Archives de catégorie : Annuaire

Natalia Mitov Antón (Universidad Autónoma de Madrid)

Natalia Mitov est diplômée en Langues Modernes, Culture et Communication. Elle est aussi titulaire d’un master en Enseignement et Apprentissage du Français comme Langue Étrangère à l’Université Autonome de Madrid, en Espagne. Actuellement, elle est doctorante en Études Artistiques, Littéraires et de la Culture, sous la direction de Pilar Suárez (Université Autonome de Madrid).

Sa thèse porte sur les réminiscences de la quête de Perceval.

Dans le cadre du médiévalisme, elle s’intéresse à la représentation et à l’adaptation des schémas narratifs médiévaux dans des séries du XXIe siècle ainsi qu’à leur réception chez le jeune public notamment.

Raphaëlle Cassar

Professeur certifiée d’anglais – certification complémentaire Cinéma-Audiovisuel.
Collège Do Mistrau 26790 Suze la Rousse

Elle enseigne notamment la légende arthurienne dans ses cours d’anglais, ainsi que lors de nombreux projets pluridisciplinaires.


Son sujet de maîtrise portait sur “The Image of Women in Malory’s Morte Darthur“, Université Paris IV-Sorbonne, sous la direction de M. Leo Carruthers et soutenu en septembre 1999 (mention très bien au mémoire).


Contribution sur le site d’anglais de l’académie de Grenoble : “le Collège fait son cinéma

Domaines d’intérêt : la légende arthurienne, particulièrement les adaptations cinématographiques et télévisées, les réécritures modernes, l’évolution des personnages féminins.

William Blanc

William Blanc est historien. Après ses études de médiévistique à l’université Paris 1 puis à l’EHESS, ses recherches portent aujourd’hui principalement sur les représentations contemporaines du Moyen âge, que ce soit dans les usages politiques et sociaux ou bien dans la culture populaire (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques). Il travaille également dans la vulgarisation historique à travers plusieurs ouvrages, mais aussi des publications et des médias audiovisuels. Il participe ainsi au site Retronews mais aussi à l’écriture de scripts pour le YouTubeur Nota Bene. Il a donné des TD à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

Pour plus d’information, voir sa page sur le site Academia.

 

Principales publications :

Livres :

– En collaboration avec Christophe Naudin, Charles Martel et la bataille de Poitiers. De l’histoire au mythe identitaire, Paris, Libertalia, 2015, (préface de Philippe Joutard). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2022.

Le Roi Arthur, un mythe contemporain. D’Hollywood à Kaamelott en passant par les Monty Python, Paris, Libertalia, 2016 (préface de Jean-Clément Martin). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2020.

Super-héros : une histoire politique, Paris, Libertalia, 2018 (Préface de Xavier Fournier). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2021.

Winter is coming : une brève histoire politique de la fantasy, Montreuil, Libertalia, 2019.

 

Chapitres d’ouvrages :

–  « Game of Thrones. Au-delà du réel. » dans Mathieu Potte-Bonneville (dir.), Game of Thrones, série noire, Paris, Les Prairies Ordinaires, 2015, p. 57-71.

– Introduction : « Arts et culture de masse », entrées : « Barbarian (jeu vidéo) », « Chute de l’Empire Romain, La (film) », « Conan le barbare », « Game of Thrones », « Gladiator (film) », « Péplum », « Prince Valiant », « Star Trek », « World of Warcraft », dans Bruno Dumézil (dir.), Les Barbares, Paris, PUF, 2016, respectivement p. 112-116, 270-271, 398-399, 464-468, 598-599, 642-643, 1030- 1033, 1070-1072, 1232-1233, 1387-1388.

– « “Le gras c’est la vie !” Festins à la cour du roi Arthur » dans Florian Besson (dir.), Justine Breton (dir.), Kaamelott. Un livre d’histoire, Paris, Vendémiaire, 2018, p. 207-220.

