Archives par étiquette : exposition

Exposition: Le monde de Clovis

Exposition ludique “Le monde de Clovis: l’exposition dont vous êtes le héros“, Musée d’Archéologie nationale, du 22 octobre au 22 mai 2023. En parallèle de l’exposition, de nombreux événements sont programmés: ateliers jeune public, visites guidées, concert, déambulation de géant…

 
 

Le musée d’Archéologie nationale souhaite, à l’automne 2022, proposer une version adaptée de l’exposition présentée en 2021 au musée royal de Mariemont (Belgique), pour laquelle il a d’ailleurs concédé le prêt exceptionnel du mobilier de la tombe de la reine Arégonde. Pour ce faire, le contenu scientifique restant globalement le même, le MAN a conçu un mode de visite nouveau et radicalement différent de celui de l’exposition de Mariemont, s’inspirant de la démarche des jeux de rôles et des livres « dont vous êtes le héros ».

Le visiteur est ainsi invité à s’identifier à l’un des quatre personnages que nous avons créés (Geneviève, la commerçante, Médard, le guerrier, Andarchius, le fermier, Bathilde, la tisserande), puis à construire lui-même son parcours, sa « carrière », au fil des salles et des âges de la vie. Pour ce faire, des choix lui seront proposés à chaque étape du parcours ; il sera incité, afin d’opter pour l’une ou l’autre action proposée, à chercher des informations auprès des objets, dans les vitrines, dans les cartels. Son but est de gagner, à travers ses choix, le plus de points de richesse et de prestige possible ; ces points conditionnent au fur et à mesure certains de ses choix, et permettent à la fin de mesurer sa réussite sociale dans le monde mérovingien.

COMMISSARIAT GÉNÉRAL

  • Rose-Marie Mousseaux, conservatrice en chef du patrimoine, directrice du musée d’Archéologie nationale et du Domaine national de Saint-Germain-en-Laye
  • Daniel Roger, conservateur général du patrimoine, adjoint à la directrice, responsable du pôle scientifique du musée d’Archéologie nationale

COMMISSARIAT SCIENTIFIQUE

  • Fanny Hamonic, conservatrice du patrimoine, chargée des collections du premier Moyen Âge du musée d’Archéologie nationale
  • Bruno Dumézil, professeur d’histoire médiévale à Sorbonne Université

Informations pratiques

Exposition ouverte de 10h à 17h (fermé le mardi) – Samedi 22 octobre, ouverture de 10h à 14h. Ouverture exceptionnelle jusqu’à 20h: Mercredis 2 novembre 2022 – 1e février et 3 mai 2023.

Droit d’entrée : 6 €

 

Détails et programme sur le site du Musée d’Archéologie nationale.

Exposition: William Morris, l’art dans tout

Exposition “William Morris (1834-1896): l’Art dans tout“, à La Piscine, Roubaix, du 8 octobre 2022 au 8 janvier 2023. Un programme riche (visites guidées, conférences, etc.) est prévu en parallèle de l’exposition.

Après l’exposition Une conversation anglaise : le Groupe de Bloomsbury, présentée du 21 novembre 2009 au 28 février 2010 et qui avait rencontré un large public, La Piscine propose de continuer son exploration des liens étroits qui unissent artistes, artisans, intellectuels en Grande-Bretagne en mettant en lumière l’univers de William Morris et son apport fondamental dans la reconnaissance des arts appliqués.

L’exposition présente près d’une centaine d’œuvres – peinture, dessins, mobiliers et textiles – provenant de collections publiques anglaises, notamment la Tate Britain et le Victoria and Albert Museum mais aussi de collections publiques françaises et particulièrement de l’important fonds conservé au musée d’Orsay.

Jamais présenté en France, l’œuvre du visionnaire William Morris a fortement marqué son époque en théorisant une utopie sociale, politique, écologique et artistique et en posant les bases de ce qu’on nommera plus tard les Arts & Crafts, qui défendent l’art dans tout et pour tous en réaction à l’industrialisation des savoir-faire artisanaux.

Designer textile, écrivain, poète, peintre, dessinateur, architecte, fabricant, militant socialiste, écologiste et incroyable théoricien, William Morris a développé un œuvre complexe et a milité pour qu’on considère d’une nouvelle manière l’art et l’artisanat, mais aussi les artistes et les artisans de l’Angleterre victorienne de la fin du XIXe siècle, marquée par l’apparition d’une société industrielle. Il est célèbre à la fois pour ses œuvres littéraires, son engagement politique socialiste, son travail d’édition et ses créations dans le domaine des arts décoratifs.

