude des processus de transmission, de manifestation et d’appropriation des récits médiévaux scandinaves, qu’on appelle couramment les « mythes nordiques », jusqu’à leur usages dans les médias contemporains. À ce titre, il a étudié principalement les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs, mais mes recherches s’intéressent plus globalement aux jeux vidéo et aux jeux de rôle, aux séries télévisées, aux films, aux comics et aux mangas. Il s’intéresse également aux questions relatives aux manières de penser les relations entre média et particulièrement à la transmédialité, ainsi qu’à l’interdisciplinarité, à l’épistémologie des sciences de l’homme et de la société.

Mots-clés : culture, communication, anthropologie, mythes, jeux, Nord, transmédia.

Sélection de travaux : Continuer la lecture

Séminaire « Nords médiévaux »

Séminaire « Représentations modernes et contemporaines des Nords médiévaux »

Année 3, « Pratiques et politiques »

Les séances auront lieu :

– vendredi 20 janvier à Villeneuve-d’Ascq (Lille SHS)

– vendredi 17 mars à Boulogne-sur-Mer (ULCO)

– vendredi 12 mai à Bruxelles (ULB)

Le séminaire, dans le cadre du programme « Représentations, Identités, Mémoires des Nords européens », a été conçu pour les doctorants de l’école doctorale SHS Lille Nord de France, mais il est largement ouvert aux étudiants de master et de 3e année de licence, ainsi qu’à toute personne intéressée. Les résumés des communications du séminaire pour les deux années précédentes sont toujours disponibles sur le site RIM-Nor (http://rim-nor.hypotheses.org).

Alban GAUTIER (Université du Littoral)

 Alban Gautier

alban_gautier