– Entrées : « Bande dessinée », « Cinéma », « Comics », « Cosplay », « Guerre », « Illustration », « Modernité », « Monstre », « Nain », « Politique », «Tourisme», dans Anne Besson (dir.), Dictionnaire de la fantasy, Paris, Vendémiaire, 2018, respectivement p. 31-34, 60-67, 67-73, 77-78, 162-165, 183- 189, 252-254, 254-258, 283-289, 320-325, 385-387.

– « Progressisme ou barbarie ? Les orques dans l’histoire des univers de fantasy », dans Anne Besson (dir.), Fantasy & Histoire(s), Actes du colloque des Imaginales 2018, ActuSF, Chambéry, p. 297-316.

– « Danse avec les loups-garous : généalogie du barbare et de la Frontière dans Game of Thrones », dans Anne Besson (dir.), Game of Thrones, Actes du colloque des Imaginales 2020,  ActuSF, Chambéry, p. 193-213.

 

Préface :

– « Défendre Guenièvre : la plaidoirie de William Morris », dans William Morris, Philippe Mortimer (trad.), La défense de Guenièvre, Montreuil, Libertalia, 2021, p. 7-34.

Jonathan Fruoco (Université Grenoble Alpes)

Jonathan Fruoco, FRHistS, est historien spécialiste de littérature médiévale. Son travail de recherche porte sur l’évolution culturelle et linguistique de l’Angleterre médiévale, avec un intérêt particulier pour la polyphonie de l’œuvre de Geoffrey Chaucer et ses liens avec la poésie courtoise française et italienne. 

Agrégé d’anglais et titulaire d’un doctorat en langues, littératures et sciences humaines, il est Fellow de la Royal Historical Society, membre associé de l’ILCEA4 (Université Grenoble Alpes) et professeur agrégé dans le secondaire.

Il travaille actuellement, avec le soutien officiel de la New Chaucer Society, à l’édition et traduction de l’œuvre complète de Chaucer, à paraître en cinq volumes aux éditions Classiques Garnier.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site.

 

Dernières publications :

Livres :

Le Livre de la Duchesse et autres textes. Tome 1. Paris : Classiques Garnier, 2021.

Polyphony and the Modern. Abingdon-on-Thames : Routledge, 2021.

Chaucer’s Polyphony: The Modern in Medieval Poetry. Kalamazoo-Berlin : MIP, De Gruyter, 2020.

Les faits et gestes de Robin des Bois : poèmes, ballades et saynètes. Grenoble : UGA Editions, 2017.

Avec Laimé, Arnaud, Rando Martin, Andréa (éds.). Imaginaire sériel. Grenoble : UGA Editions, 2017.

 

Chapitres d’ouvrages :

Auteur de onze entrées dans The Chaucer Encyclopedia. Ed. par Richard Newhauser, Vincent Gillespie, Jessica Rosenfield et Katie Walter. Hoboken : Wiley-Blackwell, 2023 (à paraître).

« Robin des Bois et Merlin, l’héroïsme en forêt ». La forêt, un Moyen Âge enchanté ? Catalogue d’exposition du Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye. Gand : Snoeck éditions, 2021, p. 116-121.

« Emergence des vernaculaires et traductions du sacré dans l’Europe médiévale : le cas de conscience de l’Église ». “Translatioand the History of Ideas, Languages, Politics. Volume 1. Ed. Anna Kukułka-Wojtasik. Bern : Peter Lang, 2019, p. 169-177.

« Myth Contact in Medieval England: The Birth of a Transnational Arthurian Mythology ». Pérégrinations et métamorphoses : Échanges linguistiques et littéraires entre la Grande-Bretagne et la France depuis le Moyen Âge. Ed. Diane Nicolas. La Roche-sur-Yon : Presses Universitaires de l’ICES, 2019, p. 67-79.

« Chaucer as a Sociolinguist: Understanding the Role of Language in Chaucer’s Internationalism ». Geoffrey Chaucer. Ed. James M. Dean. Ipswich, Massachusetts : Salem Press, 2017, p. 216-230.

