Journée d’études : “Nouvelles pratiques de recherche et de création théâtrales à partir des corpus européens du Moyen Âge au XVIIIe s.”

La journée d’études “Nouvelles pratiques de recherche et de création théâtrales à partir des corpus européens du Moyen Âge au XVIIIe siècle : Voix artistiques et expérimentations académiques se déroulera à l’Université de Picardie Jules Verne le 7 mai 2024.

Cette journée d’études constitue le 3e volet du programme scientifique de recherche-création « Jouer les XVe et XVIe siècles », après les journées du 13 juin 2023 en Sorbonne (autour du Pathelin) et du 23 novembre 2023 à Grenoble (autour des langues anciennes en spectacle).

Porteurs scientifiques du programme :

  • Sorbonne – centre Roland Mousnier, UMR 8596 – référente : Marie Bouhaïk-Gironès, directrice de recherches, histoire des pratiques théâtrales
  • Université de Grenoble-Alpes, UMR LITT&ARTS 5316 – référent : Mathieu Ferrand, MCF en Lettres Classiques et Arts du spectacle
  • Université de Picardie Jules Verne, UR TrAme 4284 – référente : Véronique Dominguez-guillaume, PR en Langue et Littérature du Moyen Âge

Organisatrices de la journée du 7 mai :

Véronique Dominguez, Susanna Scavello, et Mathilde Contreras, avec le soutien de l’UR 4284 TrAme et de l’UFR des Lettres.

Lieu :

Université de Picardie Jules Verne, site de la Citadelle, salle F113 – 10 rue des Français Libres, 80080 AMIENS

 

La journée d’études amiénoise aimerait inverser la perspective entre discours, apanage des universitaires et pratiques, dévolues aux artistes.

« Voix artistiques » : la parole sera donnée aux praticiens de la scène, acteurs et metteurs en scène européens, qui ont une expérience des textes du théâtre médiéval (Hrotsvita, mystères) et qui travaillent à partir des corpus et figures médiévales (Dante). Quelle a été leur rencontre avec ces textes, de l’impression au jugement, avant et après leur mise en scène ? Quelle est la place de cette matière dans leur expérience professionnelle et esthétique, passée et à venir ? Comment proposer ces textes à des scènes contemporaines, en vue de leur création, pour une éventuelle entrée dans le répertoire ? Pour quels théâtres, et quels publics ?

« Pratiques universitaires » : les universitaires seront sollicité·es sur la pratique qu’ils ou elles ont pu avoir du théâtre ancien méconnu des scènes d’aujourd’hui, dans et en dehors de l’académie (cours et ateliers dans l’université ou dans des écoles de théâtre, collaboration directe avec des artistes). Quelles ont été les étapes de leur travail ? Quels sont les liens de cette pratique de la scène avec les pratiques académiques de ces textes, édition, traduction ou interprétation ? L’expérience de la scène et du jeu a-t-elle influencé l’approche académique, et selon quels critères ? Comment envisager cette approche, et pour quels corpus ?

L’objectif est bien entendu la rencontre entre voix artistiques et pratiques universitaires, et la journée fera la part belle aux échanges, autour d’un théâtre qu’on espère suggestif pour la scène d’aujourd’hui.

L’ensemble sera articulé à la restitution de pratiques et d’expérimentations contemporaines du théâtre médiéval, sous forme de lectures et d’ateliers de jeu.

PROGRAMME

9h45 – Accueil des participant·es

Propos introductif

10h00-10h15 — Véronique Dominguez (UPJV) : « Le potentiel dramatique des mystères médiévaux : (tout) contre leur histoire ? », en discussion avec Mathieu Ferrand (MCF, Université de Grenoble-Alpes, zoom).

Voix artistiques : création contemporaine et Moyen Âge I

10h15-10h45 – Marco Martinelli et Ermanna Montanari (Albe-Ravenna Teatro) : « Le Moyen Âge à l’épreuve de la “ mise-en-vie ” : deux exemples à partir de Rosvita et du “Chantier Dante”.

Synergies entre recherche et création dans et en dehors de l’académie I

10h45-11h15 – Marie Bouhaïk-Gironès (CNRS, Sorbonne Université) : « De l’histoire des pratiques spectaculaires au travail avec les acteurs et les metteurs en scène : la mise en vibration des savoirs ».

11h15-11h45 – Charlotte Bouteille (Paris Nanterre), « Retrouver la résonance. Adresser au présent le théâtre du passé ».

11h45-12h00- DISCUSSION

12h00-14h00 DEJEUNER

Synergies entre recherche et création dans et en dehors de l’académie II

14h00-14h30 – Susanna Scavello (UPJV/ArTeC-Paris Nanterre) : « L’expérimentation autour de sainte Barbe entre pédagogie, recherche et création ».

Voix artistiques : création contemporaine et Moyen Âge II

14h30 -15h00Jules Benveniste, comédien (Bougier TOTO) : « La rencontre avec le Mystère de sainte Barbe en cinq journées au sein du projet ArTeC de Susanna Scavello et nouvelles perspectives de créations ».  

15h00-15h15 – DISCUSSION

Propos conclusif

15h15-16h00

Lecture tirée du Mystère de sainte Barbe en cinq journées, extraits traduits par Susanna Scavello, avec Susanna Scavello, Jules Benveniste et Violetta Latte (Bougier TOTO).  

Ermanna Montanari présente un fragment à partir de la lecture-concert ‘Rosvita’ (2008).

Clôture de la journée : Susanna Scavello, Véronique Dominguez



Citer ce billet
Justine Breton (2024, 25 avril). Journée d’études : “Nouvelles pratiques de recherche et de création théâtrales à partir des corpus européens du Moyen Âge au XVIIIe s.” Modernités médiévales. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w9zo