Archives par étiquette : cinéma

Parution : Medievalismo literário português em contexto europeu

Ana Maria Machado (dir.), Medievalismo literário português em contexto europeu, Imprensa da Universidade de Coimbra, 2023.

Les actes du colloque de 2021 à Coimbra, portant sur les différents rapports aux médiévalismes dans les pays européens, sont parus sous le titre Medievalismo literário português em contexto europeu. L’ouvrage regroupe des articles en portugais, espagnol, français et anglais.

Na primeira parte deste volume dedicado ao medievalismo literário em contexto europeu, os três primeiros estudos discutem diferentes conceptualizações do medievalismo, questões terminológicas e fronteiras e complementaridades disciplinares, ao mesmo tempo que traçam um panorama da realidade medievalista no Reino Unido, em França e em Espanha.
A segunda parte está organizada diacronicamente, em função da cronologia das obras estudados que se estendem do século XIX aos inícios do século XXI, contemplando autores como Alexandre Herculano, Ruy Cinatti, Agustina Bessa-Luís, João Miguel Fernandes Jorge e um filme do cineasta António de Macedo. A fecundidade dos cruzamentos temporais endógenos à disciplina concorre com a instabilidade e a determinação histórica das representações da alteridade medieval e com as indagações recíprocas que Idade Média e contemporaneidade se colocam, numa inquirição persistente aos limites do conhecimento do passado e do presente que o repensa, académica ou artisticamente.

 

Table des matières

INTRODUÇÃO. Ana Maria Machado
 
PRIMEIRA PARTE
CAPÍTULO 1 — MEDIEVALISM, NATIONALISM, AND POPULISM. David Matthews
 
CAPÍTULO 2 — POUR UN MÉDIÉVALISME À LA FRANÇAISE? Michèle Gally
 
CAPÍTULO 3 — ENTRE LA REESCRITURA DEL PASADO Y LA REAFIRMACIÓN DEL PRESENTE: ALGUNAS TENDENCIAS RECIENTES DEL NEOMEDIEVALISMO ESPAÑOL. Santiago Gutiérrez García
 
SEGUNDA PARTE
CAPÍTULO 1 — LOST IN TRANSLATION : PARA QUE MEDIEVALISMO NÃO RIME COM ANACRONISMO. Maria Do Rosário Ferreira
 
CAPÍTULO 2 — POÉTICA MEDIEVAL GALEGO-PORTUGUESA REVISITADA EM UM CANCIONEIRO PARA TIMOR, DE RUY CINATTI. Isabel Barros Dias
 
CAPÍTULO 3 — DA ICONOGRAFIA À LITERATURA: UM SANTO ANTÓNIO MEDIEVALISTA EM AGUSTINA BESSA-LUÍS. Ana Maria Machado
 
CAPÍTULO 4 — THE LEGEND OF DAMA PÉ DE CABRA FROM LITERATURE TO CINEMA:
A MALDIÇÃO DE MARIALVA BY ANTÓNIO DE MACEDO. Angélica Varandas
 
CAPÍTULO 5 — «NÃO É DO CRÁTER SAGRADO A DEMANDA» : LANCELOTE, ROBERT BRESSON E JOÃO MIGUEL FERNANDES JORGE. Paulo Alexandre Pereira
 

L’ouvrage est entièrement disponible en accès libre sur le site de l’éditeur.

Plus d’informations sur le site de l’Université de Coimbra.

Parution : Il cinema mediavoloide (1965-1976)

Marco Bardini, Il cinema mediavaloide 1965-1976, Pise, Edizioni ETS, 2023.

Il volume narra vita morte e miracoli (soprattutto al botteghino) di quella commedia cinematografica in costume che tra il 1965 e il 1976, rifacendosi principalmente alla novellistica del XIV-XVI secolo, ottenne uno straordinario successo popolare. Ma non di critica. Fu un filone polimorfo e onnivoro, a vocazione trash, che ebbe la spavalderia di mettere in competizione accreditati registi come Lattuada, Scola e Monicelli, e onesti artigiani di lungo corso come Festa Campanile, Amendola e Corbucci; fuoriclasse instabilmente talentuosi del cinema bis come Aristide Massaccesi, Antonio Margheriti e Mariano Laurenti, e malestrosi travèt della celluloide come Luigi Batzella, Enrico Bomba e Marino Girolami (per citarne alcuni). A non dire delle schegge impazzite. Nella faccenda, inoltre, finirono coinvolti intellettuali come Pasolini (con l’intera sua Trilogia della vita) e lo scrittore Luigi Malerba; nonché gente di teatro come Zeffirelli, Garinei & Giovannini, Gianfranco De Bosio. Nomi illustri o spregevoli che vollero trascinare in platea le vecchie storie di Machiavelli e Boccaccio, di Ruzante e Aretino, assieme a quelle di Bandello, Masuccio, Bibbiena, Sacchetti, Vasari e tanti altri. Con in più un’eccentrica considerazione per Le mille e una notte, Chaucer e il Kamasutra, il marchese de Sade, Cenerentola e Balzac. A un certo punto si volle denominare tutto ciò “decamerotico”, più nel male che nel bene. Col senno di poi, è suggerito qui di ribattezzarlo “cinema medievaloide”.

 

Informations et commandes sur le site de l’éditeur.

Conférence : La Chaire et le rang, l’éducation dans les films sur le Moyen Âge


Dans le cadre de la programmation à la Tour Jean sans Peur sur “L’école au Moyen Âge”, Yohann Chanoir, historien, chargé de cours à Sciences Po et spécialiste de la représentation au cinéma du Moyen Âge, proposera une conférence sur le sujet “La Chaire et le rang : l’éducation dans les films sur le Moyen Âge“.

Elle se déroulera le mercredi 13 décembre à 19h à la Tour Jean sans Peur, 20 rue Etienne Marcel à Paris.

