Archives par étiquette : culture populaire

Appel: Dantastique! Images et imaginaires dantesques

Le projet ANR DHAF (Dante hier et aujourd’hui en France), le World Languages and Cultures Department de la Elon University, l’Université Grenoble Alpes, l’Université de Florence, l’Institut Français de Florence, et l’Accademia Europea di Firenze organisent un colloque international sur la thématique de l’imaginaire dantesque dans la culture populaire, sous le titre « Dantastique! Images et imaginaires dantesques dans la culture populaire, entre ‘rêve médiéval’ et société de consommation« . Le colloque se tiendra auprès de l’Accademia Europea di Firenze, de l’Institut Français et de l’Università di Firenze les 20 et 21 janvier 2022.

Date limite: 30 août 2021.

Les communications pourront être présentées en anglais, français ou italien. Outre les communications   sélectionnées par le comité scientifique sur la base des réponses au présent appel, nous avons le plaisir d’annoncer que le colloque prévoit la participation des conférenciers invités suivants : Elizabeth Coggeshall (Florida State University) et Arielle Saiber (Bowdoin College), Francesca Roversi Monaco (Università di Bologna) et Stefano Lazzarin (Université Jean Monnet, Saint-Étienne).

Les célébrations dantesques actuellement en cours se déroulent à une période particulièrement féconde pour le médiévalisme populaire, si bien que les commémorations académiques peuvent difficilement ne pas tenir compte des modalités de réception dantesque typiques de la culture de masse. À côté des cérémonies officielles, universitaires et politiques, les médias  et les formes culturelles et consuméristes les plus divers se déchaînent aujourd’hui dans une course à la production du livre, de la chanson, de l’émission télévisée, de l’objet commémoratif, du goodie qui marquera les esprits à l’occasion du jubilée dantesque. En même temps, de leur libre initiative, les communautés d’usagers et de lecteurs s’approprient à leur tour cette date symbolique à travers des formes de communication web et « d’en bas », comme le mème et la fanfiction, si bien qu’entre ces contributions inédites et quelque peu inattendues et le discours officiel des médiévistes se crée un effet singulier de résonance et de distorsion. Alors que cette dynamique peut être observée avant tout en Italie, dans d’autres pays davantage éloignés du « centre d’irradiation » du dantisme ne manquent pas par ailleurs des phénomènes de célébration qui investissent de manière encore plus marquée la dimension de la culture populaire, de la recontextualisation, ou encore de l’adaptation dantesques.

Ce panorama déjà très dense d’initiatives et de productions hétérogènes doit à notre avis être analysé à l’aune des discours inévitablement présents dans toute revitalisation médiévale : les implications politiques, les nationalismes, le néo-conservatisme, le retour de certaines formes de spiritualité, l’industrie de l’entertainment, la marchandisation et les résistances exprimées de la part de la culture « haute » à l’égard de formes différentes de « poussée d’en bas » (ludiques, mais parfois aussi agressives).

Notre colloque se propose d’étudier l’impact de l’imaginaire dantesque dans la culture française, américaine, italienne et au-delà, idéalement dans une perspective transnationale, aussi bien dans ses aspects idéologiques que commerciaux ou sans but lucratif , et dans ses dynamiques top-down et bottom-up. Nous nous interrogerons sur la portée des différentes formes de dantisme populaire dans la langue, l’industrie du divertissement, les productions culturelles et commerciales, y compris dans les rapports que celles-ci entretiennent avec les disciplines universitaires garantes d’une diffusion « d’en haut » du dantisme : littérature médiévale, histoire, histoire sociale et culturelle. Dans le cadre du colloque pourront être abordées d’autres questions de fond, à savoir comment ces deux composantes de la réception contemporaine de Dante se complètent mutuellement, par exemple dans les pratiques d’enseignement dans le secondaire et à l’université, ou comment, à l’inverse, le dantisme « pop » peut afficher une dimension antagoniste par rapport à son homologue officiel, se présentant comme une forme de résistance à la célébration solennelle de ce monument de la littérature mondiale.

