Parution : Moyen Âge postcatastrophique

Christophe Duret, Moyen Âge postcatastrophique : L’utopie nostalgique au prisme de la mésocritique (Mésalgie, tome I), Editions de l’Inframince, 2023.

L’ouvrage est en accès libre et gratuit aux Éditions de l’Inframince, dans la collection de l’Hyphe. Il porte sur la représentation des milieux humains et de leur habiter dans les fictions postcatastrophiques des deux dernières décennies inspirées par le Moyen Âge. Il s’agit du premier tome d’un diptyque consacré à la mésalgie contemporaine dans la science-fiction, un phénomène désignant les rapports problématiques, voire douloureux, des habitants à leur milieu de vie. 

Cliquez ici pour télécharger l’ouvrage gratuitement 

 

Informations sur la publication  

Lors d’une conférence prononcée en 1984, Umberto Eco dressait le constat d’un regain d’intérêt pour le Moyen Âge dans la culture occidentale d’alors. Cela reste vrai quatre décennies plus tard et le phénomène teinte un grand nombre de fictions postcatastrophiques dans les­quelles cette période historique est mise à profit pour dépeindre sous un jour dysphorique le retour de la barbarie après la chute de la civilisation telle que nous la connaissons ou, sous un jour eupho­­rique, la possibilité de faire table rase d’une société complexe et chaotique, mais aussi de revoir la manière d’ha­biter la Terre en prenant pour inspiration un monde réputé simple, ordonné, à l’échelle humaine.

Dans cet essai de mésocritique, Christophe Duret cherche à comprendre le goût pour le Moyen Âge dans la fiction post­catastrophique des deux dernières décennies. Il y voit une réponse à un malaise dans l’habiter contemporain dont on re­trouve de nombreux échos dans la littérature, la bande dessinée, le cinéma, les séries télévisées et les jeux vidéo, de Cloud Atlas à The Walking Dead, en passant par The Maze Runner, entre autres œuvres examinées, où sont esquissées des utopies nostal­giques à saveur médiévaliste. 

 

Informations sur l’auteur 

Détenteur d’une maîtrise en communication et d’un doctorat en études françaises de l’Université de Sherbrooke, où il en­seigne la communication à titre de chargé de cours depuis 2016, Christophe Duret a réalisé un stage postdoctoral au Laboratoire univer­sitaire de documentation et d’observations vidéoludiques (LUDOV) de l’Université de Montréal sur la représentation de l’habiter urbain dans les fictions cyberpunk. En plus du présent ouvrage, il est l’auteur du livre En des verres miroirs, obscuré­ment et de plusieurs articles parus dans des revues interna­tionales telles que Communication & organisation, Recherches en communication, Itinéraires : Littérature, Textes, Cultures, Sciences du Jeu, Intermédialités, Quêtes littéraires et Biblio­manies. Il a également codirigé les ouvrages collectifs Ici et maintenant : Les représentations de l’habiter urbain dans la fiction contemporaine, Habiter les espaces autres de la fic­tion contemporaine : Utopies, dystopies, hétérotopies et Contemporary Research on Intertextuality in Video Games.  

  Ses champs d’intérêt en recherche portent sur la mésocri­tique, les études vidéoludiques, l’intermédialité, la transmé­dia­lité, les études surveillancielles et les études utopologiques. 

 

À propos des Éditions de l’Inframince 

Nous sommes une maison d’édition scientifique francophone établie à Sherbrooke (Québec, Canada), spécialisée dans les études de la spatialité des textes (de fiction ou non) et des médias (films et séries d’animation, bande dessinée, cinéma, jeux vidéo, œuvres multimédia, en réalité virtuelle ou augmentée, télévision, etc.). Cela comprend, notamment, des recherches relevant des perspectives de l’écocritique, de l’écopoétique, de la géocritique et de la mésocritique, mais aussi de la rhétorique spatiale ou de tout autre démarche croisant les textes, les médias et les disciplines examinant des questions de spatialité, de l’architecture à l’urbanisme, en passant par l’anthropologie, la géographie, la philosophie, la psychologie et la sociologie. 

Notre mission est de publier des ouvrages en accès libre et gratuit. Il s’agit de favoriser la diffusion du savoir en dehors de toute démarche de nature commerciale. 

 

Les ouvrages sont publiés sous licence Creative Common «Attribution – Pas d’utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0. International» (CC BY-NC-ND) 

Retrouvez tous les détails et l’accès au livre sur le site de l’éditeur.

 



Citer ce billet
Justine Breton (2023, 31 mars). Parution : Moyen Âge postcatastrophique. Modernités médiévales. Consulté le 24 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rkoi