 

Articles:

« A Tale of Two Competing Pandemic Experiences. » New Chaucer Studies: Pedagogy and Profession 2.2, 2021, p. 65-67,  https://escholarship.org/uc/ncs_pedagogyandprofession.

« Geoffrey Chaucer in Battle: The Trauma of War » Medieval Warfare 11│3. Rotterdam : Karwansaray, 2021, p. 36-39.

« Geoffrey Chaucer et le dédale de Renommée. » Questes 42. Paris : Presses Universitaires de la Sorbonne, 2020, p. 21-33.

« Si l’or doit rouiller, que deviendra le fer ? Chaucer et les représentations du Pardonneur dans les Contes de Canterbury. » Mélanges de Science Religieuses 76/4. Lille : FLSH de l’Université Catholique de Lille, 2019, p. 5-18.

« Adapting Don Quixote: Terry Gilliam’s Picaresque Journey in the Film Industry. » CultureCom – La Revue, Dir. Zineb Serghini, FLSH de l’Université Catholique de Lille, n°2, 2019. [En ligne], 04 Juillet 2019, http://culturecom-larevue.com/n2-adapting-don-quixote-terry-gilliams-picaresque-journey-in-the-film-industry-jonathan-fruoco/.

« Geoffrey Chaucer, The Merchant’s Tale et la dialectique de l’élévation. » IRIS, Dir, Fleur Vigneron, Université Grenoble Alpes, n°39, 2019.

Manon Berthier (Université Paris-Est Créteil)

Manon Berthier est doctorante en littérature comparée à l’Université Paris-Est Créteil (LIS, EUR FRAPP). Elle est membre du collectif Les Jaseuses et du Laboratoire des Imaginaires.

Thèse : « Pour une lecture politique queer de la fantasy francophone et anglophone contemporaine », sous la direction de Vincent Ferré, en cours depuis 2020.

Domaines de recherche : théorie littéraire (poétique des genres et des formes), études féministes et queer, théories de la lecture et de la réception.

Carnet Hypothèses : Lectures politiques de la fantasy.

 

Principales publications en lien avec le médiévalisme :

À paraître (2023). « Morgane, fées et sorcières arthuriennes en Avalon », Brouillon pour une encyclopédie féministe des mythes, dir. Les Jaseuses, Paris, Éditions iXe.

À paraître (2022). « Masculinité », Dictionnaire du médiévalisme, dir. Anne Besson, William Blanc et Vincent Ferré, Paris, Vendémiaire.

  1. « Retour à Avalon : les affinités littéraires de la Déesse », Itinéraires. Littérature, textes, cultures, numéro 2021-1 | 2022 « Écoféminismes : récits, pratiques militantes, savoirs situés » dir. Magali Nachtergael et Claire Paulian.
  2. « Effondrement ou ensevelissement : les modalités d’une logique conservatrice dans The Mists of Avalon », Caliban. French Journal of English Studies, numéro 63 « Dynamiques de l’effondrement dans le fantastique, la fantasy et la SF » dir. Cyril Camus et Florent Hebert, p. 95-115.

 

Autres publications :

2022. Écrire à l’encre violette. Littératures lesbiennes en France de 1900 à nos jours, co-dir. avec Aurore Turbiau, Margot Lachkar, Camille Islert et Alexandre Antolin, Paris, Éditions du Cavalier bleu.

2021. « Dynamiques de la marginalité : l’héroïsme féminin dans l’espace narratif lesbien », Actes du colloque Espaces Imaginés, Rennes, Laboratoire des Imaginaires, p.277-296.

Bénédicte Milland-Bove (Univ. Sorbonne Nouvelle)

Bénédicte Milland-Bove est maîtresse de conférences en littérature médiévale à l’université de la Sorbonne Nouvelle et appartient au CERAM (Centre d’études et de recherches sur le Moyen Âge et l’Antiquité). Depuis sa thèse sur La Demoiselle arthurienne (Champion, 2003), ses recherches portent essentiellement sur la poétique et la stylistique du roman aux XIIe et XIIIe siècles ; ainsi que sur la réception du Moyen Âge au XIXe siècle dans la littérature de jeunesse. Elle est membre du groupe EnJe (Enfance et Jeunesse, dir. Aliyah Morgenstern et Marie Sorel), projet pluridisciplinaire dédié aux Sciences de l’Enfance et de la Jeunesse à l’université de la Sorbonne Nouvelle.