Notre réflexion cherchera en particulier à répondre aux questions suivantes :

  • Quels rapports d’échange et d’interférence réciproque peut-on observer entre dantisme « pop » et dantisme universitaire ?
  • Que nous dit le dantisme pop sur Dante, et sur l’époque contemporaine ? comment nous aide-t-il à comprendre le monde, ou à le fuir ?
  • En quoi la mode médiévaliste et le dantisme pop sont-ils liés ?
  • Quels sont les caractéristiques du dantisme pop contemporain, et comment se distingue-t-il des vagues précédentes de revival dantesque (par exemple pendant le romantisme) ?
  • Comment Dante est-il présent dans le monde d’aujourd’hui à travers la langue et l’imaginaire ?  

Afin de pouvoir susciter un débat sur ces questions nous vous invitons à envoyer des propositions de communication, en français, anglais ou italien, sur les thématiques suivantes :

  • Exemples de dantisme populaire s’exprimant à travers le cinéma, la télévision, les jeux-vidéo, la publicité, la bande dessinée, la fanfiction, la littérature de genre, la musique pop et rock, etc.
  • Approches innovantes de la didactique et la vulgarisation des études dantesques auprès de publics différents ; usages pédagogiques de Dante dans l’enseignement secondaire et à l’université.
  • Phénomènes de « dantisme » dans la langue, l’espace public, la société, les communications de masse, le discours politique.
  • Avantages et inconvénients de telles appropriations de l’imaginaire dantesque.

 

Les résumés de 350-500 mots au maximum, accompagnés d’une bibliographie essentielle et d’une bio-bibliographie d’une page maximum, sont à envoyer à Brandon Essary (bessary [at] elon [dot] edu) et à Filippo Fonio (filippo.fonio [at] univ-grenoblealpes [dot] fr) avant le 30 août 2021.

Les participants seront informés de l’acceptation de leur proposition avant le 1e octobre 2021.

La publication d’un numéro thématique de la revue en open-access Perspectives médiévales est prévue à l’issue du colloque.  

Appel: The Middle Ages in Asian Popular Culture

Appel à communication pour la session « Reshaping the Middle Ages in, and through, Asian Popular Culture« , proposée par l’Association for the Advandement of Scholarship and Teaching of the Medieval in Popular Culture, et l’association Mutual Images, dans le cadre du colloque international en ligne « Medievalism Today » (36th Annual International Conference on Medievalism; Delta College, Michigan).

Date de la conférence (en ligne): 4-6 novembre 2021

Date limite de soumission: 30 juin 2021

As medievalists and medievalismists, we often focus our attention on the reception of the Middle Ages in Europe and the Americas; however, medievalism is both an international and a transnational phenomenon, and one that is especially prevalent in Asian popular culture. Anime, collectible card games, light novels, manga, video games, visual novels, and related media have had an incredible impact on the world, but few medievalists have explored how this material has adapted and/or appropriated material like the Arthurian tradition, Beowulf, the life and writings of Dante Alighieri, the hero stories of medieval Ireland, the life of Joan of Arc, Norse mythology, tales of Robin Hood, narratives of Viking exploration, and legends of Vlad the Impaler. Fewer still have explored the impact of the phenomenal spread of these texts across the globe and their impact on creating perceptions about the medieval world. It is our intent with this session to allow consumers of these media to share their knowledge and passion with fellow enthusiasts of the medieval. We also hope that a collection of essays will result from this session.

Les détails et les modalités de soumission sont accessibles sur Fabula.

