Séminaire : Un Moyen Âge queer ?

Le séminaire “Un Moyen Âge queer ?“, organisé par Rory Critten et Leticia Ding se prolonge à l’Université de Lausanne jusqu’au 28 mars 2024.

Les activités associées au programme de spécialisation de cette année invitent à reconsidérer les expériences médiévales de genre et de sexualité en les comparant aux identifications de genre et aux orientations sexuelles contemporaines. Nous nous concentrerons particulièrement sur les identifications et orientations minoritaires que nous appelons aujourd’hui queer : dans quelle mesure les expériences contemporaines des identités homosexuelles et non-binaires peuvent-elles rééclairer les sources médiévales, par exemple, et, inversement, comment les sources médiévales peuvent-elles nous aider à historiciser l’expérience queer contemporaine ? Notre approche reconnaît la place privilégiée que le Moyen Âge occupe dans la longue histoire de l’amour ; pour des intellectuels tels que C. S. Lewis et Denis de Rougemont, l’époque médiévale a vu un changement fondamental dans les relations humaines dont les effets continuent à se faire sentir dans la modernité. En même temps, nous reconnaissons la dimension historique des travaux de Lewis et de Rougemont, et la nécessité d’une nouvelle recherche qui examine la contribution médiévale aux études genre et de la sexualité à la lumière d’expériences plus récentes.

Les quatre ateliers que nous proposons mettent l’accent sur les enjeux et les méthodes potentielles de l’historiographie queer (atelier I) et revisitent le débat concernant l’application du terme moderne « homosexualité » dans les descriptions des témoignages médiévaux (atelier II). Les avantages et les pièges de l’anachronisme feront également l’objet d’ateliers consacrés à l’examen des applications possibles du terme contemporain de « non-binarité » dans les études médiévales (atelier III) et à une tentative d’historicisation radicale du terme «hétérosexualité» (atelier IV) : s’il n’y avait pas d’identités homosexuelles avant le XIXe siècle, comme l’ affirme Foucault, il ne peut y avoir d’identités hétérosexuelles non plus, car aucun de ces concepts ne peut exister sans l’autre. Les ateliers seront complétés par une série de six cours publics démontrant les avantages d’une révision de la pensée contemporaine sur le genre et la sexualité à la lumière du Moyen Âge. Ce qui semble traditionnel dans la société contemporaine peut souvent se révéler tout à fait nouveau, et ce qui semble nouveau peut parfois avoir des racines beaucoup plus anciennes.

MODULE DE SPECIALISATION

Le module de spécialisation est composé de deux éléments stables, le cycle d’ateliers et le cours public, autour duquel l’étudiant organisera d’autres éléments complémentaires choisis librement, tels que les séminaires de recherche (niveau MA) avec orientation interdisciplinaire offerts par les différentes sections, ou des travaux de recherche individuelle qui développent une ou plusieurs thématiques abordées dans les Workshops ou le cours public, en vue d’une publication dans une revue scientifique (ces travaux seront dirigés et encadrés par un ou plusieurs enseignants du CEMEP, en fonction de l’intérêt de l’étudiant et des compétences des enseignants).

COURS PUBLIC

Module : MA-SPEC-CCRMA-01 (4 crédits ECTS)

Cycle de 6 conférences les jeudis du 22 février au 28 mars 2024, au Palais de Rumine (Lausanne)

Obligatoires pour les étudiants et étudiantes inscrits au programme de spécialisation, les conférences du cours public sont ouvertes à toute personne intéressée. L’entrée est libre. 

Voir le détail du programme…

22 février : Estelle Doudet (UNIL), Helvetia est-iel transgenre? Allégorie, pouvoir et sexe

29 février : Denis Renevey (UNIL), L’indécidabilité et l’oscillation du genre dans les écrits de certain.e.s mystiques de la période médiévale

7 mars : Juliette Vuille (UNIL), Les héro·ine·s queer germaniques du Moyen Âge

14 mars : Leticia Ding (UNIL), Le symbolisme des créatures fantastiques, diverses et obliques dans les relations transgressives

21 mars : Eva Pibiri (UNIL), “Une créature en forme de femme. Ce qu’elle était, Dieu seul le sait”. Jeanne d’Arc vue par ses contemporains

28 mars : Rory Critten (UNIL), Homophobie, Islamophobie, et les Sept Sages de Rome

Conférence extraordinaire dans le cadre du Festival Histoire et Cité (18-21 avril 2024)

Date à définir, Agathe Sultan (UNIL)

Ateliers

Module : MA-SPEC-CCRMA-02 (16 crédits ECTS)

Les ateliers sont des journées d’étude conçues comme des forums de débat permettant aux étudiants et enseignants de domaines différents (histoire, littérature, histoire de l’art, philosophie, etc.) de se réunir autour d’un thème central et de discuter sur les avantages d’une approche interdisciplinaire.

Les journées seront composées de deux phases: une première phase (matin) pendant laquelle les étudiants assisteront à 4 ou 5 présentations par des spécialistes, dont au moins un invité externe (env. 20-30 min. chacun); une deuxième phase de discussion et ‘Workshop’ (après-midi). Les étudiants effectueront pour cela des lectures préparatoires liées aux différents sujets traités dans un atelier, et soumettront des réflexions / questions / problématiques aux coordinateurs et aux autres participants (via la plateforme moodle) quelques jours avant les ateliers. La partie interactive de l’atelier sera donc en grande mesure basée sur ces réflexions, et sur les réactions aux contributions du matin par les différents participants, étudiants ainsi que spécialistes. 

20 octobre 2023 – Comment écrire l’histoire queer du Moyen Âge? 

1er décembre 2023 – Premier anachronisme : l’homosexualité

1er mars 2024 – Deuxième anachronisme : la non-binarité

22 mars 2024 – Troisième anachronisme : l’hétérosexualité

SEMINAIRE DE RECHERCHE INTERDISCIPLINAIRE

Module : MA-SPEC-CCRMA-03 (10 crédits ECTS)

Le programme de spécialisation est complété par un séminaire, choisi parmi le cycle de séminaires (niveau MA) autour du thème annuel, qui seront offerts par les diverses sections collaborant au CEMEP (Histoire, Français, Anglais, Histoire de l’Art, Allemand, Philosophie, Italien, Espagnol).

 

Plus d’informations sur le site du laboratoire.



Citer ce billet
Justine Breton (2024, 7 mars). Séminaire : Un Moyen Âge queer ? Modernités médiévales. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vz3m