Archives de catégorie : Colloques

Journée d’études : Construire, s’approprier, contester. L’usage du passé dans la communication politique de l’Antiquité à nos jours

La 7 journée d’études des doctorants du CRHEC, portant sur le sujet “Construire, s’approprier, contester. L’usage du passé dans la communication politique de l’Antiquité à nos jours“, aura lieu le 10 juin 2024 au Campus Centre de l’Université Paris Est-Créteil (salle des thèses P2 019) ainsi qu’à distance, par Zoom.

Pour suivre la journée d’étude à distance: https://u-pec-fr.zoom.us/j/92026561621

 

Programme

9h: Rdv et petit-déjeuner

9h30: Introduction – Marc-Antone Quignodon (Université Paris Est-Créteil – CRHEC)

  • 10h: L’utilisation de la figure de Charlemagne dans la politique religieuse napoléonienne – Maxime Patissier (Université Lumière-Lyon 2 – LARHRA)
  • 10h30: Créer l’histoire médiévale des femmes anglaises au XIXe siècle : s’identifier, s’éduquer et se récrier – Marine Ollivary (Université Caen-Normandie – ERIBIA)

11h: Discussion

  • 11h30: The Bourbon Empire and the Cities of Pompei, Herculaneaum and Stabiae – Carolina Palumbo (Université de Salerno – DiSPaC) (en anglais et à distance)
  • 12h: Véiovis à Bovillae : culte gentilice des Iulii ou manipulation discursive ? – Axelle Lamour (Université de Bretagne Occidentale – CBBC)

12h30: Discussion

13h-15h: Déjeuner

  • 15h: La construction de la mémoire des Penn Sardin et de leur grève dans des perspectives communales et féministes à Douarnenez entre 1975 et 1995 – Camille Courgeon (UPEC – CRHEC)
  • 15h30: Il Falso Teodosiano: Usages polysémiques et réflexions sur le faux médiéval – Emmanuel Jud (UPEC – CRHEC et Université de Bologne)

16h: Discussion

  • 16h30: De la torture en Algérie au « détail » : deux batailles de communication politique aux effets contrastés pour Jean-Marie Le Pen – Martin Lefranc (Université d’Orléans – POLEN)
  • 17h: L’instrumentalisation de l’engagement historique et politique par le mouvement contestataire allemand Coronarebellen (Querdenken) lors de la crise sanitaire de la Covid-19. La distorsion de l’héritage de la mémoire collective de la Résistance allemande (1942/43): “La Rose blanche”– Selma N. Repp (Université Toulouse Jean Jaurès 2 – CREG) (à distance)

17h30: Discussion

18h: Conclusion

Comité d’organisation

  • Margherita Acciaro, Université Paris Est-Créteil (CRHEC).
  • Emmanuel Jud, Université Paris Est-Créteil (CRHEC) et Université de Bologne.
  • Francesco Olivo, Université Paris Est-Créteil (CRHEC) et Sciences Po Grenoble (Cerdap²).
  • Marc-Antoine Quignodon, Université Paris Est-Créteil (CRHEC).
  • Solène Teron, Université Paris Est-Créteil (CRHEC).

 

 

Colloque : La diffusion de la matière affective de la France médiévale par l’imprimé (XVIe-XVIIe s.)

Le colloque “La diffusion de la matière affective de la France médiévale par l’imprimé, XVIe-XVIIe siècles“, organisé par le Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, aura lieu du 10 au 12 juillet 2024 à l’Université de Tours, sur le site CESR (salle Rapin).

Programme

15h30 Accueil.

15h45 Bienvenue de la part du CESR et du STUDIUM.

16h00 Alessandro Turbil (LeStudium/CESR)Une matière affective française, une littérature affective en France ? Communautés émotionnelles, lecteurs d’artefacts culturels écrits, consommateurs d’impressions.

Présidence : Pascale Mounier

16h30 Sergio Cappello (Università di Udine)La réception de Floire et Blanchefleur en France au XVIe siècle.

17h00 Pauline Saccol (Université Grenoble Alpes). Richard sans Peur et Brundemort : les états affectifs du chevalier face à l’esprit persécuteur.

17h30 Discussion.

***

Jeudi 11 Juillet 2024

9h45 Accueil.

Présidence : Stéphanie Rambaud

10h00 Lucien Dugaz (Université de Lausanne). Fruit de la passion : cueillir l’amour dans Le Vergier d’honneur.

10h30 Marco Veneziale (Universität Zürich). Affectés par la prison. Charles d’Orléans et François Ier entre manuscrit et imprimé.

11h00 Discussion et pause.

11h40 Adeline Desbois-Ientile (Sorbonne Université)Reconfigurations poétiques : autour du Triumphe de l’amant vert (1535).

12h10 Alice Tacaille (Sorbonne Université-IReMus). Images courtoises dans les vers à chanter de la première Renaissance (1512-1530) à Paris : du chevalier au soudard, les nouvelles tribulations de l’amour, des regrets et du deuil.

12h40 Discussion.

Présidence : Richard Trachsler

15h00 Sandra Provini (Université de Rouen Normandie). Les XXI Epistres d’Ovide d’Octovien de Saint-Gelais (1497) : du manuscrit à l’imprimé, la fabrique d’un succès éditorial durable.

15h30 Pascale Mounier (Université Grenoble Alpes). Une « loyalle amye » en héroïne ovidienne : l’amour féminin dans l’Epistre de maguelonne de Marot.

16h00 Discussion et pause.

16h40 Violaine Chaudoreille (Université de Rouen Normandie). La publication des traductions médiévales du corpus érotique d’Ovide au XVIe siècle, entre succès d’édition et contournements de censure.

17h10 Fanny Maillet (Universität Zürich)La formation du recueil de Ovide arte amandi, des incunables à l’édition de Thomas Mallard (1581). 

17h40 Discussion.

***

Vendredi 12 Juillet 2024

9h45 Accueil.

Présidence : Sergio Cappello

10h00 Richard Trachsler (Universität Zürich). L’affectivité calculée. Comment les imprimeurs choisissent leurs textes.

10h30 Stéphanie Rambaud (Bibliothèque nationale de France). Les pages de titre des romans idylliques et autres textes affectifs, des Trepperel à Denis Janot (Paris, 1500-1540) : associer l’image et les caractères gothiques.

11h00 Discussion et pause.

11h40 Luca Degl’Innocenti (Università di Firenze). Mourning for Roland’s death : notes on the art of arousing emotions in Italian Renaissance chivalric performances and texts.

12h10 Cristina Cassia (Università di Torino). Amadis de Gaule en musique : l’Amadis de Jean-Baptiste Lully (1684) et le roman de chevalerie à la cour de Louis XIV.

12h40 Discussion et Conclusion des travaux.

Retrouvez tous les détails sur le site du laboratoire.

Journée d’études : Une “langue noëlle”. Lectures de Marc Graciano

La journée d’études “Une ‘langue noëlle’. Lectures de Marc Graciano“, organisée par Marie Vigy (Sorbonne nouvelle, Thalim) et Clara de Courson (Sorbonne nouvelle, Clesthia), aura lieu le 4 juin 2024 à la Sorbonne Nouvelle (Maison de la Recherche).

Inaugurée il y a dix ans tout juste par Liberté dans la montagne (Corti, 2013), la production littéraire de Marc Graciano compte treize titres à ce jour, dont quatre ont paru ces derniers mois. D’abord exclusivement attachée aux formes narratives, elle s’ouvre en cet automne à la poésie : Noirlac (Le Tripode, 2023) confirme le caractère expérimental d’une écriture qui n’a jamais cessé de renouveler ses terrains d’exploration. La reconnaissance critique dont Graciano a bénéficié dès ses premiers textes va croissant[1], y compris de la part de ses pairs[2] ; alors que le rythme soutenu des parutions récentes commence de tracer les contours d’une œuvre, il est temps que la recherche académique lui accorde l’attention qu’elle mérite.