Nicolas BEN MUSTAPHA

Nicolas Ben Mustapha est étudiant et jeune chercheur à l’université de Franche-Comté (Besançon). Il mène ses recherches au laboratoire ISTA (Institut des Sciences et Techniques de l’Antiquité) où il obtient un master recherche en histoire ancienne en juin 2018 après avoir soutenu avec mention et sous la direction de A. Gonzales, un mémoire de recherche portant sur l’œuvre tacitéenne, plus précisément la Germanie, traité ethnographique dans lequel il étudie l’identité barbare et les relations romano-germaniques au Ier siècle. Il étudie actuellement les lettres classiques dans l’idée de poursuivre ses recherches actuelles en thèse. Il centre ses recherches sur l’historiographie ethnographique gréco-latine, l’étranger barbare au Ier siècle av. et ap. J.-C., ainsi que sur leurs représentations culturelles, populaires et contemporaines (cinéma, série télévisées, littérature, jeux-vidéos). Il anime et rédige également la chronique intitulée « L’Antiquité dont vous êtes le héros » du site web « La Vie des Classiques » (Belles Lettres).

Lien web CV : https://www.linkedin.com/in/nicolas-ben-mustapha-15976016b/

      Thématiques de recherche :

  • Histoire culturelle et des représentations du monde romain à la fin de l’ère républicaine et sous le haut-empire.

 

  1. Historiographie gréco-latine de l’ère républicaine et du haut-empire.
  1. Etude des sociétés barbares nord-transfrontalières et de leurs représentations culturelles et sociales.

 

  1. Réception de l’Antiquité à l’époque contemporaine et « néo-histoire ».

 

            Publications et communications

Articles dans une revue web :

  • Géographie d’une Germanie insoumise ou penser le Nord à Rome au Ier siècle, Artis Natura, vol. 3, n°1, 3 pages, 2019.

Article dans une revue :

  • « Les barbares dans l’œuvre de Tacite ou la filiation d’un mythe ancien et moderne : entre culture ethnocentriste et représentations culturelles », Revue Legs et Littérature, 2020, No. 15, pp. 223-245.

Communications avec actes :

  • Les Germains et la Guerre. Mythe ancien (Ier siècle av. et ap. J.-C.), imaginaire moderne (XXIe siècle). Guerres, Paix, Espoirs, Désespoirs dans l’Histoire, Actes du XIIe colloque international de l’Association Tunisienne Méditerranéenne d’Etudes Historiques, Sociales et Economiques et du Centre Mondial Tunisien d’Etude, de Recherche et de Développement, Monastir, 2019. A paraitre.

Français, Tunisie.

  • Géographie et environnement d’une Germanie insoumise (Ier siècle av et ap. J.-C.). Interférences et contrastes dans la Romania européenne, Actes du VIIIe colloque international CICCRE, Timisoara, Szeged Jatepress, pp. 104-116, 2020.

Français, Roumanie

  • Famille et pouvoir dans les sociétés barbares des mondes de fiction. Pour une culture de l’honneur, pour une culture de guerre. La famille à l’aube du XXIe siècle. La conférence francophone internationale. Ière édition, Galati, 2020. A paraître.

Français, Roumanie.

Communication sans actes :

  • « Les Sauvageons » dans la série télévisée Game of Thrones, entre essence et culture guerrière : une influence antique ? Veni, vidi, vici : le guerrier dans l’Antiquité, cycle de conférences organisé par l’association Sorbonne Antique, Paris, 2020.

            Français, France

Vulgarisation scientifique via communication sans actes :

  • Les Germains, des barbares ? Nuit européenne des chercheurs, Besançon, 2019.

Français, France.

  • La société germanique au Ier siècle, une société barbare ? 4e festival national des Experimentarium, projet : Des chercheurs dans la ville, Dole, 2019.

Français, France.

  • Dans les sombres forêts de Germanie. Festival Back To The Trees, association Elektrophonie et Institut Supérieur des Beaux-Arts, en collaboration avec l’Université de Franche-Comté et le Festival Atmosphère, Bois d’Ambre, Saint-Vit, 2019.

Français, France.

