William Blanc

William Blanc est historien. Après ses études de médiévistique à l’université Paris 1 puis à l’EHESS, ses recherches portent aujourd’hui principalement sur les représentations contemporaines du Moyen âge, que ce soit dans les usages politiques et sociaux ou bien dans la culture populaire (BD, cinéma, jeux, séries télévisées, arts graphiques). Il travaille également dans la vulgarisation historique à travers plusieurs ouvrages, mais aussi des publications et des médias audiovisuels. Il participe ainsi au site Retronews mais aussi à l’écriture de scripts pour le YouTubeur Nota Bene. Il a donné des TD à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

Pour plus d’information, voir sa page sur le site Academia.

 

Principales publications :

Livres :

– En collaboration avec Christophe Naudin, Charles Martel et la bataille de Poitiers. De l’histoire au mythe identitaire, Paris, Libertalia, 2015, (préface de Philippe Joutard). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2022.

Le Roi Arthur, un mythe contemporain. D’Hollywood à Kaamelott en passant par les Monty Python, Paris, Libertalia, 2016 (préface de Jean-Clément Martin). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2020.

Super-héros : une histoire politique, Paris, Libertalia, 2018 (Préface de Xavier Fournier). Édition de poche avec postface inédite, Montreuil, Libertalia, 2021.

Winter is coming : une brève histoire politique de la fantasy, Montreuil, Libertalia, 2019.

 

Chapitres d’ouvrages :

–  « Game of Thrones. Au-delà du réel. » dans Mathieu Potte-Bonneville (dir.), Game of Thrones, série noire, Paris, Les Prairies Ordinaires, 2015, p. 57-71.

– Introduction : « Arts et culture de masse », entrées : « Barbarian (jeu vidéo) », « Chute de l’Empire Romain, La (film) », « Conan le barbare », « Game of Thrones », « Gladiator (film) », « Péplum », « Prince Valiant », « Star Trek », « World of Warcraft », dans Bruno Dumézil (dir.), Les Barbares, Paris, PUF, 2016, respectivement p. 112-116, 270-271, 398-399, 464-468, 598-599, 642-643, 1030- 1033, 1070-1072, 1232-1233, 1387-1388.

– « “Le gras c’est la vie !” Festins à la cour du roi Arthur » dans Florian Besson (dir.), Justine Breton (dir.), Kaamelott. Un livre d’histoire, Paris, Vendémiaire, 2018, p. 207-220.

– Entrées : « Bande dessinée », « Cinéma », « Comics », « Cosplay », « Guerre », « Illustration », « Modernité », « Monstre », « Nain », « Politique », «Tourisme», dans Anne Besson (dir.), Dictionnaire de la fantasy, Paris, Vendémiaire, 2018, respectivement p. 31-34, 60-67, 67-73, 77-78, 162-165, 183- 189, 252-254, 254-258, 283-289, 320-325, 385-387.

– « Progressisme ou barbarie ? Les orques dans l’histoire des univers de fantasy », dans Anne Besson (dir.), Fantasy & Histoire(s), Actes du colloque des Imaginales 2018, ActuSF, Chambéry, p. 297-316.

– « Danse avec les loups-garous : généalogie du barbare et de la Frontière dans Game of Thrones », dans Anne Besson (dir.), Game of Thrones, Actes du colloque des Imaginales 2020,  ActuSF, Chambéry, p. 193-213.

 

Préface :

– « Défendre Guenièvre : la plaidoirie de William Morris », dans William Morris, Philippe Mortimer (trad.), La défense de Guenièvre, Montreuil, Libertalia, 2021, p. 7-34.