Publications en lien avec la réception du Moyen Âge et / ou la littérature de jeunesse :

– avec Sarah Mombert : « Chevaliers et paladins. Le héros de l’aventure des récits arthuriens aux romans de cape et d’épée », Poétiques du roman d’aventures, Nantes, 2004 (collection “Horizons comparatistes”), p. 45-67.

– « De Paulin à Paula… Les aventures de maître Renart de Paulin Paris », De la pensée de l’Histoire au jeu littéraire. Études médiévales en l’honneur de Dominique Boutet, dir. Sébastien Douchet, Marie-Pascale Halary, Sylvie Lefèvre, Patrick Moran et Jean-René Valette, Champion, 2019, p. 707-716.

La littérature de jeunesse par ses textes, textes réunis avec Marie Sorel, Presses de la Sorbonne Nouvelle, « Les Fondamentaux », 2020.

– avec Aliyah Morgenstern et Marie Sorel : « Vers une culture commune autour de la littérature de jeunesse à la Sorbonne Nouvelle », pour le numéro à paraître en septembre 2022 des Cahiers Robinson, « La littérature de jeunesse, de la maternelle à l’université »

– avec Laurence Corroy, « Le Moyen Âge dans le Journal des enfants et le Journal des demoiselles » (présentation au colloque Enfance et histoire, avril 2021, dir. E. Fantin et J. Tassel, volume soumis aux Presses de la Sorbonne)

– avec Barbara Wahlen, Hélène Cordier (Université de Lausanne) et Laetitia Tabard (Université du Mans) : Le Moyen Âge des enfants. Modèles, mythes, résurgences dans la littérature pour la jeunesse (volume collectif en préparation, pour la collection « Mémoire du Moyen Âge », chez Champion).

 

CV institutionnel

Hélène Cordier (Université de Lausanne)

©Félix Imhof

Hélène Cordier est assistante diplômée en littérature médiévale française à l’Université de Lausanne, ainsi que coordinatrice du Centre d’études médiévales et post-médiévales de Lausanne (CEMEP). Sous la direction de Barbara Wahlen (MER, Université de Lausanne) et d’Anne Besson (Prof., Université d’Artois), elle rédige sa thèse de doctorat sur les réécritures contemporaines des textes arthuriens à destination des enfants, en touchant de près aux questions de l’adaptation et de la réception.

Plus d’informations sur sa page académique.

Sébastien Douchet (Aix-Marseille Université)

Sébastien Douchet est maître de conférences HDR en langue et littérature médiévales à Aix-Marseille Université, et membre du CIELAM.

Spécialités :

Roman médiéval – littérature arthurienne – genre de la continuation – représentation de l’espace – lieux et paysages dans la littérature médiévale – représentation du corps dans la littérature médiévale – iconographie médiévale (enluminures, mosaïques) – Chrétien de Troyes – Wauchier de Denain – Manessier – Gerbert de Montreuil- thème de la création du monde (iconographie et littérature hexamérales) – réception des textes médiévaux aux XVIe et  XVIIe siècles – littérature et études matérielles – histoire culturelle et histoire littéraire en diachronie (Moyen Âge-XVIIe siècle). 

Groupe et activités : CUER MA

Titre de la thèseLogiques du continu et du discontinu. Espace, corps et écriture romanesque dans les Continuations du Conte du Graal (1190-1240), 2004, Paris IV, dir. D. Boutet.

 
Habilitation : HDR soutenue le 10 novembre 2018 à l’université Paris Sorbonne, sous le titre : « La littérature du Moyen Âge et son espace. Réflexions sur l’écriture et la réception des textes médiévaux du XIIIe au XVIIe siècle ».
 