Vulgarisation via revue web :

  • L’Antiquité dont vous êtes le héros. Chronique web mensuelle. Portail web La Vie des Classiques, Les Belles Lettres, depuis 2019.
  • La figure du légionnaire sous le haut-empire romain. Parue le 1er février 2019.
  • Les unités militaires et leurs caractéristiques. Parue le 25 février 2019.
  • De l’âge de pierre à l’âge de fer. Parue le 18 mai 2019.
  • Légats et généraux : veni, vidi, vici ! Parue le 19 juin 2019.
  • En pays barbare, partie 1. La Germanie, un monde perdu ? Parue le 3 juillet 2019.
  • En pays barbare, partie 2. Les sombres forêts de Germanie. Parue le 16 septembre 2019.
  • En pays barbare, partie 3. Le climat de Germanie. Parue le 23 octobre 2019.
  • En pays barbare, partie 4. Les hameaux de Germanie. Parue le 18 novembre 2019.
  • En pays barbare, partie 5. Le Germain, sauvage et barbare. Parue le 27 janvier 2020.
  • En pays barbare, partie 6. La culture de guerre chez les Germains. Parue le 09 octobre 2020.
  • En pays barbare, partie 7. Le Germain va-t-en-guerre ! A paraitre.

 

Véronique Decaix

https://www.pantheonsorbonne.fr/recherche/page-perso/page/?tx_oxcspagepersonnel_pi1[uid]=vdecaix

Contact : Veronique.Decaix@univ-paris1.fr

Je suis Maîtresse de conférences en philosophie médiévale à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Mes recherches portent sur l’intentionnalité dans la sensation, la mémoire et le rêve dans les commentaires latins aux œuvres d’Aristote (XIIIe-XIVe siècle).

Je m’intéresse aux reprises du Moyen Âge dans plusieurs formes de cultures populaires : la littérature, les films et séries, mais également les jeux de rôle (GN, RPG) et les jeux vidéos.

À ce titre, je collabore à une série d’émissions avec le Studio4D2 (https://studio4d2.com/) sur la philosophie et les mondes de l’imaginaire.

Appel : Moyen Âge et culture pop

Appel pour le 1er octobre :

« Researching, Teaching and Learning the Middle Ages through Popular Culture : Medievalism and all that » 

Colloque organisé à Florence les 17-18 janvier 2019 par l’université Elon & l’université Grenoble Alpes

“At least since the beginning of the Nineteenth century, the “dream of the Middle Ages” (Umberto Eco) has captivated Western culture in many ways. Throughout the Nineteenth and Twentieth centuries, literary medievalism has known a growing popularity, and new media and forms of entertainment have been progressively involved in various forms of recollection – whether celebrating or deprecating, or simply reinterpreting – of the Middle Ages. For example: the popular novel and genre narrative; radio and television; but also political discourse and different forms of nationalist discourse.

These various appropriations have brought about a complex array of medieval revivals that are often influenced by technological developments and interactive media. Thus, nowadays we find de facto teaching, learning, and representation of the Middle Ages in: videogames; Facebook groups; “Twitter literature”; television series; advertisements; fan fiction spin-offs and crossovers; metal music; board games and so on.”

L’appel liste quelques questions :

“What place and role do these new medieval mass cultural products have in the medieval canon?

“How can these productions help scholars, teachers, and students to understand and contextualize the Middle Ages in our modern world?

“How can they be leveraged to popularize, teach, and learn about the medieval period?

“Is this contemporary kind of medievalism (sometimes referred to as “neomedievalism”) different from historical revivals in other periods?”