La programmation est établie en partenariat avec la Médiathèque Musicale de Paris.

Tarifs : 8€ (pour une première participation au cycle) ; 6€ (pour participations suivantes).

Réservation indispensable via l’adresse contact [at] tourjeansanspeur.com ou par téléphone au 0140262028.

Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Tour Jean sans Peur.

Colloque : Marco Polo et le Devisement du monde

Le colloque “Marco Polo et le Devisement du monde. 700 ans de lectures et de représentations” se déroulera du 21 au 23 mars 2024 à l’université d’Aix-Marseille.

Programme provisoire :

21 mars 2024

13h30 : Accueil

Sylvie Requemora (CIELAM, AMU) : Les 40 ans du CRLV

Christine Gadrat-Ouerfelli (LA3M, AMU) : introduction et présentation du colloque

 

Session 1 : Lectures et usages du Devisement du monde du Moyen Âge à l’époque moderne

Priscilla Mourgues (Université de Bordeaux) : L’œuvre polienne dans le Livre des Merveilles (manuscrit Paris, BnF, fr. 2810) : étude d’une mise en recueil

Jaroslav Svatek (Université de Prague) : Le destin et la diffusion du Devisement du monde dans la Bohême médiévale

Lisa Pochmalicki (Université de Paris Sorbonne) : Marc Paul chorographe : transformations des lieux du Devisement du monde à la Renaissance 

Frank Lestringant (Université Paris-Sorbonne) : Marc Paul vénitien à la Renaissance

Matthieu Bernhardt (Université de Genève) : Matteo Ricci et Marco Polo

 

22 mars 2024

Session 2 : Le Marco Polo des historiens, des philologues et des géographes

Fiona Lejosne (Université Sorbonne Nouvelle) : ‘Se l’affezione della patria non m’inganna’ : le récit de Marco Polo comme pierre de touche des explorations vénitiennes chez Ramusio

Christine Gadrat-Ouerfelli (LA3M, AMU) : L’édition des Voyages de Marco Polo par la Société de Géographie en 1824

Anne-Laure Thomas (Université de Mulhouse) : Marco Polo, un géographe du XIXe siècle : L’exemple du Marco Polo. Son temps et ses voyages (1880) de Paul Vidal de La Blache

Clément Fabre (Université Paris I, Telemme) : Marco Polo et l’attrait pour la Chine en France au XIXe siècle

Déjeuner

Thomas Tanase (Université Panthéon Sorbonne) : Marco Polo, l’angle biographique

Alvise Andreose (Université d’Udine) : Le débat philologique sur le texte du Devisement dou monde de Marco Polo

Session 3 : Marco Polo et les routes de la soie. Circulation des objets, des hommes et des idées

Lucie Chopard (Telemme, AMU) : Autour d’un brûle-parfum dit “de Marco Polo” de la collection Grandidier : mise en récit des objets et circulations dans la seconde moitié du XIXe siècle

Nashidil Rouiaï (Université de Bordeaux) : Nouvelles Routes de la Soie et soft power chinois

Saïd Belguidoum (Iremam-AMU) : Mondialisation silencieuse et comptoirs du commerce transnational : la réinvention des routes de la soie.

 

23 mars 2024

Session 4 : Marco Polo réinventé. Réécritures et adaptations, créations littéraires et artistiques

Michèle Gally (CIELAM, AMU) : Le Livre des Merveilles ou la référence cachée. De Mandeville à Umberto Eco (Baudolino)

Perle Abbrugiati (CAER, Aix-Marseille Université) : Italo Calvino et les Villes invisibles

Lisa Gerrer (libraire) : Amener Le Devisement du Monde aux jeunes lecteurs : entre adaptations scolaires classiques et propositions de réécritures originales.

Sandra Gorgievski (BABEL, Université de Toulon) : L’Empire mongol à l’écran dans Marco Polo, la Collision des Mondes (2014-1016)

Sylvie Requemora (CIELAM, AMU) et Christian Clot (écrivain, explorateur) : Du texte à l’art graphique : Marco Polo dans la bande dessinée de la collection Explora 

 

Parution : Agrégation anglais 2024, Sir Gawain and the Green Knight et The Green Knight

Sandra Gorgievski et Martine Yvernault (dir.), Agrégation anglais, Sir Gawain and the Green Knight et The Green Knight, Paris, Ellipses, 2023.

L’agrégation 2024-2025 d’anglais compte à son programme l’étude conjointe du romance médiéval Sir Gawain and the Green Knight (c. 1400), sa traduction par Simon Armitage, ainsi que le film de David Lowery The Green Knight (2021), accordant ainsi une place importante au médiévalisme audiovisuel.

L’ouvrage dirigé par Sandra Gorgievski et Martine Yvernault regroupe 14 articles, accompagnés d’une introduction, consacrés à l’oeuvre médiévale et à ses adaptations ou transpositions contemporaines.

 

Table des matières

Introduction – Sandra Gorgievski et Martine Yvernault

Perfection et imperfection dans Sir Gawain and the Green Knight – Colette Stévanovitch

Aspects magiques, racines celtiques dans Sire Gauvain et le Chevalier vert – Céline Savatier-Lahondès

Gawain’s Identity in Sir Gawain and the Green Knight – Daniel R. Pike

Sire Gauvain et la catégorisation des vices – Olivier Simonin

“Make we mery” at “this hyghe fest”. The Feasting Episodes in Sir Gawain and the Green Knight – Agnès Blandeau

Le chasseur et sa proie : jeux et enjeux dans Sir Gawain and the Green Knight – Martine Yvernault

Sir Gawain and the Green Knight, the Ladies and the Critics – Morgan Dickson

Gawain’s Strange Landscapes – Gillian Rudd

Loveless in a Cold Climate – Claire Vial

David Lowery’s The Green Knight: A Film Director in Conversation with a Middle English Poem – Kevin J. Harty

Bande-son, paysages sonores et effets de sens: la partition de The Green KnightSandra Gorgievski

From “Not Ready Yet” to “Ready Now?” Narrative Confusion and Gawain’s Characterization in David Lowery’s The Green Knight – Richard Burt

« Remember, it is only a game ». Jeu et illusion dans The Green Knight – Justine Breton

« Coaxing Gawain and his poem back into the Pennines » : Quelques processus de nordisation – Claire Hélie

Les auteurs

 

Détails et commandes sur le site de l’éditeur.

