Parution : Le mythe littéraire de Saladin

Jouda Sellami, Le mythe de Saladin. Origines et perpétuations du Moyen Âge au début du XIXe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2024.

Vainqueur des croisés à la bataille de Hattîn et conquérant de Jérusalem en 1187, Saladin suscite un mythe littéraire fécond. Cet ouvrage analyse les modalités et les enjeux des représentations du personnage dans la littérature française, du Moyen Âge jusqu’au début du XIXe siècle.

TABLE DES MATIÈRES
Liste des abréviations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Introduction. Saladin : la figure historique, incarnation d’un mythe littéraire . . . .  11
Saladin : de l’histoire à la fiction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  13
La diversité des transpositions littéraires . . . . . . . . . . . . . . . .  15
Le mythe littéraire du héros . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  20
Pour une analyse de la composition et de l’évolution du mythe littéraire . . . . . . . . . . .  25

Première partie. L’ÉDIFICATION DU MYTHE LITTÉRAIRE AU MOYEN ÂGE
Introduction. De l’impossible reconstitution du mythe primitif . . . . . . . . . . . .  31
La structure du mythe complet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  35
Mythe héroïque et biographie littéraire . . . . . . . . . . . . . . . . .  35
Coalescence avec le mythe de Fortune . . . . . . . . . . . . . . . .  38
Coalescence avec le mythe d’Alexandre. . . . . . . . . . . . . . .  42
La conception d’un mythe fondateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  46
« Le pas de Saladin » ou le déclin héroïque . . . . . . . . . . . . . . .  50
Le péché d’hybris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  50
Saladin et Chavigny : parcours héroïques croisés . . . . . . . . .  53
Des duels défavorables au sultan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  57
Les piliers du mythe médiéval . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Pré-histoire, naissances et généalogies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Naissance du héros . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .   64
Mythe de la naissance du héros-chevalier . . . . . . . . . . . . . . 68
Annonces épiques et connexions romanesques . . . . . . . . 70
Le cas de l’interpolation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
Naissance et liens de parenté dans Saladin . . . . . . . . . . 75
Saladin chevalier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
L’Ordene de chevalerie : origines et déclinaisons . . . . . . . . . . . 81
Les étapes de l’adoubement : constantes et écarts . . . . . . . . 90
L’adoubement de Saladin : une aberration ? . . . . . . . . . . . . 93
La conversion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
La leçon des exempla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
La conversion à l’épreuve de la prouesse chevaleresque . . .  103
Le déroulement de l’auto-baptême . . . . . . . . . . . . . . . . . .  106
La conversion : entre mythe et démythification . . . . . . . .  110
Les sous-mythèmes multiformes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  117
Saladin et les dames chrétiennes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  117
Saladin et le syndrome de Guillaume d’Orange. . . . . . . . 119
Les reines de France amoureuses . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  122
Amour et conversion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  126
Le voyage incognito et le déguisement . . . . . . . . . . . . . . . . .  130
Deux aventures programmées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  132
Une morale de l’hospitalité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  140
Anonymat et reconnaissances tardives . . . . . . . . . . . . . . .  146
Le statut de l’étranger. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  146
Reconnaissance tardive ou différée . . . . . . . . . . . . . . .  147
L’incorporation artificielle du personnage . . . . . . . . . .  148

Deuxième partie. LE MYTHE RÉINVESTI
Introduction. Du médiévisme au médiévalisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  155
La composante mythique dans les récits historicisants et historiques . . . . . . .. . . . . .  161
Citry de la Guette, lector in fabula, et les morales du Grand Siècle . . . . . . . . . . . . .. . .  161
Le manuscrit-source et le projet de Citry . . . . . . . . . . . . .  163
Les mythèmes-piliers remaniés et commentés . . . . . . . . . .  168
La généalogie mythico-romanesque maintenue . . . . . .  168
L’adoubement raconté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  171
La (non-)conversion moralisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  174
Ce que révèle le mythe de Saladin à l’âge classique . . . . . .  180
Saladin dans les récréations historiques du xviiie siècle . . . . .  184
Un genre, deux textes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  184
Deux traitements différents du mythe de Saladin . . . . . .  191
Entre histoire, fiction et mythe . . . . . . . . . . . . . . . . .  191
Ce qui reste de l’édifice mythique . . . . . . . . . . . . . . . .  196
Les enjeux de la mise en abyme : lecture affective ou lecture raisonnée . . . . . .  . . . .  201
La biographie et les résistances du mythe . . . . . . . . . . . . . . .  208
Un travail d’investigation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  209
Marin et Voltaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  214
Le mythe littéraire en question dans la biographie . . . . . .  220
Les transpositions dramatiques du mythe littéraire . . .  227
La parabole des trois anneaux : du mythe médiéval au théâtre des Lumières . . . .  .  227
L’inscription de la parabole dans l’oeuvre . . . . . . . . . . . . .  231
La réponse livrée par l’oeuvre littéraire . . . . . . . . . . . . . . .  236
L’expression de l’anticléricalisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  240
Le prisme mélodramatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  248
La reprise fantaisiste des motifs du mythe littéraire . . . . .  250
Intrigue pseudo-historique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  250
Couleur locale et variation sur les motifs médiévaux. . .  253
Le rôle de Saladin dans le schéma mélodramatique . . . . . .  255
Conclusion générale. Essai d’interprétation d’un cheminement mythique . . . . . . . .  265
Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  277
Index des noms propres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  305
Index des oeuvres citées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  309

 



Citer ce billet
Justine Breton (2024, 17 avril). Parution : Le mythe littéraire de Saladin. Modernités médiévales. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w87v