Appel: Dantastique! Images et imaginaires dantesques

Le projet ANR DHAF (Dante hier et aujourd’hui en France), le World Languages and Cultures Department de la Elon University, l’Université Grenoble Alpes, l’Université de Florence, l’Institut Français de Florence, et l’Accademia Europea di Firenze organisent un colloque international sur la thématique de l’imaginaire dantesque dans la culture populaire, sous le titre « Dantastique! Images et imaginaires dantesques dans la culture populaire, entre ‘rêve médiéval’ et société de consommation« . Le colloque se tiendra auprès de l’Accademia Europea di Firenze, de l’Institut Français et de l’Università di Firenze les 20 et 21 janvier 2022.

Date limite: 30 août 2021.

Les communications pourront être présentées en anglais, français ou italien. Outre les communications   sélectionnées par le comité scientifique sur la base des réponses au présent appel, nous avons le plaisir d’annoncer que le colloque prévoit la participation des conférenciers invités suivants : Elizabeth Coggeshall (Florida State University) et Arielle Saiber (Bowdoin College), Francesca Roversi Monaco (Università di Bologna) et Stefano Lazzarin (Université Jean Monnet, Saint-Étienne).

Les célébrations dantesques actuellement en cours se déroulent à une période particulièrement féconde pour le médiévalisme populaire, si bien que les commémorations académiques peuvent difficilement ne pas tenir compte des modalités de réception dantesque typiques de la culture de masse. À côté des cérémonies officielles, universitaires et politiques, les médias  et les formes culturelles et consuméristes les plus divers se déchaînent aujourd’hui dans une course à la production du livre, de la chanson, de l’émission télévisée, de l’objet commémoratif, du goodie qui marquera les esprits à l’occasion du jubilée dantesque. En même temps, de leur libre initiative, les communautés d’usagers et de lecteurs s’approprient à leur tour cette date symbolique à travers des formes de communication web et « d’en bas », comme le mème et la fanfiction, si bien qu’entre ces contributions inédites et quelque peu inattendues et le discours officiel des médiévistes se crée un effet singulier de résonance et de distorsion. Alors que cette dynamique peut être observée avant tout en Italie, dans d’autres pays davantage éloignés du « centre d’irradiation » du dantisme ne manquent pas par ailleurs des phénomènes de célébration qui investissent de manière encore plus marquée la dimension de la culture populaire, de la recontextualisation, ou encore de l’adaptation dantesques.

Ce panorama déjà très dense d’initiatives et de productions hétérogènes doit à notre avis être analysé à l’aune des discours inévitablement présents dans toute revitalisation médiévale : les implications politiques, les nationalismes, le néo-conservatisme, le retour de certaines formes de spiritualité, l’industrie de l’entertainment, la marchandisation et les résistances exprimées de la part de la culture « haute » à l’égard de formes différentes de « poussée d’en bas » (ludiques, mais parfois aussi agressives).

Notre colloque se propose d’étudier l’impact de l’imaginaire dantesque dans la culture française, américaine, italienne et au-delà, idéalement dans une perspective transnationale, aussi bien dans ses aspects idéologiques que commerciaux ou sans but lucratif , et dans ses dynamiques top-down et bottom-up. Nous nous interrogerons sur la portée des différentes formes de dantisme populaire dans la langue, l’industrie du divertissement, les productions culturelles et commerciales, y compris dans les rapports que celles-ci entretiennent avec les disciplines universitaires garantes d’une diffusion « d’en haut » du dantisme : littérature médiévale, histoire, histoire sociale et culturelle. Dans le cadre du colloque pourront être abordées d’autres questions de fond, à savoir comment ces deux composantes de la réception contemporaine de Dante se complètent mutuellement, par exemple dans les pratiques d’enseignement dans le secondaire et à l’université, ou comment, à l’inverse, le dantisme « pop » peut afficher une dimension antagoniste par rapport à son homologue officiel, se présentant comme une forme de résistance à la célébration solennelle de ce monument de la littérature mondiale.

Notre réflexion cherchera en particulier à répondre aux questions suivantes :

  • Quels rapports d’échange et d’interférence réciproque peut-on observer entre dantisme « pop » et dantisme universitaire ?
  • Que nous dit le dantisme pop sur Dante, et sur l’époque contemporaine ? comment nous aide-t-il à comprendre le monde, ou à le fuir ?
  • En quoi la mode médiévaliste et le dantisme pop sont-ils liés ?
  • Quels sont les caractéristiques du dantisme pop contemporain, et comment se distingue-t-il des vagues précédentes de revival dantesque (par exemple pendant le romantisme) ?
  • Comment Dante est-il présent dans le monde d’aujourd’hui à travers la langue et l’imaginaire ?  

Afin de pouvoir susciter un débat sur ces questions nous vous invitons à envoyer des propositions de communication, en français, anglais ou italien, sur les thématiques suivantes :

  • Exemples de dantisme populaire s’exprimant à travers le cinéma, la télévision, les jeux-vidéo, la publicité, la bande dessinée, la fanfiction, la littérature de genre, la musique pop et rock, etc.
  • Approches innovantes de la didactique et la vulgarisation des études dantesques auprès de publics différents ; usages pédagogiques de Dante dans l’enseignement secondaire et à l’université.
  • Phénomènes de « dantisme » dans la langue, l’espace public, la société, les communications de masse, le discours politique.
  • Avantages et inconvénients de telles appropriations de l’imaginaire dantesque.

 

Les résumés de 350-500 mots au maximum, accompagnés d’une bibliographie essentielle et d’une bio-bibliographie d’une page maximum, sont à envoyer à Brandon Essary (bessary [at] elon [dot] edu) et à Filippo Fonio (filippo.fonio [at] univ-grenoblealpes [dot] fr) avant le 30 août 2021.

Les participants seront informés de l’acceptation de leur proposition avant le 1e octobre 2021.

La publication d’un numéro thématique de la revue en open-access Perspectives médiévales est prévue à l’issue du colloque.