Parution : 21st Century Medievalisms

Karl Christian Alvestad (dir.), 21st Century Medievalisms. Between the Global and Individual, Trivent Publishing, 2023.

21ST CENTURY MEDIEVALISMS. BETWEEN THE GLOBAL AND INDIVIDUAL is an edited volume consisting of 14 chapters by scholars interested in contemporary medievalisms across the world. It is a timely contribution to the growing scholarship on medievalisms offering chapters that consider both the individual experiences of medievalisms, as well as those of societies and cultures at large. The chapters of the book are grouped into three parts, the first explores stereotypes and myths in medievalisms; the second examines medievalisms that speak to particular communities and audiences; and the third studies how medievalisms are impacted by or stimulate conversations of politics and gender. These chapters all reflect a growing interest in medievalisms, and the appreciation of how they are present, materialise and evolve in different contexts and offers insights into medievalisms in politics, popular culture, social activism and more. Throughout the book, examples and case studies demonstrate how medievalisms in the modern age are at times individual experiences, at other times global phenomena and sometimes are in between. Therefore these medievalisms can speak to different audiences at the same time, showcasing how the Middle Ages and their memory continue to be a pertinent topic of study within the wider field of medieval studies.

Table des matières

INTRODUCTION by Karl Christian Alvestad

CHAPTER 1. Medievalist Comic Book Characters and Their Feminist Readers. Elizabeth Allyn Woock

CHAPTER 2. Are Pigs Pink? Cinematic Perceptions of the Medieval Past. Francis Mickus

CHAPTER 3. Re-imagining Historical Fighting: Knights in Medievalism. Jürg Gassmann

CHAPTER 4. Dark Medieval Times: Violence and Darkness in Black-Metal Medievalism. Dario Capelli

CHAPTER 5. Crusading as Damnation, Killing for Salvation Crusading Ideology and Ludonarrative Dissonance in Dante’s Inferno. Juan Manuel Rubio Arévalo

CHAPTER 6. French Cultural Exception: When King Arthur Does Not Cross the Borders. Justine Breton

CHAPTER 7. The Witcher: Visions of a Shifting Europe. Meg Feller

CHAPTER 8. Medieval Love Through Centuries from Far East to Far West in Romanesque, by Tonino Benacquista. Leticia Ding, Philippe Frieden, Stefania Maffei Boillat

CHAPTER 9. Medievalism, Philosophers, and Medievalists in the Twenty-First Century in Peru: From the Forgotten Image to New Perspectives. Jean Christian Egoavil

CHAPTER 10. The Use of Political Neomedievalism in Spain. Álvaro Garrote Pascual

CHAPTER 11. The Black Veil of Freedom: Widows Beyond Westeros. Dawn A. Seymour Klos 

CHAPTER 12. The Frozen Middle Ages: Elsa as a Contemporary Joan of Arc? Andrea Maraschi

CHAPTER 13. Beyond the Bounds of Camelot and Hogwarts: The Medieval Quest Becomes Political Activism Through Harry Potter. Monica J. Stenzel, Josephine C. Stenzel

CHAPTER 14. Memories of the Medieval in the Age of White Supremacy. Leland Renato Grigoli

 

Détails et commandes sur le site de l’éditeur.

Journée d’études : L’histoire en mouvement

L’école doctorale d’histoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne organise une journée d’études intitulée “L’histoire en mouvement : l’écriture audiovisuelle de l’histoire“, prévue le 7 juin 2023 à Paris et en distanciel (lien d’inscription ci-dessous).

Cette année, l’école doctorale d’histoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ouvre ses portes aux chercheuses et chercheurs de tout horizon à l’occasion des rencontres de l’école doctorale le 7 juin 2023. Consacrée au thème “L’histoire en mouvement : l’écriture audiovisuelle de l’histoire”, cette édition proposera des communications individuelles, une table ronde, un workshop et la projection d’un long-métrage. À travers ces moments de transmission et d’échange, il s’agira de penser ensemble les nouveaux usages de l’audiovisuel au sein des sciences humaines.

 

Programme

9h30-10h : Présentation de la journée. Charlotte Geoffray, Ioanis Robert-Deroide, Caroline Ziani

10h – 10h20 : Exalter l’Antiquité en toute modernité dans les représentations audiovisuelles de la danse des XIX-XXe siècles. Emily Kandassamy

10h20 – 10h40 : Henry V, l’Angleterre et le cinéma du Moyen Âge. Francis Mickus

10h40 – 11h : Échanges et questions
 
Pause de 11h à 11h20
 

11h20 – 11h40 : La série Bridgerton, une représentation du corps qui fait l’histoire ? Erine Pioffret

11h40 – 12h : Le cinéma en juge de l’histoire : le spectre de l’année 1938 dans le film Le Capitaine Volkonogov s’est échappé. Domenico Scagliusi
 
12h – 12h20 : Échanges et questions
 

Déjeuner

14h – 15h30 : Table ronde : “L’écran en conflit : images de guerre et guerre d’images”. Participants : Marjolaine Boutet, Sébastien DenisSophia Mahroug, Mickaël Robert-Gonçalves, Alexandra Szuyska, Emmanuel Taïeb.