En réaction à la révolution industrielle qui a marqué l’époque victorienne, William Morris affirme l’importance de toutes les formes d’art – peinture, architecture, graphisme, artisanat, littérature… Il œuvre ainsi à redonner des qualités esthétiques aux objets, même les plus usuels, en produisant, par le travail manuel, de la beauté à l’usage de toutes les couches de la société et en valorisant les savoir- faire les plus rares pour aller contre le prosaïsme du monde industriel. Ses recherches formelles et historiques sur la culture Celte et le Moyen-Age nourrissent son inspiration et celles de ses amis artistes dont beaucoup appartiennent au mouvement des préraphaélites – Dante Gabriel Rossetti, Edward Burne-Jones, William Holman Hunt, John Everett Millais…- qui se crée autour de lui.

La nouvelle organisation éthique de l’art, théorisée par Ruskin et mise en place par William Morris, ajoute à son œuvre une dimension sociale et écologique, qui est aujourd’hui parfaitement d’actualité : expérience d’ateliers collectifs, retour à la campagne dans des colonies d’artisans, entreprises dont les profits sont reversés aux ouvriers, attention portée aux conditions de fabrication des objets manufacturés et le désir de prendre en compte la dignité de ceux qui les fabriquent, conviction que la « beauté » contribue à donner un sens à l’existence.

Avec cette exposition, La Piscine propose aux visiteurs de plonger dans l’univers de William Morris. Tapisseries, tentures, mobiliers, peintures, dessins seront présentés dans une scénographie volontairement immersive imaginée par Cédric Guerlus.

Commissariat Sylvette Botella-Gaudichon

Scénographie : Cédric Guerlus – Going Design

Catalogue édité à l’occasion de l’exposition

 

Cette exposition a reçu le soutien exceptionnel du Musée d’Orsay.

Cette exposition a reçu le soutien de la Direction régionale des Affaires Culturelles, de la Région Hauts-de-France et de la Métropole Européenne de Lille. Elle bénéficie d’un mécénat exceptionnel du CIC Nord Ouest, fidèle partenaire du musée La Piscine. La scénographie est réalisée grâce au généreux concours des peintures Tollens.

 

Légende :  William Morris (dessinateur), Jeffrey &Cie (fabricant), The Pimpernel, Vers 1876, Papier continu à pâte mécanique, fond vert brossé à la main, impression à la planche de bois en 6 couleurs., 70 x 56.6 cm, Paris, Musée des Arts Décoratifs. © Les Arts Décoratifs / Jean Tholance

 

AUTOUR DE L’EXPOSITION

LES ADULTES

Conférences

Conversation brodée autour de William Morris

 

LES JEUNES PUBLICS

En individuel

Les Ateliers du mercredi : Du 7 Septembre au 14 décembre 2022 de 13h45 à 17h

  • L’art dans tout – 4 à 6 ans et 7 à 12 ans
  • Un terreau fertile – 7 à 13 ans

Ateliers des vacances : Du 20 au 23 décembre 2022 de 14h à 17h

  • Ma petite fabrique – 4 à 6 ans et 7 à 12 ans

En groupe

WEEK-END FAMILIAL

Samedi 19 et dimanche 20 novembre 2022 – de 14h à 17h30

Parution: Fake Moyen Âge!

Laurent Gervereau, FAKE MOYEN ÂGE! ou comment le Moyen Âge est imaginé à travers les films, la bande dessinée, les jeux vidéo, la pop culture, Argentat-sur-Dordogne, Nuage Vert, 2022.

Dans le cadre d’une exposition sur le médiévalisme organisée à la médiathèque Xaintrie Val’Dordogne à partir du 5 février 2022, découvrez la publication de 26 articles synthétiques et destinés au grand public sur l’utilisation du Moyen Âge dans différentes sphères médiatiques et culturelles. Cet ouvrage est à paraître le 15 janvier 2022 avec, en prime, la contribution de plusieurs de nos membres.