            C’est sous l’angle de la langue que nous proposons d’engager ce travail. Celle de Graciano se reconnaît entre mille et ses inclinations stylistiques, d’une singulière cohérence depuis Liberté dans la montagne, la démarquent nettement des productions contemporaines : archaïsmes lexicaux et syntaxiques, relance ininterrompue de la phrase, labyrinthe de subordonnées, retravail des formes anciennes de la négation, préférence affichée pour le discours indirect plutôt que direct… 

Programme

9h : accueil des participant•es

9h15 : mot d’ouverture (Marie Vigy et Clara de Courson)

Situation romanesque de Graciano

 9h30-9h40 : lecture (1) par les comédien•nes du Théâtre des Opérations (dir. Aristeo Tordesillas)

9h40-10h : Yann Étienne (Aix-Marseille Université) : « Le roman d’après l’histoire : la remotivation du roman historique comme possibilité romanesque et scripturale chez Marc Graciano »

10h-10h20 : David Vrydaghs (Université de Namur) : « Souci de l’autre et singularité dans l’œuvre de Marc Graciano : une écriture sous tension »

10h20-10h40 : discussion

10h40-11h : pause

 Ancienne langue, langue noëlle

 11h-11h10 : lecture (2)

11h10-11h30 : Pierre Vermander (Sorbonne nouvelle) : « L’ancienne langue de Marc Graciano »

11h30-11h50 : Michèle Gally (Aix-Marseille Université) : « Marc Graciano, le Moyen Âge, “un monde minimaliste” ? »

11h50-12h15 : discussion

12h15-14h : déjeuner

Formes de l’empathie

 14h-14h10 : lecture (3)

14h10-14h30 : Aline Lebel (Université de Nanterre) : « Un monde “déshabité par l’esprit” ? L’expérience du mal dans l’œuvre de Marc Graciano : enjeux éthiques et poétiques »

14h30-14h50 : David Galand (Sorbonne Paris Nord) : « Aspects de la description animalière chez Marc Graciano »

14h50-15h10 : discussion

15h10-15h30 : pause

 Ensorcellements

15h30-15h40 : lecture (4)

15h40-16h : Pierre Fleury (Sorbonne Université) : « La phrase de Graciano : subordination et sensualité »

16h-16h20 : Violaine François (Université Paris-Est Créteil) : « L’espace sonore dans Noirlac »

16h20-16h40 : discussion

16h40-17h : pause

17h-18h : conversation avec Marc Graciano et Frédéric Martin (Éditions Le Tripode), animée par Marie Vigy et Clara de Courson

 

Informations pratiques : Maison de la Recherche de la Sorbonne nouvelle, Salle Athéna (4 rue des Irlandais, 75005 Paris) ; entrée libre dans la limite des places disponibles.

Contact : clara.de-courson [at] sorbonne-nouvelle.fr ; marie.vigy [at] sorbonne-nouvelle.fr.

 

Journée d’études : “Nouvelles pratiques de recherche et de création théâtrales à partir des corpus européens du Moyen Âge au XVIIIe s.”

La journée d’études “Nouvelles pratiques de recherche et de création théâtrales à partir des corpus européens du Moyen Âge au XVIIIe siècle : Voix artistiques et expérimentations académiques se déroulera à l’Université de Picardie Jules Verne le 7 mai 2024.

Cette journée d’études constitue le 3e volet du programme scientifique de recherche-création « Jouer les XVe et XVIe siècles », après les journées du 13 juin 2023 en Sorbonne (autour du Pathelin) et du 23 novembre 2023 à Grenoble (autour des langues anciennes en spectacle).

Porteurs scientifiques du programme :

  • Sorbonne – centre Roland Mousnier, UMR 8596 – référente : Marie Bouhaïk-Gironès, directrice de recherches, histoire des pratiques théâtrales
  • Université de Grenoble-Alpes, UMR LITT&ARTS 5316 – référent : Mathieu Ferrand, MCF en Lettres Classiques et Arts du spectacle
  • Université de Picardie Jules Verne, UR TrAme 4284 – référente : Véronique Dominguez-guillaume, PR en Langue et Littérature du Moyen Âge

Organisatrices de la journée du 7 mai :

Véronique Dominguez, Susanna Scavello, et Mathilde Contreras, avec le soutien de l’UR 4284 TrAme et de l’UFR des Lettres.

Lieu :

Université de Picardie Jules Verne, site de la Citadelle, salle F113 – 10 rue des Français Libres, 80080 AMIENS

 

La journée d’études amiénoise aimerait inverser la perspective entre discours, apanage des universitaires et pratiques, dévolues aux artistes.

« Voix artistiques » : la parole sera donnée aux praticiens de la scène, acteurs et metteurs en scène européens, qui ont une expérience des textes du théâtre médiéval (Hrotsvita, mystères) et qui travaillent à partir des corpus et figures médiévales (Dante). Quelle a été leur rencontre avec ces textes, de l’impression au jugement, avant et après leur mise en scène ? Quelle est la place de cette matière dans leur expérience professionnelle et esthétique, passée et à venir ? Comment proposer ces textes à des scènes contemporaines, en vue de leur création, pour une éventuelle entrée dans le répertoire ? Pour quels théâtres, et quels publics ?

« Pratiques universitaires » : les universitaires seront sollicité·es sur la pratique qu’ils ou elles ont pu avoir du théâtre ancien méconnu des scènes d’aujourd’hui, dans et en dehors de l’académie (cours et ateliers dans l’université ou dans des écoles de théâtre, collaboration directe avec des artistes). Quelles ont été les étapes de leur travail ? Quels sont les liens de cette pratique de la scène avec les pratiques académiques de ces textes, édition, traduction ou interprétation ? L’expérience de la scène et du jeu a-t-elle influencé l’approche académique, et selon quels critères ? Comment envisager cette approche, et pour quels corpus ?

L’objectif est bien entendu la rencontre entre voix artistiques et pratiques universitaires, et la journée fera la part belle aux échanges, autour d’un théâtre qu’on espère suggestif pour la scène d’aujourd’hui.

L’ensemble sera articulé à la restitution de pratiques et d’expérimentations contemporaines du théâtre médiéval, sous forme de lectures et d’ateliers de jeu.

PROGRAMME

9h45 – Accueil des participant·es

Propos introductif

10h00-10h15 — Véronique Dominguez (UPJV) : « Le potentiel dramatique des mystères médiévaux : (tout) contre leur histoire ? », en discussion avec Mathieu Ferrand (MCF, Université de Grenoble-Alpes, zoom).

Voix artistiques : création contemporaine et Moyen Âge I

10h15-10h45 – Marco Martinelli et Ermanna Montanari (Albe-Ravenna Teatro) : « Le Moyen Âge à l’épreuve de la “ mise-en-vie ” : deux exemples à partir de Rosvita et du “Chantier Dante”.

Synergies entre recherche et création dans et en dehors de l’académie I

10h45-11h15 – Marie Bouhaïk-Gironès (CNRS, Sorbonne Université) : « De l’histoire des pratiques spectaculaires au travail avec les acteurs et les metteurs en scène : la mise en vibration des savoirs ».

11h15-11h45 – Charlotte Bouteille (Paris Nanterre), « Retrouver la résonance. Adresser au présent le théâtre du passé ».

11h45-12h00- DISCUSSION

12h00-14h00 DEJEUNER

Synergies entre recherche et création dans et en dehors de l’académie II

14h00-14h30 – Susanna Scavello (UPJV/ArTeC-Paris Nanterre) : « L’expérimentation autour de sainte Barbe entre pédagogie, recherche et création ».

Voix artistiques : création contemporaine et Moyen Âge II

14h30 -15h00Jules Benveniste, comédien (Bougier TOTO) : « La rencontre avec le Mystère de sainte Barbe en cinq journées au sein du projet ArTeC de Susanna Scavello et nouvelles perspectives de créations ».  

15h00-15h15 – DISCUSSION

Propos conclusif

15h15-16h00

Lecture tirée du Mystère de sainte Barbe en cinq journées, extraits traduits par Susanna Scavello, avec Susanna Scavello, Jules Benveniste et Violetta Latte (Bougier TOTO).  

Ermanna Montanari présente un fragment à partir de la lecture-concert ‘Rosvita’ (2008).

Clôture de la journée : Susanna Scavello, Véronique Dominguez

Colloque : Société Internationale Arthurienne

Le 27 congrès de la Société Internationale Arthurienne aura lieu à Aix-en-Provence du 12 au 18 juillet 2024. Un des axes thématiques porte sur la réception de la tradition arthurienne.

Une conférence plénière sera donnée par C. Ferlampin-Acher dans ce cadre, et sera intitulée “‘Nous manquons de philtre !’ Creuser la réception arthurienne : cinquante ans de romans français, de la mort de Wagner (1883) au Château d’Argol (1938)”.