Pause de 15h30 à 16h
 
16h – 17h30 : Workshop. Inscription conseillée

Chercheurs inscrits : Catarina Bassotti, Yohann Chanoir, Charlotte Geoffray, Franck Mazuet, Cheick Amadou Tidiane Mané

17h30-17h45 : Conclusion. Caroline Ziani, Ioanis Robert-Deroide, Charlotte Geoffray
 
Pause de 17h45 à 18h
 

18h-20h : Projection du film Chronique d’un été (Rouch, Morin, 1961). Présenté par Sébastien Le Pajolec

 

Plus d’informations – et possibilité d’inscription pour suivre en ligne – sur le site de l’événement.

Parution : Les médiévistes face aux médiévalismes

Martin Aurell, Florian Besson, Justine Breton et Lucie Malbos (dir.), Les médiévistes face aux médiévalismes, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2023.

Des fêtes estivales aux dessins animés japonais, des séries de fantasy aux manifestations de l’extrême-droite étatsunienne, le Moyen Âge est partout, sans cesse réinventé, transformé, mobilisé pour des usages variés. Il s’agit ici d’étudier cette présence du Moyen Âge dans notre imaginaire que l’on nomme le médiévalisme, en mobilisant de nouvelles méthodes d’analyse et en explorant de nouveaux terrains. Quels sont les rapports entre ces Moyen Âge fantasmés et le Moyen Âge historique étudié par les médiévistes ? Comment les spécialistes de la période médiévale doivent-ils se positionner face à des réinventions contemporaines ? Telles sont les deux principales questions de cet ouvrage collectif tentant un état des lieux de la recherche médiévaliste ainsi qu’une réflexion globale, à la fois méthodologique et heuristique, sur ses défis, ses limites et ses enjeux.

 

Table des matières

Martin Aurell, Florian Besson, Justine Breton et Lucie Malbos : Introduction

Première partie : Approche diachronique des médiévalismes

Introduction

Alain Corbellari : L’éternel retour du Moyen Âge

William Blanc : Donjons et Moutons. Une réflexion sur les objets médiévalistes

Marion Bertholet : Le Moyen Âge italien des Lumières à Sismondi. Un anti-médiévalisme ?

Joanna Pavleski-Malingre : Etudier les fortunes politiques de Mélusine du Moyen Âge à nos jours. Enjeux d’un médiévalisme au long cours

 

Deuxième partie : Création et recréation du Moyen Âge

Introduction

Yohann Chanoir : Le médiévalisme à l’écran. Panorama et enjeux historiographiques

Clément de Vasselot de Régné et Louis de Vasselot de Régné : La fascination pour le Moyen Âge européen dans l’animation japonaise

Florian Besson et Pauline Ducret : “Je ne joue jamais si ce n’est à l’an mil.” Le Moyen Âge dans la culture ludique contemporaine

Martin Bostal : La reconstitution historique du Moyen Âge. Un “loisir sérieux” entre médiévalisme et recherche d’historicité

 

Troisième partie : Enseigner (par) le Moyen Âge

Introduction

Isabelle Olivier : Le Moyen Âge et la littérature de jeunesse font-ils bon ménage ? Des tensions (fécondes ?) entre didactisme et divertissement

Romain Vincent : Médiévalisme et jeux vidéo. Jouer au Moyen Âge à l’école

Tristan Martine : Des bulles médiévales en cases. Les enjeux du médiévalisme en bande dessinée

Atelier 1 : Comment rendre présent le Moyen Âge aujourd’hui ? – Isabelle Catteddu, Fanny Cohen-Moreau, Fanny Madeline et Fabien Paquet

 

Quatrième partie : Médiévalismes et médiévistique

Introduction

Anne Besson : Fantasy médiévale et médiévistique. Une relation à sens unique ?

Atelier 2 : Les médiévistes face aux non-médiévistes : tensions et attentions – Florian Besson, Paul Sturtevant, Clovis Maillet et Cécile Voyer

Tommaso di Carpegna Falconieri : Médiévistique et médiévalisme. Un château des destins croisés

Vincent Ferré : “Plus médiév(al)iste, tu meurs”. Divisions disciplinaires, culturelles, linguistiques depuis 1979, et perspectives collectives

 

Martin Aurell, Florian Besson, Justine Breton et Lucie Malbos : Conclusion

Bibliographie

Les auteurs

 

Détails et commandes sur le site de l’éditeur.

 

Parution : Arthur transmédial

Emanuele Arioli et Brigitte Friant-Kessler, Arthur transmédial. La légende du roi Arthur entre cinéma, séries, arts graphiques, musique et jeux, éditions Hermann, 2023.

La légende du roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde a connu un renouveau grâce à la culture de masse, devenant résolument « transmédiale ». Aujourd’hui, elle circule aussi bien dans le cinéma et les séries télévisées que dans la bande dessinée, la musique et même l’univers des jeux. C’est à travers ces domaines que ce livre aborde les productions liées à la légende du roi Arthur pour interroger les mécanismes de transposition à d’autres médias, et les manières dont ces vieilles histoires dialoguent avec le monde contemporain. Il suit le destin transmédial de certains héros arthuriens – comme Arthur, Merlin, Guenièvre, la fée Morgane et la Dame du Lac – ainsi que des éléments et des thèmes emblématiques du mythe, tels que le Graal et l’épée Excalibur, ou les guerres livrées par le roi conquérant, le merveilleux breton, les figures féminines des fées et des reines. Légende malléable par excellence, elle a été réinvestie – à chaque époque, dans chaque contexte et dans chaque média – de sens sans cesse renouvelés.