Détails et contact via le site du CIELAM.
 

Marie Kergoat (Université Rennes II)

Marie Kergoat est étudiante-chercheuse, et prépare une thèse en littérature générale et comparée, arts du spectacle et anglais, à l’Université de Rennes II. Ses champs de recherche recoupent la fantasy sous toutes ses formes, et plus généralement ses jeux, tensions et contraintes de narration ainsi que de création.

 

Principales publications et interventions

  • Mars 2020 : participation au colloque “Espaces Imaginés” organisé  par Le Laboratoire des Imaginaires à Rennes II, avec une communication intitulée : “Quand le sol détermine le sang :  étude de l’influence spatiale sur les personnages de A Song of Ice and Fire”, qui a fait l’objet d’une publication dans les actes dudit colloque (septembre 2021).
  • Mai 2020 : participation au colloque “Game of Thrones : nouveau modèle pour la fantasy”, organisé  dans le cadre du festival des Imaginales, avec une communication intitulée : “Fantasy morghulis : l’assassinat de J.R.R. Tolkien. Du réalisme mortifère dans A Song of Ice and Fire“, qui a fait l’objet d’une publication dans les actes dudit colloque, parus chez ActuSF en octobre 2021.
  • Mars 2021 : participation au colloque “Imaginaires du corps, sensualités imaginées”, organisé par Le Laboratoire des Imaginaires à Rennes II, avec une communication intitulée “Le Sorceleur et la Sorcière : stupre, érudition et magie. Étude d’une dialectique entre mutations émancipatrices et projections fantasmatiques”, qui fera l’objet d’une publication dans les actes dudit colloque.

Florie Maurin (Université Clermont Auvergne)

Doctorante en Langue et Littérature françaises à l’Université Clermont Auvergne et membre du Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS).

Membre du comité éditorial des revues Pensées vives (Université Clermont Auvergne) et Chameaux (Université Laval, Québec).

 

Sujet de thèse : « Itinéraires des figures féminines de la fantasy jeunesse chez Pierre Bottero : fées, sorcières et chasseresses », sous la direction de Françoise Laurent et Nelly Chabrol Gagne.

Domaines de recherche : littératures de jeunesse, contes, fantasy, représentations des personnages féminins, magiciennes, guerrières, Pierre Bottero

 

Publications principales :

« Les mondes de Pierre Bottero : réinventer les espaces de fantasy », dans Espaces imaginés, Rennes, Laboratoire des Imaginaires, 2021, p. 89-108. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03060604

« Les bestiaires fantastiques aujourd’hui : le renouvellement d’un genre dans les univers d’Harry Potter, L’Épouvanteur et Les Chroniques de Spiderwick », coécrit avec Elise d’Inca, Pensées vives, n° 1, 2021, p. 243-267. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03446736

« Habiter le ciel : les cités flottantes de la fantasy jeunesse », dans Christophe Duret (dir.), Habiter les espaces autres de la fiction contemporaine : Utopies, dystopies, hétérotopies, à paraître.

« Miroir, miroir, qui est la plus vaillante ? Héroïsme au féminin et princesses affranchies dans Once Upon a Time », Iris, n° 42, à paraître en novembre 2022.

Clémence Huguet

Titulaire d’un Master recherche en Histoire Médiévale à l’université Paris-Sorbonne.


Sujet de mémoire : la représentation des vikings en Normandie, sous la direction de
Bruno Dumézil.
– M1 : “ La représentation des Vikings en Normandie, autour de la figure de Rollon : de la
redécouverte de Dudon de Saint-Quentin en 1619 à la célébration du Millénaire
normand en 1911”
– M2 : “Le Millénaire normand de 1911 : l’identité normande célébrée. Représenter le
Moyen-Âge, le mythe viking entre solennités et festivités”


Domaines de recherche : médiévalisme ; mémoire des grands personnages ;
représentation des vikings ; jeux vidéo ; fantasy.

Sébastien Patacq

Sébastien Patacq est doctorant en anthropologie sociale, et professeur d’histoire-géographie en disponibilité.