 

Table des matières

Rêver hier, Laurent Gervereau 7

Préface, Jean-Claude Schmitt 15

 

La construction d’un imaginaire medieval

Un Moyen Âge « walterscotté », Patricia Victorin 22

La place du Moyen Âge dans l’espace public de l’époque romantique à nos jours (1820-2020), Christian Amalvi 56

Le château de Versailles, vitrine paradoxale des représentations du Moyen Âge, Christian Amalvi 89

Les sources médiévales de l’art modern et contemporain, Thomas Golsenne 97

Au cinéma, un Moyen Âge condamné à être « faux » ?, François Amy de la Bretèque 113

Le Moyen Âge dans la BD : un être culturel iconique et plastique, Alain Chante 140

Moyen Âge et séries télévisées, Justine Breton 160

Stronghold Legends : exemple d’un jeu vidéo entre Moyen Âge et humour, Raphaël Bourdot 172

Les fêtes médiévales, Florian Besson 185

Jeux vidéo et bardcore: les nouveaux usages du médiévalisme en musique ? Matthias Lakits 193

Une brève histoire des médiévistes : de l’époque classique à nos jours, Christian Amalvi 202

Moyen Âge et nationalisme, Richard Utz et Anne-Françoise Le Lostec 245

Le médiévalisme, Yohann Chanoir 262

 

Sujets de fascination

L’invention de Jeanne d’Arc par les Romantiques, Gerd Krumeich 272

Robin des Bois, objet de fascination du cinema, François Amy de la Bretèque 286

Un roi, une table, un plat, des chevaliers, des dames et des romans, Patricia Victorin 301

Le château fort et les idées reçues dès l’enfance, Marie Périn 321

Le castrum de Merle, un château pas comme les autres ?, Christian Remy 335

Ma sorcière mal-aimée ? Les sorcières dans la BD et le cinéma, Danièle Alexandre-Bidon et Yohann Chanoir 354

Ils se refilent la précieuse carcasse du goupil, Aurélie Barre 368

Les serfs, Yohann Chanoir 381

Imaginaire ou idéologique : la cathédrale, Danièle Alexandre-Bidon 391

Représentations de la forêt médiévale dans l’histoire et dans la littérature, Sylvie Bépoix, Hervé Richard et Hélène Gallé 405

Sales ? Non : propres ! Hygiène publique et hygiène privée, histoire d’un découplage Danièle Alexandre-Bidon 435

Manger médiéval ?, Denis Saillard 451

L’imaginaire des croisades, Florian Besson 465

Exposition: Êtres et paraître

L’exposition “Êtres et paraître : La mode au Moyen Âge” se déroulera du 19 juin au 7 novembre 2021 au Musée du Château de Mayenne.

Une partie de cette exposition a été créée et présentée en 2016 par la Tour Jean Sans Peur (Paris). Elle est agrémentée d’objets archéologiques issus de nos collections et de collections d’autres musées. Certains sont exceptionnellement sortis des réserves du château de Mayenne ! Si les panneaux de la Tour Jean Sans Peur évoquent les vêtements comme élément majeur de la représentation médiévale, les objets archéologiques exposés permettent d’étoffer le propos avec des accessoires liés à la mode (couture, bijoux, objets de toilette…).

 


Au fil du parcours, de nombreux dispositifs de médiation sont à disposition des familles pour découvrir l’exposition de manière interactive et participative.

Rendez-vous très bientôt au Musée du Château de Mayenne!

Exposition: Les Puys d’Amiens

Les Puys d’Amiens, chefs d’oeuvre de la cathédrale Notre-Dame“, exposition au Musée de Picardie (Amiens), du 3 juillet 2021 au 10 octobre 2021.

Le Musée de Picardie consacre une exposition à la confrérie Notre-Dame du Puy, hébergée dans cette église pendant près de trois siècles. Parmi les activités de la confrérie, la commande artistique tenait une place de choix. Chaque année, un grand tableau était commandé à un peintre en vue d’être accroché dans la cathédrale. Des dizaines d’œuvres suspendues aux piliers de l’église, seule une vingtaine a subsisté jusqu’à nos jours, dont l’essentiel est conservé au Musée de Picardie. Autours de ces vestiges de la gloire de la confrérie, de nombreux prêts permettront de retracer l’histoire de cette société pieuse qui fut au centre de la vie culturelle, religieuse et artistique de la capitale picarde sous l’Ancien Régime.

Une exposition réalisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France.

Plein tarif: 7 €

Tarif réduit: 4 €

Toutes les informations sont sur le site de l’exposition.