Avec les contributions de : Emanuele Arioli, Anne Berthelot, William Blanc, Justine Breton, Hélène ­Cordier, Maxime Danesin, Pierre Degott, Pierre-Alexis Delhaye, Christine ­Ferlampin-Acher, Brigitte Friant-Kessler, Sandra Gorgievski, Nadège Le Lan, ­Anne-Lise ­Marin-Lamellet, Isabelle Olivier, Jean-François Poisson-Gueffier, Emmy Ribet, Vincent Vivès.

Détails et commandes sur le site de l’éditeur.

 

Colloque : L’imaginaire du passé : Quêtes et conquêtes

Le colloque international et interdisciplinaire “L’imaginaire du passé : Quêtes et conquêtes. Parcourir l’espace antique et médiéval dans les fictions modernes (arts de l’écrit, arts de l’écran, spectacles et jeux” est organisé par Florence Plet et Géraldine Puccini, avec le soutien de l’IUF et de Modernités médiévales, dans le cadre du séminaire “L’imaginaire du passé”. Il se déroulera les 30 et 31 mars 2023 à l’Université Bordeaux Montaigne, à la Maison des Sciences de l’homme (salle 2, 1e étage).

En marge du colloque, plusieurs manifestations auront lieu : 

23 mars : projection et conférence Unipop au cinéma Jean Eustache : « Retour vers le futur ou projection vers le passé ? : le roi Arthur au cinéma »

28 mars : banquet antique organisé par l’Association des Lettres classiques

Programme du colloque

  • JEUDI 30 MARS 2023

MATIN

9h30 – Accueil des participant.e.s ;introduction scientifique

Lire, dire, réécrire les temps anciens

10h – Vérane Partensky (Université de Bordeaux Montaigne),L’antiquité grecque à l’épreuve du Nord

10h25 – Patricia Victorin (Université Bretagne-Sud), Tristan le Voyageur de Marchangy : un voyage exotique en Médiévalie 

10h50 – Fabienne Marié-Liger (Université Bordeaux Montaigne), Pénélope ou la quête du langage comme espace de liberté

11h15 – Rémy Poignault (Université Clermont Auvergne), L’imaginaire de l’espace antique entre ouverture et clôture chez Marguerite Yourcenar

11h40 – Discussion / Déjeuner 

APRÈS-MIDI. Autrices contemporaines en terres moyennâgeuses

14h – Michèle Gally (Université d’Aix-Marseille), La clôture comme liberté paradoxale. Vision réaliste ou fantasme des femmes médiévales ?

14h25 – Agnès Lhermitte (Université Bordeaux Montaigne), Stratégies de conquête féminine dans l’espace médiéval romanesque de Carole Martinez (Du domaine des murmures et La terre qui penche)

14h50 – Najate Nerci (Université Hassan II, Maroc), Errance et quête de soi au féminin dans Un cœur cousu de Carole Martinez

15h15 – Discussion / pause

Identité/légitimité à (con)quérir

15h45 – Caitlin Midgley (Université de la Colombie-Britannique, Vancouver), Une aventurière hors-normes dans Chien du heaume et Mordre le bouclier de Justine Niogret 

16h10 – Nadège Le Lan (Université du Littoral Côte d’Opale), Quête, requête, conquête de soi(e) : être une femme dans les réécritures arthuriennes de Boris Vian

16h35 – Discussion 

17h30 – Assemblée générale de l’association Modernités médiévales

  • VENDREDI 31 MARS 2023

MATIN. L’espace de l’écran

9h – Marc Gauchée (INRAE/Université Bordeaux Montaigne),Les Amazones hors leurs murs dans les fictions cinématographiques et télévisées jusqu’aux années 1980 

9h25 – Mercedes Montoro Araque (Université de Grenade),Rome ou Alexandrie ? Espaces éco-fictionnels de quête et conquête au féminin

9h50 – Mélanie Bost-Fievet (CéRéDI – Université de Rouen), Enfers ludiques et vidéoludiques : des lignes aux fractales

10h15 – Discussion et pause

De case en case, survol de la BD

10h45 – Julie Gallego (UPPA), Médée, un oiseau voyageur épris de liberté

11h10 – Florence Plet (Université de Bordeaux Montaigne), La Quête de l’oiseau du temps

11h35 – Anna DENIS (Université Paris Est-Créteil), Quête de soi, conquête d’espace : les personnages féminins à l’assaut de la bande dessinée médiévaliste francophone 

12h – Discussion  / clôture du colloque

 

Plus d’informations sur le site de l’Université de Bordeaux-Montaigne.

Appel à communications : Quoi de neuf dans la Scandinavie médiévale ?

La journée d’études “Quoi de neuf dans la Scandinavie médiévale ? Figures historiques et mythiques nordiques dans les cultures contemporaines” se déroulera le 24 novembre 2023 à l’Université de Caen Normandie, à la Bibliothèque Alexis de Tocqueville (amphithéâtre), à Caen.

Cette journée est organisée par l’équipe ERLIS et le programme de recherche « Figures emblématiques, mythiques et légendaires dans les cultures contemporaines : récits du passé et réinterprétations », en partenariat avec le Festival Les Boréales et la Bibliothèque Alexis de Tocqueville.

Date limite d’envoi des propositions : 21 avril 2023.