Membre de l’EHESS, il travaille particulièrement sur l’orientalisme, les régimes d’historicité, le rapport au passé. Il étudie notamment l’Andalousie, la péninsule ibérique et, de façon générale, la Méditerranée.

Aliénor VAUTHEY

Aliénor Vauthey est assistante diplômée et doctorante en littérature française moderne à l’Université de Lausanne, en Suisse romande. Elle rédige une thèse intitulée « La fabrique des mondes : pratiques démiurgiques en littérature de fantasy française (XIXe) », sous la co-direction de Dominique Kunz Westerhoff (Université de Lausanne) et d’Anne Besson (Université d’Artois). Ses domaines de recherche sont la littérature de fantasy, les mondes imaginaires et les pratiques de world-building. 

 Sa page académique est accessible ici.

Patricia Victorin

Professeure en langue et littérature médiévales à l’université Bretagne Sud (UBS/HCTI)

Champs de recherche :

Roman arthurien tardif et intertextualité ; rétroécriture et poétique de la nostalgie à la fin du Moyen Âge ; réception de la littérature médiévale au Moyen Âge tardif.

Réception de Froissart dans l’historiographie, dans l’histoire littéraire, et chez les écrivains.

Médiévalismes et orientalismes.

 

Bibliographie sommaire :

Ouvrages :

Ysaïe le Triste, Une Esthétique de la Confluence : Tours, Tombeaux, Vergers et Fontaines, Paris, Champion, 2002, (Bibliothèque du XVe siècle, n°63).

Le Conte du Papegau (en collaboration avec Hélène Charpentier), édition et traduction, Paris, Champion coll. « Classiques Moyen Âge », 2004.

Froissart après Froissart. La réception des Chroniques en France du XVe s. au XIXe s., à paraître aux PUR en 2021, collection « Interférences ».

Co-directions d’ouvrages :

 Co-direction avec Sylvie Triaire, Deviser, diviser : pratiques du découpage et poétiques du chapitre de l’Antiquité à nos jours, Montpellier, PULM, («collection des Littératures », série Le Centaure), 2011.

 Lire les textes médiévaux aujourd’hui: historicité, actualisation hypertextualité, (sous la direction de P. Victorin), Paris, Champion, 2011. 

Cultiver les lettres médiévales aujourd’hui, Perspectives médiévales 36, 2015 (direction Sébastien Douchet avec la collaboration de Sophie Albert et Patricia Victorin), disponible sur le site http://peme.revues.org/7218

Par le détail : frontières entre l’accessoire et l’essentiel (dir. P. Victorin), CRMH, 2016-1, n°31, pp.121-282.

Figures de l’Etudiant.e : du Moyen Âge au XXIe siècle, (co-direction avec Marie Bulté et I. Durand), actes parus dans la revue électronique Motifs. (HCTI) n°3 octobre 2019.

Articles et communications sélectionnés

  • « Psittacisme et captivité dans le Chevalier du papegau et Tirant le Blanc », dans Du roman courtois au roman baroque, sous la direction d’E. Bury et F. Mora, Paris, Les Belles Lettres, 2004, pp. 135- 159. 

