Archives par étiquette : genre

Parution: Le genre en littérature

Marie-Françoise Berthu-Courtivon et Fabienne Pomel (dir.), Le genre en littérature. Les reconfigurations masculin/féminin du Moyen Âge à l’extrême contemporain, Presses universitaires de Rennes, 2021.

Cet ouvrage étudie le brouillage des normes et des stéréotypes de genre dans les textes littéraires, du Moyen Âge au XXIe siècle. Ce concept de genre, qui a profondément transformé l’approche des sciences sociales et humaines, restait encore peu exploité dans les études littéraires. Qu’ils soient de l’ordre du jeu, qu’ils relèvent d’une résistance politique ou de perturbations esthétiques, les phénomènes d’hybridation et de réversibilité des codes viennent défier les performances traditionnelles de genre. Si le travestissement reste pendant des siècles l’outil principal du brouillage, la modernité sonde les voies d’un au-delà multiple du genre, allant d’une érotique subversive à des interpénétrations existentielles et identitaires de fond, particulièrement sensibles dans les littératures contemporaines d’expression française de par le monde.

Tous les détails et la possibilité de commande sont sur le site de l’éditeur.

Colloque: Fantasy et féminismes

Du  11 au 14 mai 2021, le colloque international « Fantasy et féminismes: Aux intersections du/des genres« , proposé par le CRILCQ (Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises) se déroulera en ligne, en accès libre.

Il est organisé par Marion Gingras-Gagné (CRILCQ, IREF, UQAM), Pascale Laplante-Dubé (CRILCQ, IREF, Textes et Cultures, UQAM, Université D’Artois) et Marie-Lucie Bougon (Textes et Cultures, Université D’Artois).

 

Ce colloque a pour objectif de réunir des chercheuses et des chercheurs de multiples disciplines et universités afin d’interroger les intersections possibles entre la fantasy et les théories féministes et queer, d’en élargir les possibilités critiques et d’en questionner les a priori. Que peuvent apporter les approches féministes et les études queer aux perspectives développées pour étudier la fantasy en tant que genre, mais aussi les phénomènes faniques, militants et commerciaux qui l’entourent? Comment peut-on aborder les productions de fantasy en évitant de reconduire une perspective binaire, et en s’intéressant plutôt aux dynamiques de genres sexués et aux marges?

Le programme est accessible en ligne et sur la page Facebook de l’événement.

Les inscriptions sont ouvertes et gratuites.