La Scandinavie médiévale nous a légué un patrimoine historique et culturel remarquable. Cette période a notamment été marquée par le phénomène viking qui, entre la fin du VIIIe siècle et le milieu du XIe siècle, a vu un accroissement des contacts et des échanges entre les Scandinaves et les autres Européens. Les vikings ont alors eu une influence déterminante dans le développement historique de nombre de régions du continent et au-delà, la fondation du duché de Normandie en étant un exemple emblématique. À l’époque médiévale, l’Europe du Nord a aussi été le berceau d’une culture matérielle riche, ainsi que d’une littérature florissante. C’est plus particulièrement autour du XIIIᵉ siècle que sont rédigées les œuvres les plus célèbres, telles que les fameuses sagas islandaises, les Gesta Danorum de Saxo Grammaticus ou encore le corpus mythographique des Eddas.
            À l’époque contemporaine, ce patrimoine est devenu une source d’inspiration inépuisable et l’objet de réinterprétations constantes. Dans l’Europe du Nord du XIXe siècle, le romantisme a notamment fait du Moyen Âge un véritable Âge d’or autour duquel devaient se consolider les identités nationales, tandis que la figure idéalisée du viking devenait l’incarnation de la force, du courage et de l’aventure. Au XXe siècle, la connaissance historique sur le Nord médiéval s’est affinée grâce à une lecture plus critique des sources et à l’apport de l’archéologie, la recherche récente, par exemple à travers la notion de diasporas, permettant d’ailleurs d’envisager les installations vikings non pas comme un phénomène exclusivement perturbateur, mais comme l’occasion de rencontres et d’échanges entre les cultures. Toutefois, cette matière continue de fasciner les contemporains comme le montrent la richesse et la diversité de la production culturelle s’en inspirant. Du film The Northman (2022) au jeu vidéo Assassin’s Creed Valhalla (2020), en passant par l’imagerie du rock metal et la littérature, c’est une multitude de supports qui mobilisent et réinventent cet imaginaire. En particulier, certaines figures historiques, légendaires et mythologiques, telles que Ragnar Lodbrok ou les divinités Odin, Thor et Loki, traversent les époques et le succès rencontré par les productions les mettant en scène — la série Vikings entre 2013 et 2020, les films Marvel… — illustre l’intérêt continu que le public leur porte. Dans le même temps, en écho avec les questions de société, la matière du Nord médiéval est également le support de réflexions et de débats toujours renouvelés, en témoignent les récentes discussions sur l’existence supposée de femmes-guerrières à cette époque à la suite de la réévaluation des données archéologiques. 
            Cette journée d’étude se propose d’explorer les divers usages et réinterprétations des vikings et de la littérature scandinave médiévale à notre époque, aussi bien en envisageant leur place dans la production culturelle que leur évocation dans les débats sociétaux et historiographiques actuels. Pourquoi cette matière continue-t-elle de fasciner ? Comment les figures historiques et mythiques issues du Moyen Âge scandinave évoluent-elles et sont-elles réactualisées ?  Quel sens et quelle fonction leur attribue-t-on aujourd’hui ?
            Les propositions de communication d’environ 400 mots, accompagnées une courte bio-bibliographie, sont attendues au plus tard pour le 21 avril 2023 et à retourner à l’adresse suivante : simon.lebouteiller [at] unicaen.fr.

Retrouvez tous les détails sur le site de l’équipe ERLIS.

Yohann CHANOIR

Yohann Chanoir est agrégé et docteur en histoire, chercheur associé au Centre de Recherches Historiques de l’EHESS (UMR 8558) et chargé de conférences à Sciences Po. Il collabore à plusieurs revues de cinéma (Darkness, Ciné-Bazar, Prime Cut…) et fanzines (Médusa, Hammer Forever…)

Sujet de Thèse : Châteaux médiévaux au cinéma : entre imaginaire et historicité. Des lendemains d’Hastings à la Diète de Worms, soutenue en décembre 2020 à l’EHESS.

Domaines de recherche : médiévalisme, séries télévisées, cinéma, le fanzinat, l’espace géographique dans les productions audiovisuelles

Lien vers le CV : http://crh.ehess.fr/index.php?7390

Adresse électronique : yohann.chanoir [at] ehess.fr

Bibliographie sélective :

CHANOIR, Yohann, « La série fantasy Willow ou la stratégie du recyclage », Otrante, n° 53, 2024, sous presse.

CHANOIR, Yohann, « Les châteaux médiévaux dans les séries télévisées : entre imaginaire hérité et historicité progressive », dans Florian Besson et Justine Breton (dir.), “Médiévalisme en séries”, Mundus Fabula, 2023. URL : https://mf.hypotheses.org/2278.

CHANOIR, Yohann, « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe au Moyen Âge… Le médiévalisme dans le magazine Playboy (1960-1980), dans SAGNES, Sylvie, FRAYSSE, Patrick (dir.), Vivre et faire vivre le Moyen Âge, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2023, p. 35-60. [Avec la collaboration de Danièle Alexandre-Bidon].

CHANOIR, Yohann, « L’usage pédagogique local-global du film Le Nom de la Rose », dans GERVEREAU, Laurent (dir.), Comment et pourquoi faire de l’histoire stratifiée ?, Argentat-sur-Dordogne, Nuage Vert, 2023, p. 157-163.

CHANOIR, Yohann, « Le médiévalisme à l’écran. Panorama et enjeux historiographiques », dans AURELL, Martin, BESSON, Florian, BRETON, Justine, MALBOS, Lucie (dir.), Les médiévistes face aux médiévalismes, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2023, p. 67-76.

CHANOIR, Yohann, « Châteaux de rêve et de cauchemar », dans BATTAGGION, Victor, BESSON, Anne (dir.), Fantasy & Moyen Âge, Chambéry, Actu SF, 2023, p. 309-314.

CHANOIR, Yohann, « Rois singes et spectres », dans BATTAGGION, Victor, BESSON, Anne (dir.), Fantasy & Moyen Âge, Chambéry, Actu SF, 2023, p. 152-153.

CHANOIR, Yohann, « Châteaux », BESSON, Anne, BLANC, William, FERRÉ, Vincent (dir.), Dictionnaire du Moyen Âge imaginaire. Le médiévalisme, hier et aujourd’hui, Paris, Vendémiaire, 2022, p. 86-90.

CHANOIR, Yohann, « Chine », BESSON, Anne, BLANC, William, FERRÉ, Vincent (dir.), Dictionnaire du Moyen Âge imaginaire. Le médiévalisme, hier et aujourd’hui, Paris, Vendémiaire, 2022, p. 94-98.