 

Journée d’études: Historiographie et nationalisme

La 9e journée d’études du groupe de contact FRS-FRNS Translatio. Antiquité tardive – haut Moyen Âge (IVe-Xe siècles) se tiendra le 11 juin 2021 au Musée royal de Mariemont (Belgique), sur le sujet “Historiographie et nationalisme, XIXe-XXe siècles. Des maîtres, des thèmes, des artéfacts“.

Il s’agit d’une journée d’études organisée en lien avec l’exposition “Le monde de Clovis. Itinéraires mérovingiens” (accessible jusqu’au 4 juillet 2021).

 

 

 

 

Matinée
Présidence : Sophie Glansdorff (Centre national d’histoire des sciences – CNHS, ULB) et Agnès Graceffa (SociaMM, ULB)
09:30 – Accueil – café
09:45 – Introduction à la journée – Agnès Graceffa et Sophie Glansdorff
10:00 – Mahomet et Charlemagne, un livre ouvert. La postérité historiographique de la thèse de Pirenne – Romain André (Université Paris-Sorbonne – Paris IV)
10:45 – « Vos cimetières francs ne sont pas des cimetières francs ». Retour
sur le quatrième Congrès de la Fédération archéologique et historique de Belgique (Charleroi, 1888) – Alain Dierkens (SociaMM, ULB)
11:15 – Discussion et café
11:45 – Les Considérations sur l’histoire de France d’Augustin Thierry : un
texte nationaliste ?, Agnès Graceffa (SociaMM, ULB)
11:45 – Louis le Germanique et les Carolingiens dans la mémoire
allemande: le cas de la Bavière et de la Prusse (1806-1871) – Sophie Glansdorff (CNHS, ULB)
12:45 – Discussion

Après-midi
Présidence : Laurent Verslype (Centre de recherches d’archéologie nationale – CRAN/INCAL UCLouvain)
13:00-15:00 : Lunch, café

Visites guidées et présentation du catalogue de l’exposition “Le monde de Clovis. Itinéraires mérovingiens” – Marie Demelenne (Conservatrice de la Section d’Archéologie régionale et domaniale du Musée royal de Mariemont – FWB)
15:15 – Présentation de l’ouvrage Clovis. Les grands dans l’Europe du haut
Moyen Âge. Histoire et archéologie (Mémoires de l’AFAM, XXXI) – Laurent Verslype (CRAN UCLouvain, AFAM)
15:30 – À propos d’une paire de boucles d’oreilles « franques » mises au
jour à Irles (Somme, France) au XIXe siècle, et intégrée à la collection Belgique ancienne des MRAH – Britt Claes (MRAH-KMKG) et Walter Leclercq (Crea-Patrimoine, ULB)
16:00 – Discussion et table ronde : Les enjeux actuels des (més)usages du passé mérovingien ?
16:30 – Clôture et visite libre du musée et de l’exposition

Inscription obligatoire auprès de Sophie Glansdorff: sglansdorff[at]gmail.com

Tous les détails sur le site du Musée royal de Mariemont.

Exposition : Néo-gothique en Alsace

 

Néogothique !, Fascination et réinterprétation du Moyen Âge en Alsace, 1880-1930.

BNU, Strasbourg, 16 septembre 2017-28 janvier 2018

De la fin du 19e siècle au début des années 1930, un courant médiévaliste parcourt l’Europe. C’est la fièvre néogothique. En Alsace, comme ailleurs, ce goût médiéval s’incarne dans les grands monuments, les musées, les chansons et les airs d’opéra et jusqu’aux collections de figurines et de timbres. L’exposition Néogothique ! met en lumière la manière dont, à Strasbourg et dans toute l’Alsace, le Moyen Âge a inspiré artistes et savants, architectes, peintres ou fondateurs de l’Institut d’histoire médiévale de l’université.  Néogothique ! est une invitation à revisiter et mieux comprendre ce style typique d’une époque, mais aussi toutes les controverses qu’il a pu susciter, autour de la rénovation du château du Haut-Koenigsbourg par exemple.

Cette exposition est organisée par la Bibliothèque nationale et universitaire, à Strasbourg à partir du 16 septembre et jusqu’au 28 janvier. Le commissariat associe Jérôme Schweitzer, conservateur des collections alsatiques de la Bibliothèque, Georges Bischoff Professeur à l’Université de Strasbourg et Florian Siffer, officiant aux Musées de la Ville.

Lundi-samedi : 10h-19h

Dimanche : 14h-19h

Lien vers le dossier de presse

http://www.bnu.fr/sites/default/files/DP-Neogothique-VF_0.pdf