 

Langues de travail : anglais et italien

 

Suite de l’appel sur le site https://lpcm.hypotheses.org/11320 ou directement ici : https://goo.gl/3aRWui

Colloque : « Getting medieval »

« Jouer à la flamme bien moyenâgeuse : médiévisme dans la culture populaire contemporaine » / « Getting medieval : medievalism in popular culture »

25-26 novembre 2016, Université d’Albi

flammeMA

Vendredi 25 novembre 2016 – Bâtiment Multimédia / Auditorium 2

  • 8h30 Accueil des Participants/Welcome
    Ouverture de la Journée d’Etudes/Conference Opening

9h15-10h45 The Roots in a Nutshell : Origins and Impetus for Interest in Adapting Medieval Themes to Modern Works

Modératrice : Cynthia Boyer, INU Champollion.

  • 9h15 « Le ‘tuf profond jusqu’où plongent nos racines biologiques et mentales’ : Les raisons du succès de la fiction moyenâgeuse pour la jeunesse (XX-XXI) » – Régine Atzenhoffer (Université de Strasbourg, France).
  • 9h45 « The Interweaving of Archetypal Elements Inspired by Medieval Literature and Culture, in the Harry Potter series » – Eglantine Pillet (University of St. Andrews, Scotland/ Université Paris IV-Sorbonne, France).
  • 10h15 « La tour et l’aventure: matière arthurienne, romanesque et décor médiéval en Stephen King, Roberto Recchioni et Hermann » – Andrea Tondi (Università degli Studi di Siena [University of Siena], Italy).

10h45-11h00: Pause Café/Coffee Break

11h00-12h30 Worlds without Ends: Recasting the Recounts for Modern Adaptation

Modérateur : John Ford, INU Champollion

  • 11h00 « The World Within and the World Without: The Exceptional and the Familiar in Cadfael » – Francis Mickus (Université Paris IV-Sorbonne, France).
  • 11h30 « Fact or Fiction: Recasting Medieval Animal Trials for a Modern Audience » – Lesley MacGregor (University of Oxford, England).
  • 12h00 « ‘Internet Crusaders’: Political Medievalism, Conservatism, and the Social Media – Ricardo Facchini (Independent Scholar olim Archivio Centrale dello Stato [State Archives of Rome], Italy

12h30-14h00: Pause Déjeuner/Lunch Break – Restaurant Universitaire, INU-Champollion

14h00-15h30 Voicing the Unspeakable: ‘Pure Anglo-Saxon’ Attitudes from the 19th to 21st Century

Modératrice: Nathalie Rivère de Carles, Université de Toulouse II-Jean-Jaurès.

  • 14h00 « Nineteenth-century Anglo-Saxonism in the American South and Modern Rhetoric of Race » – Edward Christie (Georgia State University, Atlanta, USA).
  • 14h30 « Anglo-Saxon and ‘Pure English’ in the Nineteenth and Twenty-first Centuries » – Chris Jones (University of St. Andrews, Scotland).
  • 15h00 « Beowulf for some New Audiences: The Unspeakable versus the Unsayable » – Nicholas Perkins (University of Oxford, England).

15h30-16h00: Pause Café/Coffee Break

16h00-17h30 Up Against the Wall: Specific Cases of Detailed Adaptations

Modératrice: Lesley Lawton, Université de Toulouse II Jean-Jaurès.

  • 16h00 « ‘Take it or make it mine’: Lavinia Greenlaw’s Response to Chaucer’s Troilus and Criseyde » – Dominika Ruszkziewicz (Akademia Ignatianum w Krakowie [Jesuit University « Ignatianum » in Krakow], Poland).
  • 16h30 « Fantasies of Otherness, (Per)Versions of the Wall » – Claire Vial (Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle, France).
  • 17h00 « G.R.R.Martin’s A Game of Thrones as a Quasi-Historical Novel Inspired by the West European Middle Ages » – Andrzej Wicher (Uniwersytet Łódzki [University of Łódź], Poland).

19h00-21h00: Dîner/Dinner (Restaurant : La Part des Anges)


Samedi 26 novembre 2016 – Bâtiment Multimédia / Auditorium 2

  • 8h30 Accueil des Participants/Welcome
    Ouverture de la Journée d’Etudes/Conference Opening

    9h00-10h30 Pious Pagans, Heavenly Heathens and Constant Christians: Recreating the Godless and God-Fearin

    Modérateur : Emeline Jouve, INU Champollion.