Colloque: Imaginaires contemporains de la cathédrale

Le deuxième colloque “Imaginaires contemporains de la cathédrale“, organisé par Brigitte Poitrenaud-Lamesi et Myriam White-Le Goff, se déroulera les 13 et 14 octobre 2022 à l’Université de Caen Normandie, en partenariat avec l’Université d’Artois-Arras.

Le projet se propose de confronter la cathédrale, au sens large à son «actualité» – dans le contexte particulier de la reconstruction de Notre-Dame de Paris – dans les pays de cultures romanes. Il s’agit d’étudier les multiples variations, reprises, recréations voire les détournements dont elle fait l’objet pour interroger son statut, sa fonction, réelle et symbolique, à partir de la seconde moitié du XXe siècle jusqu’à nos jours. Le but étant de cerner, comprendre, restituer les enjeux culturels contemporains liés aux imaginaires de la cathédrale selon une approche croisée dans les domaines littéraires et artistiques notamment cinématographiques.

Détails pratiques: MRSH de l’Université de Caen Normandie, Salle des Actes et des Thèses, 13-14 octobre 2022 (9h30-16h30).

 

JEUDI 13 OCTOBRE MATIN ACCUEIL 9H
INTRODUCTION 9H30: Myriam White-Le Goff U. Artois & Brigitte Poitrenaud-Lamesi U. de Caen
1 CONCEPT & MATERIALITE – 10H Modératrice Stéphanie Glaser U. de la Ruhr (Allemagne) Etat de l’art
 10H30 Philippe Roger U. Lyon 2 Écrire dans la pierre- Présence des cathédrales chez Grémillon documentariste
 11H00 Myriam White Legoff U. Artois La forêt cathédrale dans quelques Ecrits de nature français
 11H30 Brigitte Poitrenaud-Lamesi U. de Caen La cathédrale élémentaire. Dino Buzzati & Giuliano Mauri.

DISCUSSION

JEUDI 13 OCTOBRE APRES-MIDI 14H
2 SACRE & PROFANE – Modératrice Caroline Mena U. de Caen
 14H Yinsu Vizcarra U. de Caen Louis-Sébastien Mercier et la cathédrale comme bible de pierre
 14H30 Attilio Motta U. de Padoue (Italie) Quand le sacré est vide : la Basilique
Saint-Pierre in The Young Pope de Paolo Sorrentino
 15H Francesco Rizzo U. de Rome Sapienza/ Paris IV Sorbonne L’espace sacré
comme corps : La représentation de la Basilique de Saint Antoine de Padoue dans La lingua del Santo de Carlo Mazzacurati
 15H30 Gianluca Montanino U. de Caen / Naples l’Orientale, Fonction symbolique et réelle du Trône sacré dans Habemus Papam de Nanni Moretti
DISCUSSION

VENDREDI 14 OCTOBRE MATIN ACCUEIL 9H30
3 HISTOIRES de CATHEDRALES – Modérateur Yann Calvet U. de Caen
 10H Anne Schneider U. de Caen La cathédrale de Strasbourg dans « Mes
cathédrales » de Tomi Ungerer : figure iconique entre satire et poésie
 10H30 Anne-Marie Riss U. de Caen La traversée des labyrinthes. Passages et
transferts

    11H 30 Judith Urbano U. de Catalunya ( Barcelone Espagne) La Sagrada
Familia, une église en construction au XXIe siècle
 12H00 Marlène Fraterno & Anne Schneider U. de Caen Les cathédrales en
bandes dessinées
DISCUSSION CONCLUSION

William Blanc

William Blanc est historien. Après ses études de médiévistique à l’université Paris 1 puis à l’EHESS, ses recherches portent aujourd’hui principalement sur les représentations contemporaines du Moyen âge, que ce soit dans les usages politiques et sociaux ou bien dans la culture populaire (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques). Il travaille également dans la vulgarisation historique à travers plusieurs ouvrages, mais aussi des publications et des médias audiovisuels. Il participe ainsi au site Retronews mais aussi à l’écriture de scripts pour le YouTubeur Nota Bene. Il a donné des TD à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

Pour plus d’information, voir sa page sur le site Academia.

 

Principales publications :

Livres :

– En collaboration avec Christophe Naudin, Charles Martel et la bataille de Poitiers. De l’histoire au mythe identitaire, Paris, Libertalia, 2015, (préface de Philippe Joutard). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2022.

Le Roi Arthur, un mythe contemporain. D’Hollywood à Kaamelott en passant par les Monty Python, Paris, Libertalia, 2016 (préface de Jean-Clément Martin). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2020.

Super-héros : une histoire politique, Paris, Libertalia, 2018 (Préface de Xavier Fournier). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2021.

Winter is coming : une brève histoire politique de la fantasy, Montreuil, Libertalia, 2019.

 

Chapitres d’ouvrages :

–  « Game of Thrones. Au-delà du réel. » dans Mathieu Potte-Bonneville (dir.), Game of Thrones, série noire, Paris, Les Prairies Ordinaires, 2015, p. 57-71.

– Introduction : « Arts et culture de masse », entrées : « Barbarian (jeu vidéo) », « Chute de l’Empire Romain, La (film) », « Conan le barbare », « Game of Thrones », « Gladiator (film) », « Péplum », « Prince Valiant », « Star Trek », « World of Warcraft », dans Bruno Dumézil (dir.), Les Barbares, Paris, PUF, 2016, respectivement p. 112-116, 270-271, 398-399, 464-468, 598-599, 642-643, 1030- 1033, 1070-1072, 1232-1233, 1387-1388.

