Archives par étiquette : catholicisme

Exposition: Les Puys d’Amiens

Les Puys d’Amiens, chefs d’oeuvre de la cathédrale Notre-Dame“, exposition au Musée de Picardie (Amiens), du 3 juillet 2021 au 10 octobre 2021.

Le Musée de Picardie consacre une exposition à la confrérie Notre-Dame du Puy, hébergée dans cette église pendant près de trois siècles. Parmi les activités de la confrérie, la commande artistique tenait une place de choix. Chaque année, un grand tableau était commandé à un peintre en vue d’être accroché dans la cathédrale. Des dizaines d’œuvres suspendues aux piliers de l’église, seule une vingtaine a subsisté jusqu’à nos jours, dont l’essentiel est conservé au Musée de Picardie. Autours de ces vestiges de la gloire de la confrérie, de nombreux prêts permettront de retracer l’histoire de cette société pieuse qui fut au centre de la vie culturelle, religieuse et artistique de la capitale picarde sous l’Ancien Régime.

Une exposition réalisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France.

Plein tarif: 7 €

Tarif réduit: 4 €

Toutes les informations sont sur le site de l’exposition.

 

Parution : Miracles de Notre-Dame

Les Miracles de Notre-Dame du Moyen Âge à nos jours, dir. Jean-Louis Benoit et Jerry Root, Lyon, Jacques André éditeur, 2020.

Actes du colloque international à l’Institut Catholique de Rennes (21-23 mars 2019)

Au Moyen Âge apparaissent d’abord en latin puis en langue vernaculaire des récits des miracles opérés par Notre-Dame, un peu partout dans le monde et à toutes les époques. Ils deviennent un véritable genre littéraire sous la plume de leur plus illustre auteur, Gautier de Coinci, qui veut rivaliser avec la littérature profane jugée immorale. Adaptés au théâtre ils donneront aussi des chefs-d’œuvre, par exemple le Miracle de Théophile de Rutebeuf. Après une éclipse, les récits des miracles de la Vierge reprennent une actualité avec les apparitions mariales au XIXe siècle. Des romanciers, ainsi que des scientifiques, s’y intéressent et s’engagent pour les défendre ou les critiquer (Huysmans, Bloy, Zola). Face à ce corpus immense et international, plusieurs axes s’offrent à la recherche : approfondir l’intérêt littéraire des grandes œuvres, constituer une base de données pour établir une typologie des miracles et de leurs motifs, examiner leur origine et leur transmission, étudier leur place historique dans les cultures nationales, mettre l’accent sur l’importance des images et de l’iconographie, éditer de nouveaux textes en puisant dans les nombreux et magnifiques manuscrits.