  • 9h00 « ‘Imagine All the People…’: Fictional Reconstructions of an Early 6th-Century Golden Age, with or without God » – Suzanne Bray (Université Catholique de Lille, France).
  • 9h30 « Medieval Passion, Modern Lens: Mel Gibson’s Passion of the Christ and Dornford-May’s Son of Man » – Garrett Epp (University of Alberta, Edmonton, Canada).

10h00-10h30: Pause Café/Coffee Break

10h30-11h00 Making Moves in Movies and Television with the Sound of Music and Politics

Modératrice : Séverine Abiker, INU Champollion.

  • 10h30 « Pop-Political: Middle Ages in the Eastern European Cinemas (1938-2008) » – Adelina Angusheva-Tihanov (University of Manchester, England).
  • 11h00: « L’épisode de ‘La Quinte juste’ de Kaamelott, entre réalité historique et mystification musicologique » – Anne-Zoé Rillon-Marne (Université Catholique l’Ouest [Angers] / Université Paris IV-Sorbonne, France).

11h30-13h30: Conclusion suivie Pause Déjeuner/Lunch Break with Concluding Remarks

13h30-15h00: Visite guidée de la Cité Episcopale d’Albi: Cathédrale et Palais de la Berbie /Guided Tour of the Episcopal City of Albi: the Cathedral St Cécile and the Bishops’ Palace.

Appel: « Getting medieval »

flammeMA« Jouer à la flamme bien moyenâgeuse » : médiévisme dans la culture populaire contemporaine

“Getting Medieval” : Medievalism in Contemporary Popular Culture

Cette journée d’étude aura lieu les 25 et 26 novembre 2016 à l’Institut National Universitaire Jean-François Champollion dans la ville épiscopale d’Albi dans le Tarn.  Les propositions de communications (250-500 mots, en anglais ou français) sont à envoyer accompagné d’un court CV à john.ford@univ-jfc.fr avant le 31 juillet 2016.

This conference, organized at the Jean-François Champollion National University Institute (“Champollion University”) in the historic episcopal city of Albi, France – site of the thirteenth-century Albigensian Crusades – will take place on 25-26 November 2016.  Please send proposals of 100-250 words for 20-minute papers (in English or French) to john.ford@univ-jfc.fr along with a brief CV before 31 July 2016 for full consideration.

PRESENTATION :

La culture populaire d’aujourd’hui est riche en allusions au Moyen Age, non seulement dans la littérature et les arts visuels – comme elle l’a toujours été dans les siècles passés (par exemple, les préraphaélites ou Connecticut Yankee dans la cour du roi Arthur de Twain, Idylles du roi de Tennyson, ou le Hobbit et le Seigneur des Anneaux de Tolkien, etc.) – mais aussi dans les romans graphiques et dans les bandes dessinées, sur le petit comme sur le grand écran, ainsi que sur les écrans d’ordinateur des amateurs de jeux vidéos, les parcs d’attractions, les festivals et les foires.

Mais combien de ces références dont le contexte est médiéval – présentées comme de nouvelles versions de vieux récits ou tout simplement utilisant de manière plus libre un cadre ou un thème médiéval – reflètent fidèlement le Moyen Age ? Et de quelle manière et dans quelle mesure ces références médiévales modifient-elle ou déforment-elle la réalité de cette époque ? A quel point cette époque est-elle romancée comme, par exemple, dans un Camelot idéalisé où «la pluie ne peut  tomber qu’après le coucher du soleil »? Dans quelle mesure est-elle, comme l’atteste l’expression « Jouer à la flamme bien moyenâgeuse » qui implique la menace d’une vengeance féroce, diabolisée, vilipendée? Dans quelle mesure et à quel point ces constructions, ces références, influencent-elles sur notre compréhension du Moyen Age? Est-il donc important d’être exact ? Enfin, dans quelle mesure ces modifications mettent-elles à jour les textes et les récits en leur permettant de rester en vie et en constante évolution ? Et pourquoi le Moyen Age est-il l’éternel sujet favori, exploité année après année, décennie après décennie, siècle après siècle? Continuer la lecture