– « “Le gras c’est la vie !” Festins à la cour du roi Arthur » dans Florian Besson (dir.), Justine Breton (dir.), Kaamelott. Un livre d’histoire, Paris, Vendémiaire, 2018, p. 207-220.

– Entrées : « Bande dessinée », « Cinéma », « Comics », « Cosplay », « Guerre », « Illustration », « Modernité », « Monstre », « Nain », « Politique », «Tourisme», dans Anne Besson (dir.), Dictionnaire de la fantasy, Paris, Vendémiaire, 2018, respectivement p. 31-34, 60-67, 67-73, 77-78, 162-165, 183- 189, 252-254, 254-258, 283-289, 320-325, 385-387.

– « Progressisme ou barbarie ? Les orques dans l’histoire des univers de fantasy », dans Anne Besson (dir.), Fantasy & Histoire(s), Actes du colloque des Imaginales 2018, ActuSF, Chambéry, p. 297-316.

– « Danse avec les loups-garous : généalogie du barbare et de la Frontière dans Game of Thrones », dans Anne Besson (dir.), Game of Thrones, Actes du colloque des Imaginales 2020,  ActuSF, Chambéry, p. 193-213.

 

Préface :

– « Défendre Guenièvre : la plaidoirie de William Morris », dans William Morris, Philippe Mortimer (trad.), La défense de Guenièvre, Montreuil, Libertalia, 2021, p. 7-34.

Parution: Les historiographies des mondes normands, XVIIe-XXIe s.

Pierre Baudin et Edoardo D’Angelo (dir.), Les historiographies des mondes normands, XVIIe-XXIe siècle. Construction, influence, évolution, coll. “Symposia”, Caen, Presses universitaires de Caen, 2022.

L’ouvrage examine les modèles historiographiques élaborés pour l’étude des mondes normands médiévaux, c’est-à-dire les grilles d’interprétation du passé qui orientent durablement notre lecture et notre compréhension des faits historiques dans chacun des pays ou régions concernés par l’expansion des Normands. Il aborde les constructions historiographiques élaborées depuis le XVIIe siècle, en voyant la place des «Normands» dans le «roman national» de différents pays et leur influence sur notre connaissance de l’histoire des mondes normands. Le livre porte ainsi sur la construction de l’histoire des Normands, ainsi que sur les mythes et représentations qu’elle a suscités en ouvrant des comparaisons entre les pays concernés par l’expansion des Normands. L’historiographie juridique du XVIIIe siècle et l’œuvre, les méthodes de travail, les points de vue ou l’influence de quelques-uns des historiens qui ont marqué l’histoire des mondes normands depuis le XIXe siècle sont ainsi reconsidérés. L’ouvrage traite des différentes manières d’écrire l’histoire des Normands, en Normandie, en Angleterre, en Italie méridionale, en Norvège, de manière globale ou en partant de sources, d’objets, de figures, d’épisodes particuliers (la conquête de l’Angleterre, le recouvrement de la Normandie par Philippe Auguste, les croisades, la rencontre de Sigurðr Jórsalafari avec Roger II de Sicile). La transmission de l’histoire des Normands par le biais du cinéma ou de la bande dessinée est également abordée, ainsi que les interrogations relatives à la construction de l’Etat, aux discussions concernant les recherches toponymiques ou les études génétiques. L’ouvrage permet de relever les influences diverses des nationalismes ou des régionalismes, leur remise en question, les différents niveaux de lecture possibles, l’affirmation de questions récentes (diaspora, identités, transferts culturels, perspectives européennes).

 

Sommaire

Pierre BAUDUIN et Edoardo D’ANGELO, « Avant-propos »

Pierre BAUDUIN, « Introduction»

La construction de l’histoire des Normands

Gilduin DAVY, « Le passé recomposé des juristes normands : la naissance de la Normandie dans l’historiographie juridique des XVIIe et XVIIIe siècles »

Véronique GAZEAU, « 911-1911. La Normandie dans l’histoire : trois historiens au début du XXe siècle, Charles Homer Haskins, Gabriel Monod, Henri Prentout »

Agnès GRACEFFA, « Les Normands, des déprédateurs salutaires : l’analyse de Ferdinand Lot »

Fabien PAQUET, « Les deux visages du roi. Les historiens de la Normandie et Philippe Auguste (XIXe-XXIe siècles) »

Francesco D’ANGELO, « I Normanni visti dalla Norvegia. L’incontro tra Sigurðr Jórsalafari e Ruggero II nella storiografia norvegese moderna »

Mythes, représentations et historiographie

Damien JEANNE, « Puissance narrative et science historique. La représentation des Normands dans L’Histoire de la conquête de l’Angleterre par les Normands d’Augustin Thierry (1825-1846) »

Judith GREEN, « Writing the Normans into English History »

Danièle ALEXANDRE-BIDON, et Yohann CHANOIR, « « Le joug brutal des Normands ». La construction d’un roman national dans la bande dessinée et le cinéma »

Errico CUOZZO, « I Normanni nella storiografia napoletana dell’800 e del ‘900 »

Ortensio ZECCHINO, « I Normanni e la mitologia dello ‘Stato di potenza’ nella storiografia otto-novecentesca »

Historiographies comparées

Lesley ABRAMS, « The Study of Scandinavian Settlement in the Viking Age: Historiographical Perspectives on the Application of Place-Names in England and Normandy»

Richard JONES, « The Viking diaspora: historical genetics and the perpetuation of national historiographical traditions »

Rosanna ALAGGIO, « Evelyn Jamison e la storia dei Normanni del Sdel Mezzogiorno normanno»

Luigi RUSSO, « La storiografia sulla crociata degli inizi dell’età moderna. Il «problema» dei Normanni del Mezzogiorno »

Edoardo D’ANGELO (Università SOB Napoli, CESN) : « Conclusioni »

 

Détails sur le site du Comptoir des presses d’universités.