Le programme est en ligne: https://iascongress2024.org/programme/

Jeudi 11 juillet 2024

Accueil à Aix-Marseille Université (14h-19h)

(enregistrement, remise du kit de bienvenue)

 

Vendredi 12 juillet 2024

Ouverture du congrès (9h30-10h30)

Discours de la Présidente de la SIA

Conférence plénière de Christine Ferlampin-Acher (11h00-12h30) « Nous manquons de philtre ! » Creuser la réception arthurienne : cinquante ans de romans français, de la mort de Wagner (1883) au Château d’Argol (1938)

Sessions parallèles :14h-15h30

Conférence plénière de Sif Rikharðsdottir (16h-17h30)

Arthurian Emotions: Circulation, Reception, Translation

Apéritif de bienvenue (début de soirée)

 


Samedi 13 juillet 2024

Table ronde

History, Legend, and Romance: Lancelot’s Kingdom in Malory’s Morte Darthur

(Stephen Atkinson et Sasha Contesse, 9h-10h30)


Sessions parallèles

9h-10h30 / 11h-12h30 / 14h-16h / 16h30-17h30

 

Dimanche 14 juillet 2024

Excursions : Calanques de Marseille / Marseille ville de culture / Arles de l’Antiquité à Van Gogh

Fête nationale


Lundi 15 juillet 2024

Assemblées générales des branches de la SIA (9h-10h30)

Sessions parallèles : 11h-12h30 / 14h-16h

Tables rondes

Lire l’ancien français à haute voix

(Danièle James-Raoul et Keith Busby, 11h-12h30 et 14h-15h30)


Conférence plénière de Joseph M. Sullivan (16h30-18h)

Retelling, Resuming, and Repeating the Ancient, the Medieval, and the Modern in Lucas and Spielberg’s Indiana Jones and the Last Crusade (1989)

 

Mardi 16 juillet 2024

Conférence plénière de Nathanael Busch (9h-10h30)

Eine kurze Geschichte des nachmittelalterlichen Artus


Sessions parallèles

11h-12h30 / 14h-16h / 16h30-18h30

Tables rondes

– Après l’édition. Comment étudier Le Cycle de Guiron le Courtois ? Session littéraire

(Inès Conti, Sophie Lecomte, Nicola Morato et Elena Stefanelli, 11h-12h30)

– Après l’édition. Comment étudier Le Cycle de Guiron le Courtois ? Session documentaire

(Fabrizio Cigni, Massimo Dal Bianco, Ilaria Molteni et Marco Veneziale, 14h00- 16h00)

– La prose arthurienne en contact

(Marie-Pascale Halary, Mariam Hazim-Terrasse, Emmy Issartial, Patrick Moran, Anne Salamon, 16h30- 18h30)


Réunion du Comité international de la SIA (16h30)

Réunion des bibliographes de la SIA (17h30)

Réunion des webmestres de la SIA (17h30)

 

Mercredi 17 juillet 2024

Assemblée générale de la SIA (10h30-12h30)

Sessions parallèles : 14h-16h / 16h30-18h

Tables rondes

– Arthur côté jardin

(Isabelle Arseneau, Francis Gingras et Mireille Séguy, 14h-15h30)

– Collections éditoriales de textes arthuriens

(Carlos Alvar, Rafaela Câmara Simões da Silva et Aurelio Vargas Díaz-Toldeo, 16h30-18h00)

 

Jeudi 18 juillet 2024

Conférence plénière de Raluca Radulescu (9h00-10h30)

Arthurian History and Fiction in Manuscripts


Sessions parallèles : 11h-12h30 / 14h-15h30

Tables rondes

– Discovering and researching new manuscript fragments: the Bristol and Cambridge Merlin

(Laura Chuhan Campbell, Irène Fabry-Tehranchy, Nathalie Koble et Leah Tether, 11h-12h30)

– The Scholarly Quest: What do you want to search for in Arthurian Studies?

(Nathanael Busch et Julika Moos, 14h-15h30)


Clôture du congrès (15h30-16h)

Dîner de gala (19h-minuit)

Détails sur le site du Congrès.

Journée d’études : La fantasy, un genre à l’état sauvage ?

La journée d’études “La fantasy, un genre à l’état sauvage ?“, organisée par Pierre Audran, Anne Besson, Olivier Clerc, Charlotte Duranton, Romain Guillaud-Bataille, Marie Kergoat, Pascale Laplante-Dubé, Raphaëlle Raynaud et le laboratoire “Textes et Cultures”, se déroulera à la Maison de la recherche de l’Université d’Artois (Arras) le 14 mars 2024. La journée sera également accessible en visio-conférence (Zoom).

Programme

9h30 Mot d’accueil

Introduction : Raphaëlle Raynaud

10h-11h15

Session 1 « À l’écoute de la terre : langage et spiritualité »

10h Anne Wattel (Univ. Lille), « “Ils ne savaient même pas lire l’aubergine”! En fantasy, la terre ne s’est pas encore tue… »

10h30 Myriam White-Le Goff (U. Artois), “Le sauvage par-delà la nature dans l’œuvre de Hayao Miyazaki »

11h : discussion

11h15 : Pause

11h30-12h30 

Session 2 « Des sorcières et des dieux. Le surnaturel au secours de la nature »

11h30 Olivier Clerc « Thor, de la mythologie scandinave à la deep ecology : l’exemple de la série Ragnarok »

12h Jaïlys Duault (U. Rennes 2) : « L’effet fantasy comme ensauvagement : pistes de réflexion »

12h30 : discussion

12h45-13h45 : déjeuner

14h-15h 

Session 3 : « Franchir la frontière : par-delà civilisation et sauvagerie »

14h : Julien Bellin (Univ. Montpellier 3) : « Les frontières de la sauvagerie dans les mondes secondaires de la fantasy »

14h30 : Fabien Ronco (UQAM) : « Brokilon, dernier rempart “sauvage” contre l’humanité ? »

15h : discussion

15h15 : Pause

15h30-16h30

Session 4 : « Fantasy steampunk ? »

15h30 : Nemo A. Butler (UQAM) : « Ambregris, champignons et tentacules : pour une pratique d’écriture désanthropocentrée en fantasy »

16h : William Blanc : « Un elfe et un automate sont sur un bateau à vapeur… Pourquoi la fantasy et le steampunk font-ils bon ménage ? »

16h30 : discussion

 

Colloque : Vous êtes dans une taverne…

Le colloque interdisciplinaire “Vous êtes dans une taverne… Retour sur 50 ans de jeux de rôle“, organisé par William Blanc, Justine Breton, Laurent Di Filippo, Stéphane Goria, Stacie Petruzzellis et Audrey Tuaillon Demésy, se déroulera à l’Université de Metz les 27 et 28 mars 2024. Il s’achèvera par une soirée de jeux de rôle (détails pour l’inscription ci-dessous).

Les journées seront également accessibles en visio. Les liens de connexion seront mis en ligne le jour du colloque, sur le site du laboratoire CREM.

Programme

Mercredi 27 mars

 9h30 : Accueil des participants

 10h : Ouverture et mots de bienvenue

10h15 : Introduction du colloque

Session 1 – Raconter des histoires : fabriquer des imaginaires ?

Modération : Stéphane Goria

11h : Henri Desbois. Suppléments cartographiques. Les géographies parallèles de L’Appel de Cthulhu

11h30 : William Blanc. Comment s’invente un univers de fantasy rôlistique : le cas de Runequest.

12h : Pause déjeuner

Session 2 – L’altérité ludique : les personnages

Modération : Justine Breton

14h : Jean-Charles Ray. Ce que la lumière doit aux ténèbres. Le monstre horrifique dans l’évolution du jeu de rôle sur table, de l’opposition à l’incarnation

14h30 : Albert Leparc. Du brigand médiéval au « bandit » : origines et évolutions d’un adversaire universeldans les jeux de rôle.

15h : Pause café

Session 3 – Émergence et structuration d’une pratique ludique

Modération : William Blanc

15h30 : Benjamin Quénu. De l’art de sortir de l’auberge : le jeu de rôle, histoire d’une subculture en quête de légitimité

16h : Arthur Lefèvre. Les mémoires écrites d’un jeu oral. Conditions méthodologiques d’une histoire du jeu de rôle

16h30 : Sanne Stijve, David Robert et le GROG. L’histoire du jeu de rôle au regard du Guide du Rôliste Galactique

17h : Pascal Martinolli. Évolution historique et analyse bibliométrique de la recherche académique sur le jeu de rôle sur table dans les publications universitaires

17h30 : Fin de journée

 

Jeudi 28 mars

9h30 : Accueil des participants

Session 4 – Culture ludique étendue : approche transmédiatique

Modération : Audrey Tuaillon Demésy

10h : Adrien Charannat. Une histoire transmédiatique du jeu de rôle

10h30 : Anne Besson. Les romans de fantasy ludique chez TSR (1984-1995)

11h : Martin Carayol. Roland C. Wagner et la formation d’une culture littéraire rôlistique : la rubrique « Inspirations littéraires » de Casus Belli entre 1985 et 1999

11h30 : Philippe Lépinard. 50 ans de jeux de rôle et… 200 ans de wargaming. Aventures croisées et perspectives ludopédagogiques

 12h00 : Pause déjeuner

13h30 : Entretien avec Jean Balczesak. Laurent Di Filippo

14h15 : Pause café

Session 5 – Créer un univers : les mécaniques ludiques

Modération : Stacie Petruzzellis

14h30 : Bastien Wauthoz. Évolution du game design des jeux de rôles d’horreur lovecraftienne