Parution: « Fantasy and SF Medievalisms »

Helen Young (ed.), Fantasy and Science Fiction Medievalisms. From Isaac Asimov to A Game of Thrones, Amherst (NY), Cambria Press, 2015.

medievalism SF fantasy

From advertisements to amusement parks, themed restaurants, and Renaissance fairs twenty-first century popular culture is strewn with reimaginings of the Middle Ages. They are nowhere more prevalent, however, than in the films, television series, books, and video games of speculative genres: fantasy and science fiction. Peter Jackson’s The Lord of the Rings and The Hobbit film trilogies and George R. R. Martin’s multimedia Game of Thrones franchise are just two of the most widely known and successful fantasy conglomerates of recent decades. Medievalism has often been understood as a defining feature of fantasy, and as the antithesis of science fiction, but such constructs vastly underestimate the complexities of both genres and their interactions. “Medieval” has multiple meanings in fantasy and science fiction, which shift with genre convention, and which bring about their own changes as authors and audiences engage with what has gone before in the recent and deeper pasts.

For several decades after medievalism was established as a field of legitimate scholarly inquiry in the 1980s and 1990s, popular culture iterations were largely viewed with some suspicion if not outright disdain. The twenty-first century, however, has seen growing recognition of the importance of what has been termed the “neomedieval”: medievalisms which playfully reimagine the past rather than attempting historically accurate re-creation. Continuer la lecture

Domitilla Campanile (Université de Pise, Italie)

achillesciro

Domitilla Campanile (Université de Pise, Italie)

Professeur associée d’Histoire romaine

Sujets de recherches :

– la storia politica della media e tarda repubblica romana
– la storia economica, sociale, culturale e religiosa delle province dell’Asia Minore
– il culto imperiale nelle province orientali
– la storia letteraria nei primi due secoli dell’impero
– la Seconda Sofistica
– la storiografia romana dell’età repubblicana
– le relazioni tra élites cittadine e governanti romani tra le fine della Repubblica e i primi secoli dell’Impero
– i film storici ambientati nel mondo classico
– la rappresentazione di Roma nel cinema storico
– l’impero romano nella cultura popolare contemporanea.

CV en ligne

http://unimap.unipi.it/cercapersone/dettaglio.php?ri=5014&template=dettaglio3.tpl  publications

https://arpi.unipi.it/simple-search?query=domitilla+campanile&rpp=10&sort_by=bi_sort_2_sort&order=DESC#.VieuXyvFC59

Appel : Tweeter Dante

Appel à communication, CELEC – EA 3069, Université Jean Monnet Saint-Etienne

Tweeter Dante

Colloque transdisciplinaire, 17, 18 et 19 mars 2016

 

Nel mezzo del cammin di nostra vita

Mi ritrovai ad aprir l’utenza Facebook

Sperando che la cosa sia gradita

 @DanteSommoPoeta, 25 mai 2014

 

Ce colloque s’inscrit au sein d’un projet scientifique quinquennal 2016-2020 sur la « Relation », et plus particulièrement d’un axe consacré à la « Réécriture des textes canoniques et des mythes médiévaux dans les arts et les médias modernes ». Il portera sur la présence de Dante et de la Divine Comédie dans la littérature et la culture populaires d’aujourd’hui, à l’image de la réécriture twittée par @DanteSommoPoeta, initiée en mai 2014 et comptant, à l’heure actuelle, environ 7000 tweets rigoureusement en tercets enchaînés d’hendécasyllabes. Continuer la lecture