Compte rendu: Moyen Âges d’en haut et d’en bas

L’école d’été Moyen Âges d’en haut et d’en bas, organisée à Lausanne (CH) les 23-26 août 2022, interroge les relations entre les études médiévales, qui analysent les sociétés, surtout européennes, des Ve-XVe siècles et qui forment une discipline scientifique institutionnalisée en Europe depuis le XIXe siècle, et le médiévalisme, qui explore les formes d’appropriations du Moyen Âge aujourd’hui, une approche liée aux études culturelles américaines et qui se développe dans les recherches et les enseignements des universités au XXIe siècle. Est-il possible d’articuler ces deux manières, ‘haute’ et ‘basse’, de voir le Moyen Âge ? Quels sont les perméabilités, les interactions, les débats entre études médiévales et médiévalisme dans les domaines de la recherche, de l’enseignement et de la diffusion publique des savoirs ? Comment la culture populaire d’inspiration médiévale vient complexifier ces paradigmes scientifiques ?

Venus de Suisse, de France, d’Italie, du Canada, des États-Unis, une vingtaine de jeunes chercheurs et chercheuses en master et doctorat et de spécialistes internationaux se sont réunis autour de ces questions pour une semaine de réflexions théoriques (conférences, tables-rondes) et de travaux pratiques (ateliers d’expérimentation, medieval labs), menés en anglais, français et italien.

Une deuxième saison, autour de nouvelles questions, est prévue à l’été 2023.

 

Organisation et contact : Estelle Doudet (Université de Lausanne, CH) et Filippo Fonio (Université Grenoble Alpes, FR)

Le programme de l’édition 2022 est disponible en ligne.



Citer ce billet
Justine Breton (2022, 18 septembre). Compte rendu: Moyen Âges d’en haut et d’en bas. Modernités médiévales. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rkmn