15h : Coralie David et Jérôme Larré. Encoder la culture dans le jeu : le cas des jeux de rôle Reaganiens

15h30 : Simon Bréan. Cristalliser l’agentivité ludique : variations sur la fiche de personnage

16h : Conclusion du colloque. William Blanc, Justine Breton, Laurent Di Filippo, Stéphane Goria, Stacie Petruzzellis et Audrey Tuaillon Demésy

16h30 : Fin du colloque

18h : Soirée JDR. Inscriptions par mail à laurent.di-filippo [at] univ-lorraine.fr

 

Colloque : L’art roman au XXIe siècle. L’avenir d’un passé à réinventer

Cécile Voyer, Éric Palazzo et Marcello Angheben, sous la Présidence d’honneur de Marie-Thérèse Camus, Professeure honoraire d’histoire de l’art médiéval, CESCM, Université de Poitiers, organisent le colloque international “L’art roman au XXIe siècle. L’avenir d’un passé à réinventerdu 28 au 31 mai 2024 à l’Université de Poitiers (Amphithéâtre Descartes, UFR SHA, bâtiment III, entrée 8 rue rené Descartes ou 24 rue des Carmélites). Plusieurs interventions adopteront une perspective médiévaliste.

Ce colloque vise à développer un bilan de l’historiographie de ces vingt dernières années et une réflexion épistémologique sur l’étude de ce qu’il est convenu d’appeler « art roman ». Il s’agira dans un premier temps de poursuivre les réflexions déjà amorcées par de nombreux chercheurs sur la définition de l’art roman et d’aborder ensuite les différents questionnements qui lui sont généralement appliqués, tout en envisageant de nouvelles pistes ou en reconsidérant des approches anciennes qui mériteraient d’être réhabilitées et renouvelées.

Michel Pastoureau, Directeur d’Études honoraire à l’École Pratique des Hautes Études (IVSection) donnera une conférence intitulée “L’art roman : une porte grande ouverte sur les divagations ésotériques”, le mercredi 29 mai 2024 à l’Espace Mendès France (Centre de culture scientifique, techniques et industrielle en Nouvelle-Aquitaine).

À l’occasion de ce colloque, l’Université de Poitiers décernera le titre de Docteur Honoris Causa à Herbert L. Kessler, Professeur émérite de l’Université Johns Hopkins, le jeudi 30 mai 2024.

Dans le cadre du colloque, deux expositions, l’une sur l’art des XIe-XIIe siècles, à partir du fonds de la photothèque du CESCM, et l’autre sur les restaurations de l’église de la Nativité à Bethléem (UNESCO) seront présentées au public.

Programme

  1. Qu’est-ce que l’art roman ? Définitions et limites

Xavier Barral i Altet, Professeur émérite d’histoire de l’art du Moyen Âge, Université Rennes II, Institut national d’histoire de l’art : Chronologie et idéologie. Les positions des historiens de l’art français du XXe siècle face à l’art roman

Éliane Vergnolle, Professeure honoraire d’histoire de l’art médiéval, Université de Besançon : Les débuts de l’architecture romane en Francie occidentale : regards d’hier et d’aujourd’hui

Quitterie Cazes, Professeure d’histoire de l’art médiéval, Université de Toulouse Jean-Jaurès : Retour sur la pratique de la monographie d’édifice

 

Aires culturelles et études de cas

Justin Kroesen, Professeur d’histoire de l’art médiéval, Bergen University Museum : Nordic Romanesque: some recent developments in research

John McNeill, Secretary, British Archaeological Association : Norman, Anglo-Norman, Anglo-Saxon: Recent debates on the Forms of Architecture in 11th-Century England

Andreas Hartmann-Virnich, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge, Université d’Aix-en-Provence : La vision de l’art roman dans l’historiographie allemande (XIXe-XXe siècle)

Saverio Lomartire, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge, Università degli Studi dell’Insubria : L’art « roman » dans le Nord de l’Italie : synthèse historiographique et réflexions sur la validité et l’actualité d’une définition

Linda Seidel, Professeure émérite d’histoire de l’art du Moyen Âge, University of Chicago : Seeing the Present through the Past: Arles in the 12th and 20th Centuries

Valentino Pace, Professeur émérite d’histoire de l’art médiéval, Università di Udine : Sant’Angelo in Formis: “romanica o bizantina”? Un caso esemplare di ambiguità storiografica fra cronologia e geografia

 

  1. Questions d’épistémologie 

Nicolas Reveyron, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge, Université de Lyon II : De quoi « Art roman » est-il le nom ? Approche épistémologique d’une problématique d’axiologie esthétique

Christian Gensbeitel, Maître de conférences en histoire de l’art médiéval, Université Bordeaux-Montaigne : L’architecture religieuse du XIe siècle à travers le prisme des édifices « mineurs ». Un autre point de vue sur l’élaboration des formes romanes

Claude Andrault-Schmitt, Professeure émérite d’histoire de l’art médiéval, Université de Poitiers : Ranger donc dater les productions architecturales françaises : tendances historiographiques et rigueur méthodologique

Gerardo Boto Varela, Professeur d’histoire de l’art médiéval, Universitat di Girona : Épistémologie et historiographie des chantiers de cathédrales espagnoles (ca. 1015-1203) : construire, aménager, décorer. Dialogue entre l’histoire de l’art et les autres disciplines

Laurence Terrier, Professeure assistante en histoire de l’art médiéval, Université de Neuchâtel : Art roman vs art gothique : historiographie, épistémologie et perspectives

Philippe Plagnieux, Professeur d’histoire de l’art médiéval, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne : Revenir sur les derniers feux de la sculpture romane et ses tentatives de renouvellement. Une étude de cas : les sources antiques et byzantines du foyer bourbonno-nivernais dans le second quart du XIIe siècle

Manuel Castiñeiras, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge, Universitat Autònoma di Barcelona : L’art roman et les enjeux de l’art 1200 : dynamique, dialogues et transformations

Lucien-Jean Bord, Bibliothécaire, Abbaye de Ligugé : Le voyage des images

Peter K. Klein, Professeur émérite d’histoire de l’art du Moyen Âge, Universität Tübingen : La reconstruction des traditions iconographiques est-elle obsolète ? L’exemple du Beatus de Saint-Sever

 

  1. Manifestations du sacré

Marc Sureda, Conservateur, Museu Episcopal de Vic : L’architecture romane hispanique à l’épreuve de la liturgie : quelques problèmes et cas d’étude

Kirk Ambrose, Professeur d’histoire de l’art médiéval, University of Colorado, Boulder : Navigation of Doubt in Romanesque Sculpture

Estelle Ingrand-Varenne, Chargée de recherche, CNRS, CESCM-Université de Poitiers : À la recherche d’une épigraphie romane

Gerhard Lutz, Conservateur, Cleveland Museum of Art : BERNVVARDVS PRESVL FECIT HOC – Bishop Bernward of Hildesheim and the Arts around 1000 Revisited.

Cynthia Hahn, Professeure d’histoire de l’art du Moyen Âge, CUNY, Hunter College : Is there such a thing as a « Romanesque » Reliquary?

Catherine Fernandez, Chercheuse en histoire de l’art du Moyen Âge, Index of Medieval Art, Princeton : Ordering the Cosmos: The Saint-Aubin Maiestas Domini and Romanesque Temporalities

Charlotte Denoël, Conservatrice en chef, cheffe du service médiéval du département des Manuscrits, Bibliothèque nationale de France : Manuscrits sans frontières : le cas du Sacramentaire de Manassès (Paris, BnF latin 819)

 

  1. Expressions du pouvoir et des idées

Herbert L. Kessler, Professeur émérite d’histoire de l’art du Moyen Âge, Johns Hopkins University : « Velut sinuosum acanthi volumen »: Romanesque Ornament’s Meaningful Demeanor 

Yves Christe, Professeur honoraire d’histoire de l’art médiéval, Université de Genève : Orient Oder Rom ? Colonnes et colonnettes jumelées dans l’architecture romane et islamique

Jeffrey F. Hamburger, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge, Harvard University : Avatars of Authorship

Beate Fricke, Professeure d’histoire de l’art du Moyen Âge, Universität Bern : 4 Elements, 12 Stones

Marcia Kupfer, Chercheuse indépendante : The contributions of Romanesque art to Western Anti-Judaism

Serena Romano, Professeure émérite d’histoire de l’art du Moyen Âge, Université de Lausanne : Rome et ses environs à l’« âge de la Réforme ». Les approches de l’historiographie et les perspectives d’aujourd’hui

Vinni Lucherini, Professeure d’histoire de l’art médiéval, Università degli Studi di Napoli Federico II, Napoli : Liturgie et architecture, art et pouvoir au Mont-Cassin : bilan historiographique et nouvelles propositions

Nicolas Prouteau, Maître de conférences en archéologie médiévale, Université de Poitiers : Le palais et la tour-palais à l’époque romane : héritages, emprunts et construction du pouvoir royal

 

  1. Savoirs-faire médiévaux et techniques actuelles

Christian Sapin, Directeur de recherche émérite, CNRS : L’art roman sous le scanner archéologique. Un nouveau regard ?

