Archives par étiquette : japon

Séminaire: “Fantasy et imaginaire”

Le 4e volet du séminaire “Fantasy et imaginaire“, organisé par Audrey Tuaillon Demésy et Sébastien Haissat, se tiendra à l’Université de Besançon le vendredi 24 septembre 2021.

Ancrés dans le champs littéraire, les écrits fantasystes contribuent à produire des imaginaires collectifs. « Surnaturel naturalisé »1, la fantasy induit, en premier lieu, un effort d’imagination de la part des auteurs, comme des récepteurs. Ces narrations s’appuient sur des mondes « primaires »2 et, plus encore, sur les façons dont les acteurs sociaux perçoivent la réalité sociale et la transforment (ou la réinventent).
L’imaginaire mobilisé dans la fantasy repose ainsi sur des processus de création et d’appropriation : le genre fantasyste devient un prétexte favorisant une dynamique de l’imaginaire à travers la production de « mondes » fictionnels. D’autre part, lorsque ces mondes ainsi narrés entrent dans la culture populaire (par exemple les fictions pensées par J. R. R. Tolkien, les mythes remis au goût du jour, etc.), les oeuvres de fantasy deviennent des supports structurants permettant de comprendre des pratiques culturelles (succès de films, pratiques ludiques ou sportives, etc.).
Afin d’interroger la dialectique du concept d’imaginaire qui oscille entre cadre structurant et dynamique créatrice3, l’analyse des usages de la fantasy dans le champ des loisirs (ludiques, sportifs, culturels, musicaux, etc.) semble se révéler pertinente. À travers des exemples de terrain et/ou de corpus, l’objectif de cet atelier-séminaire est de participer à la production d’une définition de l’imaginaire pour l’analyse de pratiques sociales prenant place dans le champ des loisirs.

Programme

9h : Accueil
9h30 : Introduction : les loisirs, entre imaginaire et fantasy – Audrey Tuaillon Demésy et Sébastien Haissat, Université de Franche-Comté

Session 1 : communications
9h45 : S’escrimer au sabre laser : quand un imaginaire de la pop- culture s’incarne dans la réalité martiale – Marie Kergoat, Université Rennes II, Laboratoire des imaginaires.
10h15 : Les fictions dans l’univers musical metal – Le cas du Hellfest Open Air Festival – Corentin Charbonnier, Université de Tours
10h45 : Des modes de reconstitution d’un univers fictionnel : le cas de la Terre du Milieu de Tolkien – Laura Martin-Gomez, Université d’Artois, Laboratoire Textes et Cultures
11h15 : L’imaginaire du Moyen Âge européen dans la fantasy japonaise – Sébastien Wit, Université Picardie Jules Verne
11h45 : Échanges et discussions
12h : pause déjeuner


Session 2 : table ronde
Fantasy, fiction, recréation et imaginaire
14h-16h : échanges, réflexions et débats – Corentin Charbonnier, Valérie Cruzin, Laurent Di Filippo, Sébastien Haissat, Marie Kergoat, Laura Martin-Gomez, Orlane Messey, Audrey Tuaillon Demésy, Sébastien Wit.
16h : conclusions de la journée

Détails: UFR STAPS, bâtiment 3, salle 1301, Besançon, Université de Franche-Comté – Laboratoire C3S (EA 4660) – Axe 2 « MIC », ANR Aiôn.

Comité scientifique de cette édition
Anne Besson, Pr. en littérature générale et comparée, U. d’Artois
Justine Breton, MCF en littérature française, U. de Reims Champagne-Ardenne
Noémie Budin, Dr. en littérature française, Aiôn
Laurent Di Filippo, MCF en Sciences de l’information et de la communication, U. de Lorraine
Sébastien Haissat, MCF en STAPS, U. de Franche-Comté
Audrey Tuaillon Demésy, MCF en STAPS, U. de Franche-Comté

Tous les détails sont sur le site de l’ANR Aiôn.

Maxime DANESIN

Maxime DANESIN est docteur en Lettres Modernes de l’Université de Tours, et chercheur indépendant. Sa thèse s’intitule « Explorer les transferts littéraires et culturels européens au Japon, des temps archaïques au néo-médiévalisme de l’ère Heisei (1989-2019) ». Son thème de recherche principal consiste en l’étude du néo-médiévalisme dans la littérature mangaesque (manga, light novels, visual novels). Il s’intéresse également aux notions de transculturalité et de modernocentrisme, et s’interroge sur les frontières de la littérature et la théorie postmoderne du réenchantement du monde, appliquée au néo-médiévalisme. Par ailleurs, il est co-fondateur et vice-président de Mutual Images Research Association (MIRA), groupe de chercheurs qui se dédient au développement de la recherche sur les relations culturelles entre le Japon et d’autres pays – plus particulièrement l’Europe. À ce titre, il co-dirige le journal de recherche Mutual Images.

Principales publications :

– (2017), “La représentation de la censure dans la série romanesque japonaise Library Wars : une lecture à la lueur de Fahrenheit 451” (‘Censorship’s representation in the romanesque Japanese serie Library Wars : a reading through the lens of Fahrenheit 451’). In: Res Futurae, revue d’études sur la science-fiction, Vol. 9, Printemps, 2017, p. 1-22. DOI: 10.4000/resf.1006

– (2017), “Beyond Time & Culture: The Revitalization of Old Norse Literature and History in Yukimura Makoto’s Vinland Saga”. In: Mutual Images [Online], Vol. 2, Hiver, 2016, p. 185-217. DOI: 10.32926/2017.2.dan.beyon

– (2016), “L’aube des light novels en France” (‘The dawn of light novels in France’). In: Acta Asiatica Varsoviensia, Vol. 29, 2016, p. 7-29. ISSN: 2449-8653.

– (2016), “The European Middle Ages through the prism of contemporary Japanese Literature: a study of Vinland Saga, Spice and Wolf, and L’Éclipse”. In: Mutual Images [Online], Vol. 1, Été, 2016, p. 95-122. DOI: 10.32926/2016.1.dan.europ

Voir le CV complet sur le site Mutual Images

Page Web : https://mutualimages.org/current-board/

Lien vers le PDF en français : https://mutualimagesresearchassociation.files.wordpress.com/2020/08/maxime-danesin-curriculum-vitae-2020.pdf