  • « Enfance, parodie et répétition dans deux romans arthuriens du Moyen Âge tardif : entre balbutiement et radotage », n° spécial intitulé De l’usage des vieux romans, sous la direction de Francis Gingras et Ugo Dionne, Études françaises, Montréal, 2006, pp. 63-89.
  • « L’écriture en second : incidence et anecdote chez Froissart et Dumas », Ravy me treuve en mon déduire, nouvel hommage à Jean Dufournet (ouvrage dirigé par Elisabeth Gaucher-Rémond et Luca Pierdominici), Aras Edizioni, 2011, pp. 317-346.
  • « La rétro-écriture ou l’écriture de la nostalgie dans le roman arthurien tardif : Ysaïe le Triste, le Conte du Papegau et le Mélyador de Froissart », dans Arthurian Literature ( 2013), pp. 158-181.
  • « Le paradoxe nostalgique ou Chrétien de Troyes revu et corrigé dans le Conte du Papegau », Actes du colloque de Bordeaux 2012, dans Texte et contre-texte pour la période pré-moderne, (dir. Nelly Labère), Bordeaux, Ausonius éditions, 2013, pp. 77-84.
  • « The Boy’s Froissart de Lanier ou la réappropriation d’une mémoire européenne à destination des garçons en Amérique. », Patricia Victorin, « The Boy’s Froissart de Lanier ou la réappropriation d’une mémoire européenne à destination des garçons en Amérique. », Perspectives médiévales [En ligne], 37 | 2016, mis en ligne le 01 janvier 2016, consulté le 05 septembre 2019. URL: http://journals.openedition.org/peme/9405; DOI : 10.4000/peme.9405
  • « Remarques sur le motif de la mise en cage dans le roman arthurien tardif en Europe (Tirant le Blanc, le Conte du Papegau, la Tavola Ritonda) », dans Réalités, Images, Ecritures de la prison au Moyen Âge (direction Jean-Marie Fritz et Silvère Ménégaldo), Dijon, Editions Universitaires de Dijon, 2012, pp. 59-75.
  • « Dumas en Froissart : le romancier et le chroniqueur », dans les actes du Colloque de Caen 2012, Dumas Critique (dir. Julie Anselmini), Université de Limoges, PULIM, 2013, pp. 167-189.
  • «Reconstruction légendaire d’un épisode de la Guerre de Cent Ans : le Combat des Trente depuis Froissart au Barzaz Breiz de Hersart de la Villemarqué», séminaire Histoire des Bretagnes: en marge des Bretagnes médiévales, (H. Bouget, M. Coumert), 4 octobre 2013, Quimper (Centre de Recherches Bretonnes et Celtiques), Histoires des Bretagnes, (5 En marge), Brest, 2015, pp.105-126.
  • « Tombeaux pour une autre histoire ou la merveille en sommeil », Motifs merveilleux et poétique des genres au Moyen Âge, (dir. Francis Gingras), Paris, Garnier, 2015, pp. 389-402.
  • « Le somnambulisme dans le Livre III des Chroniques et dans le Mélyador de Froissart : détail monstrueux ou clef de lecture ? », Expériences oniriques dans
  • la littérature et les arts du Moyen Âge au XVIIIe siècle, (dir. Mireille Demaules), Paris, Champion, 2016, pp.125-146.
  • « Froissart, un poète de son temps. Réception de Froissart poète au XIXe siècle : entre érudition et fiction », dans Expériences critiques. Approche historiographique de quelques objets littéraires médiévaux (dir. V. Dominguez et E. Gaucher-Rémond), Paris, Sorbonne Université Presses, 2019, pp. 231-254.
  • « Les Chroniques de Froissart traduites par Lord Berners : rivalité avec Artus de Bretagne ou cause commune ?», Artus de Bretagne. Du manuscrit à l’imprimé (XVe-XIXe siècle), (dir. Christine Ferlampin-Acher), Rennes, PUR, 2016, pp.267-281.
  • « Remarques sur les attestations arthuriennes dans les Chroniques de Froissart : devise littéraire ou indice d’un discours propagandiste au service de l’histoire de l’Angleterre? », Arthur après Arthur. La matière arthurienne tardive en dehors du roman arthurien, (dir. Christine Ferlampin-Acher), Rennes, PUR, 2017, pp. 197-219.
  • « Arthur et Tristan vus par un antiquaire insolite en Bretagne ou le Chevalier de Fréminville, entre nostalgie et avant-garde », dans Enjeux épistémologiques des recherches sur les Bretagnes médiévales ( M. Coumert et H. Bouget), éd. CRBC, 2019, pp. 45-64.
  • « Amour et Chevalerie », La matière arthurienne tardive en Europe 1270-1530, (dir. Christine Ferlampin-Acher), Rennes, PUR, 2020, p. 279-289.