Géraldine Mallet, Professeure d’histoire de l’art médiéval, Université Paul-Valéry, Montpellier : De la sculpture romane en Catalogne du Nord : marbres locaux ou marbres antiques de remploi ?

Thierry Gregor, Docteur en histoire, CESCM-Université de Poitiers : L’adaptation des graveurs de l’époque romane à la réalisation des inscriptions sur la pierre

Amaëlle Marzais, Maîtresse de conférences en histoire de l’art médiéval, Université de Lyon II et Carolina Sarrade, Ingénieure d’études, CNRS, CESCM-Université de Poitiers : Les apports des nouvelles approches techniques pour l’étude des peintures murales romanes

Florian Meunier, Conservateur, Musée du Louvre : Les objets d’art romans dans une perspective européenne : l’étude des ivoires, de l’orfèvrerie et des émaux des collections du Louvre

Pierre-Alain Mariaux, Professeur d’histoire de l’art médiéval, Institut d’histoire de l’art et de muséologie, Université de Neuchâtel : L’orfèvrerie de la période romane : leçons matérielles de chantiers récents

 

  1. L’art « roman » à l’épreuve des sciences actuelles

Eduardo Carrero Santamaría, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge, Universitat Autònoma di Barcelona : Romanesque architecture from virtual reality: what architecture and what reality?

Francisco Prado Vilar, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge, Universidad de Santiago de Compostela : Romanesque Transformations: Experience, Cognition, Technologies of the Image

Pierre-Olivier Dittmar, Maître de conférences en histoire médiévale, EHESS, CRH-AHLoMA : L’art roman au risque de l’animal

Robert A. Maxwell, Professeur d’histoire de l’art médiéval, Sherman Fairchild Associate Professor of Fine ArtsThe Institute of Fine Arts, New York : L’étrangeté de l’art roman

Thomas E. A. Dale, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge, University of Wisconsin-Madison : Genre, race et l’invalidité : perspectives alternatives sur la sculpture de Vézelay

Peter Scott Brown, Professeur d’histoire de l’art médiéval, University of North Florida : A Work by the Doña Sancha Master in Northern Italy: On the Monumental Turn in Eleventh Century Sculpture, the Medieval Viewer, and the Modern Eye

 

Retrouvez tous les détails sur le site du CESCM.

Colloque : Marco Polo et le Devisement du monde

Le colloque “Marco Polo et le Devisement du monde. 700 ans de lectures et de représentations” se déroulera du 21 au 23 mars 2024 à l’université d’Aix-Marseille.

Programme provisoire :

21 mars 2024

13h30 : Accueil

Sylvie Requemora (CIELAM, AMU) : Les 40 ans du CRLV

Christine Gadrat-Ouerfelli (LA3M, AMU) : introduction et présentation du colloque

 

Session 1 : Lectures et usages du Devisement du monde du Moyen Âge à l’époque moderne

Priscilla Mourgues (Université de Bordeaux) : L’œuvre polienne dans le Livre des Merveilles (manuscrit Paris, BnF, fr. 2810) : étude d’une mise en recueil

Jaroslav Svatek (Université de Prague) : Le destin et la diffusion du Devisement du monde dans la Bohême médiévale

Lisa Pochmalicki (Université de Paris Sorbonne) : Marc Paul chorographe : transformations des lieux du Devisement du monde à la Renaissance 

Frank Lestringant (Université Paris-Sorbonne) : Marc Paul vénitien à la Renaissance

Matthieu Bernhardt (Université de Genève) : Matteo Ricci et Marco Polo

 

22 mars 2024

Session 2 : Le Marco Polo des historiens, des philologues et des géographes

Fiona Lejosne (Université Sorbonne Nouvelle) : ‘Se l’affezione della patria non m’inganna’ : le récit de Marco Polo comme pierre de touche des explorations vénitiennes chez Ramusio

Christine Gadrat-Ouerfelli (LA3M, AMU) : L’édition des Voyages de Marco Polo par la Société de Géographie en 1824

Anne-Laure Thomas (Université de Mulhouse) : Marco Polo, un géographe du XIXe siècle : L’exemple du Marco Polo. Son temps et ses voyages (1880) de Paul Vidal de La Blache

Clément Fabre (Université Paris I, Telemme) : Marco Polo et l’attrait pour la Chine en France au XIXe siècle

Déjeuner

Thomas Tanase (Université Panthéon Sorbonne) : Marco Polo, l’angle biographique

Alvise Andreose (Université d’Udine) : Le débat philologique sur le texte du Devisement dou monde de Marco Polo

Session 3 : Marco Polo et les routes de la soie. Circulation des objets, des hommes et des idées

Lucie Chopard (Telemme, AMU) : Autour d’un brûle-parfum dit “de Marco Polo” de la collection Grandidier : mise en récit des objets et circulations dans la seconde moitié du XIXe siècle

Nashidil Rouiaï (Université de Bordeaux) : Nouvelles Routes de la Soie et soft power chinois

Saïd Belguidoum (Iremam-AMU) : Mondialisation silencieuse et comptoirs du commerce transnational : la réinvention des routes de la soie.

 

23 mars 2024

Session 4 : Marco Polo réinventé. Réécritures et adaptations, créations littéraires et artistiques

Michèle Gally (CIELAM, AMU) : Le Livre des Merveilles ou la référence cachée. De Mandeville à Umberto Eco (Baudolino)

Perle Abbrugiati (CAER, Aix-Marseille Université) : Italo Calvino et les Villes invisibles

Lisa Gerrer (libraire) : Amener Le Devisement du Monde aux jeunes lecteurs : entre adaptations scolaires classiques et propositions de réécritures originales.

Sandra Gorgievski (BABEL, Université de Toulon) : L’Empire mongol à l’écran dans Marco Polo, la Collision des Mondes (2014-1016)

Sylvie Requemora (CIELAM, AMU) et Christian Clot (écrivain, explorateur) : Du texte à l’art graphique : Marco Polo dans la bande dessinée de la collection Explora 

 

Journée d’études : Les objets au carrefour de la grande et la petite mythologie

Dans le cadre du séminaire “Grandes et petites mythologies”, organisé par Karin Ueltschi, aura lieu la journée d’études “Les objets au carrefour de la grande et la petite mythologie“, le jeudi 1e février 2024 à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Campus Croix-Rouge, salle de la Bibliothèque universitaire Robert de Sorbon).

Après l’espace et le temps, la faune et la flore, notre troisième Journée d’études sera consacrée aux objets comme confluents et vecteurs tout à la fois des grandes et petites mythologies. Bâtons ou chaudrons, bottes ou tuniques, ceintures…, de préférence humbles objets du quotidien, ont de tout temps offert une hospitalité généreuse à un surplus de sens et de vertus « magiques » afin de toucher, à travers l’épaisseur même de leur réalisme quasi trivial, des points sensibles des interrogations humaines et de proposer des grilles de signifiance.

Selon l’esprit de nos recherches, les contributions doivent s’ancrer au carrefour de l’Olympe et du foyer, et mettre en évidence les coïncidences qui existent entre les traditions savantes et populaires : l’objectif ultime de nos travaux en effet consiste à montrer qu’il n’y a pas lieu de séparer radicalement les deux continents, qu’ils sont complémentaires plutôt qu’antagonistes et qu’ils ne cessent de se nourrir dans une réciprocité mystérieuse mais constante et féconde : ainsi la clochette, qui passe de la robe du prêtre Aaron au cou du bétail chez Ovide et au Carnaval, aux enchantements de Noël et aux rires des étoiles du Petit Prince.

Dans les sociétés d’autrefois, « l’objet circule peu, il doit durer, il est rare, on s’y attache. De cette attitude découlent beaucoup de pratiques aujourd’hui considérées comme désuètes ; on rafistole, on ravaude et surtout on récupère tout ce qui peut encore servir. Rien ne se jette, tout peut servir » :  boue, clous, coquilles d’œuf, cuir de vieux souliers, tesson, bouts de bois et autres cheveux.  Ainsi, « l’objet se caractérise par sa forte présence, son poids de réalité. »

Les actes de cette Journée d’Études seront publiés, ensemble avec les conférences données dans le cadre du séminaire entre septembre 2022 et juin 2024, dans le troisième volume des « Grandes et Petites Mythologies », aux éditions de l’Université de Reims (EPURE).

Programme :

9h : Accueil

9h20 : Sophie Conte, directrice du Crimel : Ouverture de la Journée d’Études

Présidence de séance : Sophie Conte

9h30 : Laurence Helix (Université de Reims/CRIMEL) : Le Miroir.

10h : Alain Corbellari (Université de Lausanne) : Anneaux fabliesques.

10h30 :  Christine Ferlampin (Université de Rennes 2) : La chape de Zéphyr le luiton dans Perceforest : manteau d’invisibilité, capuchon d’un genius cucullatus ?

11h : Discussion et Pause

Présidence de séance : Karin Ueltschi

11h30 : Philippe Walter (Université de Grenoble) :  Un graal : du vaisselier au mythe.

12h : Dominique Ancelet-Netter (ICP) : Autour de la pièce de monnaie.

12h30 : Discussion & Repas

Présidence de séance : Laurence Helix

14h15 : Régine Borderie, (Université de Reims/CRIMEL) : La Peau de chagrin : un talisman  problématique.

14h45 : Yannick Bellenger-Morvan (Université de Reims/CIRLEP) : George MacDonald et « La Princesse légère » (1865) : Objets magiques et esthétique littéraire.

Présidence de séance : Amandine Haller

15h15 : Discussion & Pause

15h45 : Catalina Girbea (Université de Bucarest, par visio-conférence) : La matérialité du  bouclier dans l’imaginaire médiéval.

16h 15 : Karin Ueltschi (Université de Reims/CRIMEL) : Bâtons, balais, baguettes : transformations et (en)jeux métonymiques.

16h45 : Discussion et fin de journée

 

Retrouvez toutes les informations sur le site du laboratoire.

 

Colloque : Dérives guerrières au Moyen Âge et au XVIe siècle

Le colloque international “Dérives guerrières au Moyen Âge et au XVIe siècle“, organisé par le laboratoire de recherche “Analyse Textuelle, Traduction, Communication”, se déroulera les 1e et 2 décembre 2023 à la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de l’Université de la Manouba à Tunis. La troisième séance sera spécifiquement consacrée à une perspective médiévaliste.

Programme

Le vendredi 1er décembre 2023

Salle Ahmed Brahim

9h00 : Introduction 

• M. Moncef Taieb (Université de la Manouba, Doyen de la FLAHM) : Mot d’accueil. 

• Mme Lamia Ben Abid (Université de la Manouba, Directrice de l’École Doctorale) : Présentation de l’École Doctorale.

• Mme Farah Zaïem (Université de la Manouba, Directrice de l’ATTC) : Présentation des activités du laboratoire. 

• Mme Jouda Sellami (Université de la Manouba, coordinatrice du colloque) : Introduction. 

1ère séance : Dérives guerrières au Moyen Âge

Modérateur : M. Jean-Paul Deremble

9h30-9h50 : M. Samir Marzouki (Université de la Manouba), « La bataille de Roncevaux : de l’événement historique aux dérives épiques du récit de guerre dans la Chanson de Roland »

9h50-10h10 : Mme Hela Ouardi (Université de la Manouba), « Violence et jouissance en islam : les femmes comme butin » 

Discussion 

Pause-café

2ème séance : Dérives en contexte de reconquista et de croisade

Modérateur : M. Samir Marzouki 

10h40-11h00 : M. Jean-Paul Deremble (Université de Lille), « L’art de mettre en images les croisades : une sublimatio de la violence ? Le vitrail de Charlemagne de la cathédrale de Chartres »

11h00-11h20 : Mme Jouda Sellami (Université de la Manouba), « L’écriture du massacre au temps des croisades : lectures croisées »

11h20-11h40 : Mme Hajer Lahmar (Université de la Manouba), « La poétique de la guerre dans l’œuvre de Bertran de Born »

Discussion

12h00-13h30 : Pause déjeuner

3ème séance : Représentations médiévalistes

Modératrice : Mme Hela Ouardi

13h30-13h50 : Mme Tasnime Ayed (Université de Monastir), « Les enjeux génériques des dérives guerrières dans la fantasy médiévaliste »

13h50-14h10 : M. Mohamed Anis Abrougui (Université de Gafsa), « Le Moyen Âge entre 1991 et 1995 ou étude du Moyen Âge dans Orages en terre de France de Michel Pagel »

14h10-14h30 : M. Sabry Néji (Université de la Manouba), « Arthur ou la guerre empêchée. Déviations de la mise en scène guerrière dans Kaamelott d’Alexandre Astier »

Discussion

Pause-café

4ème séance : Ripostes intellectuelles aux violences guerrières 

Modératrice : Mme Jouda Sellami

15h00-15h20 : Mme Ghada Néchi (Université Tunis El Manar), « Visages et usages du fait belliqueux dans les Discours de Ronsard »

15h20-15h40 : Mme Khaoula Hamed (Université de Jendouba), « François de Sales, l’homme de lettres et d’action : le Prince-Evêque de Genève à la reconquête de son diocèse au cœur des conflits de la Réforme et de la Contre-Réforme »

Discussion.

Le samedi 2 décembre 2023  

Centre Léopold Sedar Senghor

5ème séance : Perceptions de la guerre au XVIe siècle 

Modératrice : Mme Farah Zaïem

9h00-9h20 : M. Olivier Guerrier (Université Toulouse-Jean Jaurès), « Bellum/bellus : l’esthétisation de la guerre dans quelques textes français de la Renaissance » 

9h20-9h40 : Mme Ahlem Ghayaza (Université de la Manouba), « Guerre et paix dans la pensée du XVIe siècle : Érasme, More, Rabelais »

9h40-10h00 : Mme Agnès Rees (Université Toulouse-Jean Jaurès), « Rhétorique guerrière et “dérives” poétiques : les sonnets de Jodelle “Contre les ministres de la nouvelle opinion” (1574) »

10h00-10h20 : M. Luc Sautin (Université Toulouse-Jean Jaurès), « Figures ottomanes dans les Essais de Montaigne »

Discussion

Pause-café

6ème séance : Autour des guerres de religion

Modérateur : M. Olivier Guerrier

10h50-11h10 : Mme Inès Zahra (Université Paris X-Nanterre), « La mise en récit de la Saint-Barthélemy par les protestants français dans les années 1570, entre propagande et devoir de mémoire »

11h10-11h30 : M. Diokel Sarr (Université Gaston Berger Saint-Louis – Sénégal), « Disséquer le corps humain, transmuer l’avenante nature en cachot infernal : pour une sénéquéenne expression de la cruauté dans Les Tragiques (1616) d’Agrippa d’Aubigné »

11h30-11h50 : Mme Inès Ben Zayed (Université de Monastir), « Les guerres de religion dans les histoires tragiques du XVIe siècle, entre vérité historique et déviations romanesques »

11h50-12h10 : Mme Carine Roudière-Sébastien (Université Toulouse-Jean Jaurès), « L’abbé Poupard et le pasteur Malfuson, lecteurs de Léry. Regards croisés sur le siège de Sancerre (1573) à l’orée du XIXe siècle » (par visioconférence) 

Discussion

Synthèse du colloque par M. Samir Marzouki 

Clôture.

Colloque : Le Moyen Âge fait-il vendre ?

Le colloque “Le Moyen Âge fait-il vendre ?“, organisé par Anne Besson, Isabelle Olivier et Myriam White-Le Goff, avec l’appui de Modernités médiévales et du laboratoire “Textes et cultures” de l’Université d’Artois, se déroulera les 18 et 19 janvier 2024 à Arras. Il sera l’occasion de tenir l’Assemblée générale 2024 de notre association Modernités médiévales.

 

Accès visio pour la journée du 18 janvier 2024 – également valable pour assister à l’Assemblée Générale

A partir de join.zoom.us, entrez les informations suivantes :

ID de réunion: 987 0022 9838

Code secret: 160408

Accès visio pour la journée du 19 janvier 2024 :

A partir de join.zoom.us, entrez les informations suivantes : 

ID de réunion: 954 4204 3577 / Code secret: 832696

 

Programme

Jeudi 18 janvier

9h15. Accueil

9h30. Mot d’introduction

Terroirs et territoires : le Moyen Âge du tourisme

Présidence de séance : Patricia Victorin

9h45. Thomas Ledru : « La valorisation économique du patrimoine monastique médiéval : l’exemple des Hauts-de-France »

10h15. Patrick Fraysse : « Les boutiques cathares des sites patrimoniaux de l’Aude »

10h45. pause

11h00. Ismérie Triquet : « Rouen, une ville médiévale ? De l’épopée Johannique aux revendications identitaires »

11h30-12h30. Le Moyen âge de la culture matérielle : présentation du projet Araroem, Estelle Doudet, Filippo Fonio et Evelyne van de Mühl

12h30 : repas

Au pays des merveilles : la cible enfantine

Présidence de séance : Isabelle Olivier

13h30. Lucie Herbreteau : « Dessine-moi un dragon : une créature imaginaire pour raconter le Moyen Âge ? »

14h. Maud Perez-Simon : « Le bestiaire comme produit dérivé »

14h30 : pause

14h45. Hélène Cordier : « “Et si on mettait une épée sur la couverture ?” Quelques réflexions autour du marketing éditorial médiévaliste »

15h15. Gauthier Gruber : « Produire du Moyen Âge pour élèves » 

15h45. pause

16h-17h. Table ronde avec William Blanc, Nathanael Dos Reis et Romain Plichon, animée par Anne Besson : « Médiation culturelle et Moyen Âge »

17h15-18h30 : Assemblée générale de l’association Modernités médiévales (format hybride). Pour rejoindre en visio, à partir de join.zoom.us, entrez les informations suivantes : ID de réunion: 987 0022 9838 / Code secret: 160408

19h30 : visite de l’Arras médiévale

 

Vendredi 19 janvier

Accueil : 9h30

Medieval Madness : Le Moyen Âge entre jeu et industrie

Présidence de séance : Anne Besson

9h45. Florian Besson et Pauline Ducret : « Vendre un jeu par l’Histoire : l’Antiquité et le Moyen Âge dans le marketing ludique »

10h15. Lionel Germain : « Le médiévalisme et l’essor commercial du jeu vidéo »

10h45 : pause

11h. Justine Breton : « S’évader du Moyen Âge : louer une expérience narrative dans les escape games médiévalistes »

11h30. William Blanc : « Les parcs d’attractions de la firme Disney. Le médiévalisme comme mythe entreprenarial »

12h. Patricia Victorin : « La mode médiévale dans la haute couture : entre nostalgie et futurisme »

12h30 : repas

Produits d’appel et marques littéraires médiévalistes

Présidence de séance : Myriam White-Le Goff

13h45. Danièle Alexandre-Bidon et Yohann Chanoir : « Ces lieux où soufflerait encore l’esprit du Moyen Âge… Le médiévalisme dans le marketing territorial »

14h15. Virginie Roche-Tiengo : « Le Moyen Âge de Peter Tremayne fait-il vendre ? De l’attractivité du Moyen Âge irlandais dans sa dimension marchande et topographique »

14h45. Filippo Fonio, « Dante: une marque transnationale ? » 

15h15 : pause

Présidence de séance : Justine Breton

15h45. Marine Massenzio de Haro : « Arthur et la Guerre du Graal: égéries médiévales de Fate/ »

16h15. Jonathan Fruoco : « L’archétype médiéval et le pouvoir commercial : Robin des Bois »

16h45. Elodie Pinel : « Femmes à vendre : quand le roman médiéval devient féministe »

17h30 : clôture du colloque

 

Colloque : Quelle épopée !

Les 40e Assises de la traduction littéraire, sur le thème “Quelle épopée !“, se dérouleront à Arles du 10 au 12 novembre 2023.

Au commencement du patrimoine écrit était Gilgamesh : la guerre, puis le voyage. L’Iliade et L’Odyssée, déjà. Sources inépuisables de récits oralement transmis et remodelés, infiniment revisités par la littérature, ces deux motifs constituent la trame et la chaîne de l’épopée, qui sera la toile de fond de ces 40es Assises de la traduction.
De l’anglais ou de l’espagnol, de l’estonien ou du turc, du tamoul ou même du sindarin, les Assises traduiront sans relâche les récits fondateurs de l’humanité du 10 au 12 novembre, à Arles, où se partage chaque année pendant trois jours une aventure intellectuelle et sensible ouverte à tous.

[pré programme en date du 22/09/2023]

VENDREDI 10 NOVEMBRE – CHAPELLE DU MÉJAN

15H00 – 15H15 • Ouverture des Assises 
✳︎
15H15 – 16H15 • Conférence inaugurale. Pourquoi traduire un truc comme l’Iliade ? par Pierre Judet de la Combe
✳︎
16H30 – 17H • Remise de prix. Grand Prix de Traduction de la Ville d’Arles
✳︎
17H – 17H45 • Concert Calendal, Frédéric Mistral / Henri Maquet, par Henri Maquet, Emmanuelle Aymes, Elsa Bonal, Audrey Peinado et Rachel Rouviere
✳︎
18H – 19H30 • Table ronde. Horcynus Orca, un Moby Dick moderne, avec Moshe Kahn, Stephen Sartarelli et Antonio Werli, animée par Élodie Karaki ; interprète : Valentine Leÿs
✳︎
POP ARLES
20H • Soirée des Assises. Soirée des 40 ans d’ATLAS
Bal électro-folk avec Le Mange Bal, suivi d’un DJ set par Rubin Steiner


SAMEDI 11 NOVEMBRE – MATIN

SALON DU CITL
9H00 – 10H15 • Lectures caféinées. Épique épique et colégram, animé par Margot Nguyen Béraud 
✳︎
GRAND AMPHITHÉÂTRE – ESPACE VAN GOGH
9H00 – 10H15 • Rencontre professionnelle. Archipelagos : un nouveau dispositif européen pour les traducteurs par Jörn Cambreleng, avec Laura Brignon
✳︎
ESPACE VAN GOGH
10H30 – 12H30 •  Ateliers
Ateliers de traduction et d’écriture allemand avec Stéphanie Lux ✳︎ espagnol (Chili) avec Stéphanie Decante ✳︎ hébreu ancien avec Gilles Rozier ✳︎ italien avec Antonio Werli ✳︎ tamoul avec Jean-Luc Chevillard ✳︎ turc avec Xavier Luffin
Atelier d’écriture avec Antoine Boute

✳︎
PARADE
10H30 – 12H30 • Atelier d’initiation à la traduction littéraire. Traducteur d’un jour : Dragon Ball, animé par Anthony Prezman

✳︎

APRÈS-MIDI

CHAPELLE DU MÉJAN
14H30 – 15H45 Entretien. Quelle épopée ?, par Florence Goyet et Roberte Hamayon ; animé par Salomé Kiner
✳︎
16H – 17H15 Conférence [titre à venir], par Emanuele Arioli et Arnaud Bikard ; animé par Salomé Kiner
✳︎
17H30 – 19H • Lecture. Un Mahabharata polyphonique : Le Cantique des Lionnes, par Karthika Naïr et Dominique Vitalyos
✳︎
THÉÂTRE D’ARLES
14H30 – 15H45 • Observatoire de la traduction – An 05. Qu’attend-on de la traduction, qu’attend-on de la littérature ?, avec Hervé Le Tellier et François Ottmann – modéré par Isis von Plato
✳︎
16H – 17H15 • Dialogue en musique. “Affamés hystériques nus”. Traduire Howl, d’Allen Ginsberg, par Nicolas Richard et Rubin Steiner
✳︎
17H30 – 19H Entretien. Kenda Mũiyũru, une épopée dont la langue est l’héroïne (Les Neuf parfaites, de Ngũgĩ wa Thiong’o), avec Guillaume Cingal et Laurent Vannini

✳︎
SOIR – CINÉMAS LE MÉJAN
20H30 Ciné-rencontre
Le chevalier au dragon, le roman disparu de la table ronde, un film de Marie Thiry, avec Emanuele Arioli. Projection suivie d’une rencontre avec Emanuele Arioli

 

DIMANCHE 12 NOVEMBRE

MATIN

CHAPELLE DU MÉJAN
9H00 – 10H15 Table ronde professionnelle. Quand le marché du livre s’emballe
animé par Sophie Aslanides (ATLF), avec Hélène Ling, Julie Sibony et Dominique Tourte (FEDEI)
✳︎
ESPACE VAN GOGH
10H30 – 12H30 Ateliers de traduction
Ateliers de traduction et d’écriture anglais avec Cécile Deniard ✳︎ anglais avec Laurent Vannini ✳︎ arabe avec Marcella Rubino ✳︎ chinois avec Gwennaël Gaffric ✳︎ estonien avec Antoine Chalvin ✳︎ portugais (São Tomé) avec Emanuele Arioli ✳︎ yiddish ancien avec Arnaud Bikard
✳︎
GRAND AMPHITHÉÂTRE – ESPACE VAN GOGH
Petites conférences dominicales
 10H30 – 11H30 Les Lusiades, un classique européen, par Aude Plagnard
11H30 – 12H30 Histoire efflorescente du poème épique italien, par Michel Orcel

✳︎

APRÈS-MIDI

MUSÉE DÉPARTEMENTAL ARLES ANTIQUE
14H – 14H45 Petite conférence (à partir de six ans). Pourquoi Achille court-il si vite ?, par Pierre Judet de la Combe
✳︎
CHAPELLE DU MÉJAN
14H15 – 14H45 Le temps des musiciens. Batalha de Oliveiros com Ferrabraz, une épopée chantée, par Raísa França Bastos et Augusto de Alencar
✳︎
15H – 16H30 Table ronde. Traduire Tolkien traducteur : des langues réelles aux langues imaginaires, avec Damien Bador et Vincent Ferré ; animée par Salomé Kiner
✳︎
16H30 – 16H45 Clôture et annonce du thème des prochaines Assises, par Margot Nguyen Béraud

INFORMATIONS PRATIQUES
Billetterie en ligne : billetweb.fr/assises-2023
Renseignements : 04 90 52 05 50 · atlas [at] atlas-citl.org

Retrouvez tous les détails sur le site des Assises.

Colloque : Journées de Recherche et de Rencontres sur Tolkien

A l’occasion des 50 ans de la première traduction du Seigneur des Anneaux en français, l’association Tolkiendil organise des “Journées de Recherche et de Rencontre sur Tolkien“, qui se dérouleront les 6 et 7 octobre 2023 à l’Université Paris-Créteil (vendredi 6 octobre) et à la Bibliothèque Buffon à Paris (samedi 7 octobre).

Programme

Vendredi 6 octobre 2023

A l’amphithéâtre de la Maison de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Etudiant, rue Poète et Sellier, 94000 Créteil

8h30: Accueil

9h; Introduction

9h15: Guillaume Coissard, “Une ontologie des choses imaginaires à partir de Tolkien”

10h: Maxime Bremond, “‘The New Shadow’ de J.R.R. Tolkien: suite avortée du Seigneur des Anneaux ou dialogue théologique?”

10h45: Pause

11h: Adrien Bigue et Emma Serb, “La cape et la bannière. Ouvrages tissés et fils narratifs dans Le Seigneur des Anneaux

11h45: Elisa Bes, “Le désespoir comme le fardeau de ‘devoir faire seul(e)’: Eowyn et Turin”

12h30: Pause déjeuner

14h: Romain Plichon, “De Minas Tirith à Doullens, Tolkien l’homme des citadelles: pour la patrimonialisation d’un itinéraire militaire”

14h45: Simon Ayrinhac, “Cartes de la Terre du Milieu: qui en est le véritable auteur?”

15h30: Pause

15h45: Marie Bretagnolle, “Rendre visible l’invisible: présences du mal et personnages en voie de disparition dans les illustrations pour J.R.R. Tolkien”

16h30: Alberto Fleitas, “Echos du sublime dans l’adaptation cinématographique de la Bataille des Champs du Pelennor”

 

Samedi 7 octobre

Amphithéâtre de la Bibliothèque Buffon, 15bis rue Buffon, 75005 Paris

9h30: Accueil

9h45: Denis Bridoux, “L’Hymne à Elbereth et le Namarië”

10h30: Damien Bador, “Aperçu des langues construites de J.R.R. Tolkien au travers des révisions du Seigneur des Anneaux

11h15: Pause

11h30: Raphaël Vaubourdolle, “L’héraldique chez Tolkien: catalogue et usages des armoiries en Arda, de l’Ainulindalë à l’aube du Quatrième Âge”

12h15: Paolo Pizzimento, “Rings of Smoke: Pipe-weed, Pipes, and Smoking Imaginary in J.R.R. Tolkien’s Narrative”

13h: Pause déjeuner

14h: Antonin Segault, “Le fandom de Tolkien dans les encyclopédies en ligne francophones”

14h45: Enzo Le Guiriec, “Etat des lieux de la recherche japonaise autour de Tolkien depuis l’après-guerre”

15h30: Pause

15h45: Vivien Feasson, “La retraduction du Simarillion

16h30: Table ronde (détails à venir)

 

Une soirée à thème est également organisée, ainsi que des ateliers de calligraphie elfique et des jeux.

Retrouvez tous les détails sur le site des JRRT.

 

Colloque : Métamorphoses et usages d’un même passé et formation des identités en Europe

Le colloque “Métamorphoses et usages d’un même passé et formation des identités en Europe du XIVe siècle jusqu’aux années 1980 : Partages, concurrences ou conflits des mémoires“, organisé par Catherine Gaullier-Bougassas, se déroulera les 14 et 15 septembre 2023 à l’Auditorium du Palais des Beaux-Arts de Lille (18 bis rue de Valmy).

 

Programme

Jeudi 14 septembre

 -9h Accueil

-9h15 Ouverture du colloque, Fiona McIntosh-Varjabédian (Université de Lille, Directrice adjointe du laboratoire ALITHILA)

-9h30 Introduction, Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille, ERC AGRELITA)

Conférence d’ouverture:

-9h45-10h25 Alain Schnapp (Paris 1 – Panthéon Sorbonne), « Du réveil des morts au culte des ruines en Occident. XIVe-XVIIIe siècles »

Session 1 :

-10h25-10h50 Pim den Boer (Université d’Amsterdam), « Hérodote politique »

-10h50-11h15 Blaise Wilfert (École normale supérieure – Paris Sciences et lettres), « Une identité européenne ? Les études européennes, l’histoire de l’Europe et les pièges de la “mémoire” européenne. »

-11h15-11h35 Discussion

-11h35-12h Pause

-12h-12h25 Anne-Marie Cheny (Université Rouen Normandie), « Byzance et les frontières de l’Europe »

-12h25-12h50 Yann Lignereux (Université de Nantes), « Cyrus disgracié… Thomyris, une perceptrice impériale auprès de Louis XIV? »

-12h50-13h10 Discussion

 

Session 2 :

-14h40-15h05 Gilles Grivaud (Université Rouen Normandie), « Les Gasmules, mirages d’une régénération identitaire »

-15h05-15h30 Ludivine Voisin (École française d’Athènes/Université Rouen Normandie), « Grecs et Latins à Chypre (1191-1571) : concurrences autour du passé médiéval de l’île (années 1850-années 1950) »

-15h30-15h50 Discussion

-15h50-16h15 Pause

-16h15-16h40 Aude Mairey (CNRS/Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Troie, lieu de mémoire contesté pendant la guerre de Cent ans »

-16h40-17h05 Marcin Kurdyka (Université Savoie Mont Blanc/Université de Varsovie), « L’invention d’une mémoire des origines slaves au XIVe siècle en Pologne et en Bohême »

-17h05-17h25 Discussion

 

Vendredi 15 septembre

Session 3 :

-9h30-9h55 Stéphane Michonneau (Université Paris-Est Créteil), « Le passé disputé de la guerre d’Espagne et de la répression franquiste »

-9h55-10h20 Johann Chapoutot (Sorbonne Université), « L’antiquité nazie, ou la réinvention d’une tradition »

-10h20-10h55 Martine Benoit (Université de Lille), « La “symbiose judéo-allemande”, un passé fantasmé ? »

-10h55-11h15 Discussion

-11h15-11h40 Pause

-11h40-12h05 Romain Feist (Bibliothèque nationale de France), « La Grèce sur la scène de l’Opéra de Paris (1789-1826) : perception et manipulations d’un modèle »

-12h05-12h30 Sanne Steen (Université Érasme de Rotterdam), « Identifying with “a brazen statue in the marketplace”: Rotterdammers interacting with the Erasmus Statue »

-12h30-12h55 Peter Anthony Thompson (Institute of Fine Arts, Université de New York), « Projecting Roman Britain: Cinema newsreels and national ancestry »

-12h55-13h15 Discussion

 

Session 4 :

-14h30-14h55 Étienne Bourdon (Université Grenoble Alpes), « La fabrique des ancêtres. Les usages politiques et culturels de l’histoire des Gaulois en France au XVIe siècle »

-14h55-15h20 Johann Elbory (Université Grenoble Alpes), « Les usages historiques et politiques de la figure druidique dans la seconde modernité, XVIIe-XVIIIe siècle. Identités et conflictualités »

-15h20-15h40 Discussion

-15h40-16h05 Pause

-16h05-16h30 Przemyslaw Szczur (Université pédagogique de Cracovie), « Usages du passé et (re)formation de l’identité nationale polonaise chez deux romanciers historiques transnationaux polono-français de l’époque romantique »

-16h30-16h55 Louis Pichot (Nantes Université), « Quel héritage romain pour le Scottish Enlightenment ? Lecture croisée de A. Smith et de A. Ferguson »

-16h55-17h30 Discussion et clôture

 

Retrouvez tous les détails sur le site de l’ERC Agrelita.